Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 13:14

Je sais que je vais me répéter mais tant pis. Je ne supporte plus les néologismes à la con à répétition et à mauvais escient des journalistes qui nous balancent à l'envi des «hollandais» pour désigner les partisans du président. Mais bon sang de bonsoir! alors qu'ils n'ont à la bouche ces dernières semaines que les «juppéistes» et les «fillonistes», pourquoi ils ne sont pas foutus de parler de «hollandistes»? Franchement c'est un mystère pour moi, et une torture pour mes oreilles. Encore heureux que lorsqu'ils l'écrivent (car rien ne les arrête) ils n'y mettent pas de majuscule...

Commis par La Ségaline
commenter cet article
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 17:04

Il y a quelques semaines la SNCF a décidé de supprimer ses trains sur la ligne Brive-Aurillac d’octobre à janvier. La raison ? Les feuilles qui jonchent les rails présentent un danger pour les trains.

Ben ça alors les bras m’en tombent. Vraiment Dame Nature n’a aucune considération pour l’activité humaine, elle se permet de faire tomber les feuilles des arbres en automne, c’est incroyable on n’a jamais vu ça ! Et vous allez voir qu’elle est même capable de faire tomber de la neige, voire déposer du givre sur les rails, quelle honte !

 

Lorsque j’étais lycéenne j’étais pensionnaire (c’était moins chic qu’« interne ») à Aurillac, je prenais le train tous les lundis et vendredis. Je n’ai pas souvenir que la circulation ait jamais été interrompue, en tous cas pas pour un tel motif. Et pourtant des feuilles il y en avait, et de la neige bien plus que ces dernières années !

 

Alors quoi, il y aurait une autre raison à ces décisions ? Du genre des économies sur le dos des usagers avec des prétextes bidon ? Non, je vous crois pas… Une entreprise nationale, pilier du service public participerait comme ça à la désertification du monde rural et au déséquilibre des services publics sur le territoire ?! Non, c’est pas sérieux…

Commis par La Ségaline
commenter cet article
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 13:19

A propos de Fidel Castro qui vient de mourir, François Hollande a déclaré qu'il «incarnait l'espoir et la désillusion».

 

En voilà un au moins qui sait de quoi il parle.

Commis par La Ségaline
commenter cet article
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 07:54

Aïe mon oreille saigne depuis ce matin! Je viens d'entendre sur Télématin le présentateur vedette Leymergie qui introduisait le reportage qui allait suivre sur un élevage dans le Berry. Afin d'étaler son pseudo-savoir ou son modernisme, comme l'éleveur en question était une femme il s'est cru obligé de la qualifier d'«éleveure» en légitimant l'affaire par cette précision: «comme on dit aujourd'hui un auteur une auteure».

Non non et non, p... de b... de m...! Le féminin d'«éleveur» c'est «éleveuse», c'est quand même pas compliqué, on sait ça depuis tout petit! Ça m'énerve cette manie de créer des mots qui n'existent pas, juste comme ça pour se donner des airs d'être moderne ou que sais-je! J'ai une tendance à tolérer parfaitement les fautes de tout un chacun, mais quand j'entends des énormités pareilles de la part de journalistes ou de ceux qui se prétendent les garants du langage correct alors là ça m'énerve!

Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 13:05

La Ségaline toujours en avance sur les tendances décidément… J’entends parler en ce moment du dernier truc à la mode, le « hygge » qui désigne un art de vivre tel qu’on le pratique chez nos amis les Danois. « En quoi cela consiste ? » me demanderez-vous la mine interloquée de celui ou celle qui revient d’un long séjour en prison, d’une mission sur la lune, d’un week-end dans sa maison de campagne sans télé ni radio ni connexion internet.

Hé bien dites-vous que si vous aimez les ambiances au coin du feu, les soirées calmes à lire sous une couverture bien douillette, admirer les couleurs de l’automne et savourer les petits plaisirs simples vous aussi vous êtes « hygge » sans le savoir. Une vraie révolution, y’a pas à dire. Ou de l’art des médias d’inventer l’eau chaude.

Allez, comme je ne pourrais pas supporter l’idée de vous laisser dans l’ignorance, je vous laisse aller voir par vous-mêmes de quoi il retourne ici. Non, ne me remerciez pas.

Commis par La Ségaline
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 19:41

John Mellencamp est un grand chanteur américain, et même ce qu'on appelle là-bas un "songwriter", comme Dylan ou Sptringsteen, excusez du peu. Il est pourtant inconnu en France, ce que je déplore. Enfin parmi les perles qu'il a commises je ne peux m'empêcher de vous montrer celle-ci, que je trouve fort de circonstance. Certes elle a été écrite à l'origine à l'occasion de l'élection de Bush junior, mais lisez bien les paroles qui défilent, et dites-moi un peu si tout ça ne sonne pas étrangement d'actualité. Je vous laisse juger.

Commis par La Ségaline - dans Hum -c'est bon...
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 13:17

Ça faisait longtemps : je viens de trouver dans ma boîte un mail d’une bonne âme qui est prête à m’offrir 850 000 €, rien que ça ! Non ce n’est pas le père Noël, c’est encore trop tôt.

Fautes d’orthographe, adresse en gmail, bons sentiments qui dégoulinent à en gerber, je me demande combien de gogos ils arrivent à piéger avec d’aussi grosses ficelles.

 

Il est stipulé que le message a été envoyé depuis un appareil Samsung : je suis pas méchante mais ça me ferait bien rigoler que celui-là lui pète à la gueule !

Commis par La Ségaline
commenter cet article
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 13:03

Les bourrins en ont rêvé, l'Amérique l'a fait.

 

God bless America, ils en auront bien besoin. Et nous aussi.

Commis par La Ségaline
commenter cet article
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 15:49

C’est le D Day pour les Américains qui doivent choisir aujourd’hui leur président.

Eh bien je leur souhaite bien du courage dans l’isoloir ! Franchement le choix n’est pas aussi simple qu’il y paraît. Certes Trump est un fou furieux qui incarne une Amérique comme on ne l’aime pas : bien blanche, raciste, conservatrice et à l’esprit « cow boy » vissée à ses fusils. Mais Clinton ne me semble pas non plus être un modèle de perfection dans lequel on pourrait jeter tous les espoirs. Je ne parle pas de ses affaires embarrassantes, car elle n’est pas la seule à se traîner un paquet de casseroles, mais ce qui me gêne davantage c’est sa proximité avec les grosses entreprises et le monde des affaires en général. Nul doute que dès qu’elle sera élue on va voir ressurgir le Tafta par la grande porte, après sa tentative par la fenêtre avec le Ceta, avec elle on risque d’être noyés sous le Coca-Cola pendant que le Bleu d’Auvergne restera à la douane américaine.

Bref pas sûr qu’on tire beaucoup d’avantages de la présidence d’Hillary Clinton. Quant à ceux qu’on aurait pu tirer de Trump, voyons … heu peut-être aurait-on eu droit aux demandes d’asile politique de Springsteen et Mellencamp ? Non, ils sont trop courageux pour quitter le navire, ils seraient plutôt entrés en résistance et nous auraient pondu des chefs-d’œuvre.

Pauvres Américains, finalement Clinton, cette grand amie des patrons, c’est un peu leur Sarkozy à eux (sans le côté bling-bling, ça c’est Trump), et leur élection, du moins pour certains électeurs, risque de ressembler à un second tour Sarkozy-Le Pen. Heureusement ça, ça ne risque pas de nous arriver en 2017. Non ?

Commis par La Ségaline
commenter cet article
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 13:00

Il y a quelques jours mon quotidien régional titrait « Faut-il croire les sondages ? ». Vaste question en effet.

 

Ben y’a qu’à faire un sondage, pour voir.

Commis par La Ségaline
commenter cet article

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche