Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 17:49

Voilà que les policiers se mettent à manifester eux aussi. Et pourquoi pas, ils ont sans aucun doute bien plus de raisons de se plaindre que certains petits cons qui n'ont rien d'autre à faire de leurs journées que d'aller casser des vitrines sans autre conviction que la certitude d'avoir trouvé un moyen de tuer le temps. Pauvre jeunesse.

 

Bon enfin au moins pour une fois les chiffres des organisateurs et ceux de la préfecture risquent d'être les mêmes C'est toujours ça.

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline
commenter cet article

commentaires

Agatheb2k 21/05/2016 15:46

Ont-ils au moins retrouvé les manifestants qui ont mis le feu à la voiture, parce que casser une vitrine, c'est d'un banal, mais faire griller les occupants d'un véhicule... ?

Fleurdelys 19/05/2016 21:14

Peu de chances que les chiffres des syndicats, même de police, soient les mêmes que ceux de la préfecture.
Lorsque la police commence à renâcler, le pouvoir peut se faire sérieusement du souci, surtout que l'armée s'y met elle aussi...

Laophi 19/05/2016 19:05

Donc pas près d'entendre "Mort aux vaches" dans la France profonde ...

La Ségaline 19/05/2016 20:10

Si si, mais juste quand elles arrivent à l'abattoir.

Sirius 19/05/2016 18:59

Moi, je dis qu'au fond de ma France Profonde, je suis à l'abri de tout ça! La ville, ça a des avantages, mais aussi des inconvénients; ici, les vaches ne manifestent pas (encore...).

La Ségaline 19/05/2016 20:11

Elles pourraient bien se mettre à manifester pour avoir la télé dans les prés. C'est vrai, il y a de moins en moins de trains qui passent maintenant...

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche