Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 07:13

Je ne vais pas vous faire le coup des "Nuisances sonores, ter", non car j'aurais trop peur que certains, ne semblant pas toujours le second degré (si si ça existe) ne me conseillent d'aller vivre en ville si je ne supporte pas le chant du grillon le soir au bout de la terrasse ou celui des oiseaux le matin au fond de la haie. Il s'agit donc de nouveau des bruits qui peuplent ma campagne, et que je préfère grandement aux bruits de la ville évidemment.

Cette nuit nous avons eu droit au récital d'une biche qui a stationné un bon moment dans la forêt qui jouxte (et qui va finir par envahir) la maison. Durant trois quarts d'heure nous avons entendu sa complainte qui franchement n'a rien de très mélodieux, je dirais même qu'au bout d'un moment c'est presque crispant. Mais j'ai tenu bon et vous voyez je ne dis presque pas de mal.

 

Finalement les biches c'est un peu comme les mannequins et les footballeurs: c'est joli à regarder mais il ne vaut mieux pas qu'ils ouvrent la bouche.

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ma vie rurale
commenter cet article

commentaires

Sirius 02/10/2016 08:29

Je connais l'aboiement du Chevreuil, mais pas encore la complainte de la Biche. Peut-être serais-tu agréablement surprise si Ribéry te chantait sa complainte du haut de la colline voisine...

Fleurdelys 22/09/2016 22:35

Pour le Mousquetaire des mots : je ne méconnais pas la liberté poétique mais quand même : ce n'est pas la biche qui brame, mais le cerf.
Cela me rappelle ces touristes citadins qui demandent régulièrement à mon voisin si ses canards pondent des oeufs : il se borne à répondre qu'à sa connaissance jamais un canard n'a pondu un oeuf, mais qu'en général les canes font ça très bien.

La Ségaline 24/09/2016 11:18

Pauvres citadins. Ceci étant dit je les crois moins ignorants des moeurs des animaux de la ferme que négligeants quant à l'emploi de termes adéquats, et sans doute dans leur esprit le nom de "canard" voulait simplement désigner l'espèce en général pour laquelle chacun sait (j'espère!) que ce sont les femelles qui pondent! Mais ce genre d'à-peu-près nous permet au moins de nous moquer (encore) gentiment d'eux, c'est toujours ça de pris!

laophi 22/09/2016 19:59

Encore, encore, .... et biche repetita

La Ségaline 24/09/2016 11:19

Ah tu es toujours là, je suis ravie de ta petite visite. Et je ne trouve rien à répondre à ton bon mot, comme souvent. Reviens vite!

Le Mousquetaire des Mots 19/09/2016 11:16

Merci pour cette chute qui vient de me faire éclater de rire : il fallait l'oser. D'autant qu'elle recèle une telle part de vérité que c'en est époustouflant. Tu as vraiment le chic de la formule qui tue.
Connais-tu ce poème (qu'une de mes sœurs avait appris et récitait à tout bout de champ au point que j'ai retenu ce qui semble être un refrain) "La biche brame au clair de lune et pleure à se fondre les yeux" ?
Voici deux liens à écouter pour connaître ce poème si ce n'est déjà fait :
https://www.youtube.com/watch?v=6NcncNEG3d8 ;
https://www.youtube.com/watch?v=p2Rqzy7nGt0

Le second enregistrement est très particulier, ce qu'on entend devrait te rappeler quelque chose...

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche