Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 13:14

Je sais que je vais me répéter mais tant pis. Je ne supporte plus les néologismes à la con à répétition et à mauvais escient des journalistes qui nous balancent à l'envi des «hollandais» pour désigner les partisans du président. Mais bon sang de bonsoir! alors qu'ils n'ont à la bouche ces dernières semaines que les «juppéistes» et les «fillonistes», pourquoi ils ne sont pas foutus de parler de «hollandistes»? Franchement c'est un mystère pour moi, et une torture pour mes oreilles. Encore heureux que lorsqu'ils l'écrivent (car rien ne les arrête) ils n'y mettent pas de majuscule...

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline
commenter cet article

commentaires

Fleurdelys 13/12/2016 21:04

Entièrement d'accord avec vous : au P.S. il y a des hollandistes mais certainement guère de Hollandais. Ceci étant dit, les admirateurs de l'ex-concubine présidentielle ne peuvent être que des Royalistes avec un "R"majuscule et non avec une minuscule comme ceux qui se refusent à s'accommoder de la gueuse ainsi que votre serviteur qui y est totalement allergique depuis le biberon.

La Ségaline 15/12/2016 08:15

Pour éviter les confusions il reste la solutions des "royaliens", non? Cela étant dit, vu le peu d'adeptes que doit avoir ladite Ségolène, je ne pense pas qu'il soit très utile de chercher un nom à ses partisans!

Axel 21 05/12/2016 10:54

Qu'on les tue tous, le Larousse reconnaîtra les siens !

Agatheb2k 02/12/2016 11:30

Tu as raison, pitié pour eux... je viens de lire ceci :
"... Quel tremblement de terre. Après l'annonce du président, les Hollandais sont abattus. Chez les Vallsistes, on en revient pas. "C'est énorme."..."
Il me semble que si l'on avait dit "hollandois" nous serions moins choqués ?

Florentin 01/12/2016 20:14

... faire bouger l'autre. S'cuse pour ma maladresse au clavier ...

Florentin 01/12/2016 20:13

J'avais aussi remarqué cette anomalie et je m'étais également dit que pour aller dans le sesn es habitudes, on aurait dû "hollandistes". Mais, pour être franc, je ne suis pas allé plus loin dans ma réflexion. Comme disait Chirac, ça m'en touche une sans d

Le Mousquetaire des Mots 30/11/2016 10:45

Il faut dire qu'avec un nom pareil, il était facile de ne pas proposer hollandistes : les médias ont sans doute jugé que c'était mieux ainsi et peut-être même qu'ils ont pensé que cela serait plus vite retenu qu'un néologisme. A moins que ce ne soit une moquerie... ou tout simplement la flemme née d'une grande inculture...

La Ségaline 15/12/2016 08:17

Je penche pour la deuxième solution, les journalistes me semblant de plus en plus ignorants et paresseux.

Jean-François Vionnet 29/11/2016 22:28

Je n'ai pas vraiment aimé Hollande en tant que président et même avant, mais je suis contre le Hollande bashing (pardon pour ce mot anglais), mais c'est celui que j'entends souvent.

Sirius 28/11/2016 17:48

Va pour "hollandistes", même si on aurait aussi pu dire "hollandiens"! J'ai tout de même une petite pensée pour l'équipe de campagne de Sarkozy; après s'être battus pendant des semaines, l'inactivité va leur peser. Peut-être pourrait-on les envoyer balayer les feuilles sur la ligne Brive-Aurillac?

La Ségaline 28/11/2016 18:25

J'avais envisagé aussi "hollandien" mais ça rimait pas avec juppésite et filloniste... Pour les sarkozystes désœuvrés le balayage des feuilles d'automne qui se ramassent à la pelle sur la voie ferrée est une excellente idée. En plus avec la veste qu'ils ont pris ils ne risquent pas d'avoir froid...

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche