Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 15:52

C’est fou comme parfois la redécouverte de la simplicité peut nous faire prendre conscience de ce que nous compliquons la vie pour rien.

Je pestais contre mes poêles qui n’en finissaient pas de perdre leur revêtement. Car oui comme toute ménagère j’ai il y a longtemps succombé aux sirènes des revêtements garantis anti-adhésifs et tout et tout, faisant miroiter une cuisine saine car non grasse évidemment. Ben voyons. Bien sûr comme pour les politiciens les promesses ne tiennent qu’un temps et au bout d’un moment tout fout le camp: le Téflon comme les illusions! Et puis franchement cuire sans la moindre matière grasse sur le plan gustatif c’est pas top, pour peu qu’on cuise un steak sous vide plein de flotte c’est même dégueulasse. Alors un jour j’en ai eu marre et j’ai cherché dans quoi d’autre je pourrais bien cuire ma pitance sans empoisonner ma famille en leur faisant avaler des bouts de revêtements cancérigènes. Et voilà que j’ai découvert la poêle en fer! Sans revêtement aucun, qui ne passe pas au lave-vaisselle et qu’il faut essuyer et huiler pour qu’elle garde ses vertus: bref l’ennemie jurée de la femme moderne. Et pourtant quel bonheur depuis que je cuisine avec, on n’imagine pas le plaisir que c’est de voir sa viande qui grille joliment et se décolle toute seule au bout d’un moment, avec juste un peu d’huile passée avec un essuie-tout, une viande que je peux retourner à grand renfort si besoin d’une bonne vieille spatule en métal, celle-là même qui avait été reléguée aux oubliettes depuis l’invasion du revêtement anti-adhésif !

Et là je me suis dit: bon sang mais c’est bien sûr, c’est la même vieille «padelle» que chez ma mère… Celle qui passait allègrement de la cuisson des côtes de porcs de midi à celle des «pescajounes» du soir, qui n’était jamais rangée ni lavée ou presque car il ne fallait pas enlever les restes d’huile qui tapissait le fond, celle qui avait le cul bien noir et l’intérieur du même acabit, bref l’antéchrist absolu de la cuisine moderne.

Alors oui c’est vrai je suis obligée de la laver à la main juste à l’eau chaude, il me faut l’essuyer aussitôt pour qu’elle ne rouille pas avant de la ranger surtout pas trop loin de la cuisinière, et alors? Ça me prend quoi, une minute à tout casser? la belle affaire, c’est peu cher payé pour avoir la satisfaction de retrouver les gestes et les saveurs de mon enfance…

 

Comme quoi c’est bien dans les vieux pots qu’on fait la meilleure tambouille…

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Chroniques ménagères
commenter cet article

commentaires

Fleurdelys 11/05/2017 22:01

Ah ! La poêle de ma grand-mère. J'avoue que je n'en perpétue pas l'usage, mais je reste fidèle à la graisse de canard : c'est ce qu'il y a de plus sain avec l'huile d'olive de qualité.

jfvionnet 09/05/2017 21:30

A l'ancienne, c'est super, mais à cette époque, on ne faisait pas autant attention à l'hygiène. J'ai vécu ça aussi avec les steaks au pique-feu, dans le bois brûlant de la cuisinière qui servait aussi de chauffage dans la cuisine (fourneau-bouilleur), la poêle essuyée avec du papier journal, etc.

La Ségaline 10/05/2017 08:18

On ne faisait pas autant attention à l'hygiène, c'est vrai, et paradoxalement on était moins malades: cherchez l'erreur...

Le Mousquetaire des Mots 09/05/2017 09:58

J'abonde dans ton sens, même si je n'ai plus de poêle en fer, mais en inox. En outre, je cuisine souvent à la graisse de canard. Ah, les courgettes, aubergines, pommes de terre... Quel délice ! Les saveurs en sont totalement changées. C'est plus fin, plus délicat et j'ai l'impression de manger bien autre chose que de la simple courgette...

La Ségaline 10/05/2017 08:21

La poêle en inox j'ai aussi mais je la trouve un peu lourde, il faut dire que chez nous on a des ustensiles de taille, famille "nombreuse" oblige. La graisse de canard est paraît-il très saine et excellente pour le bon cholestérol, je m'en sers surtout pour les pommes de terres sautées, un délice...

Sirius 08/05/2017 09:24

Eh oui, la bonne vieille poêle en tôle reste aussi ma favorite!

Axel 21 03/05/2017 12:01

Très bel article qui résume beaucoup de choses... On essaie toujours de nous faire croire que l'on vient de réinventer le fil à couper le beurre, c'est ça le bizness... Bon, je dis ça, mais moi, question cuisine, c'est micro-ondes et plats cuisinés...

La Ségaline 10/05/2017 08:24

Eh oui, le marketing ça n'est pas que pour les ustensiles de cuisine: grâce à cette présidentielle on a également découvert le "marketing politique", c'est dire...

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche