Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 19:18

ALEA JACTA EST comme disait Jules, ainsi donc le (mauvais ?) sort en est jeté, nous voilà partis pour cinq ans avec un nouveau président. Enfin on risque de pas être trop dépaysés, mais je sens que ça va tanguer pour beaucoup durant la traversée. Pourvu que ce ne soit pas celle du désert…

 

Vous avez aimé le quinquennat Hollande ? alors vous allez adorer celui de Macron ! Et si au contraire vous avez été déçu que le changement annoncé en 2012 ne soit pas au rendez-vous, soyez sûrs qu’avec Hollande-bis ce sera vraiment le changement… dans la continuité.

 

Il faut croire que le peuple français est doté d’une sacrée dose de masochisme car quand on voit qu’une bonne partie des partisans de Macron a vu en lui l’incarnation du renouveau et la rupture avec Hollande, je me demande ce qu’ils avaient bien pu fumer pour ne pas voir la supercherie. Quelle tête ont dû faire tous ceux qui voyaient en Macron une alternative au social-libéralisme (ou inversement) devant le spectacle de leur champion adoubé par Hollande, main dans la main lors de la cérémonie du 8 mai. Si ça c’est pas un joli tour de passe-passe… Houdini sors de ce corps !

Enfin on pourra pas dire qu’on n’a pas été prévenus, et il fallait bien avoir des œillères pour ne pas se rendre compte que le vrai candidat du PS c’était Macron. Car enfin quand on a vu autant de personnalités du parti se rallier dès le premier tour à un candidat qui n’était pas le vainqueur de leur primaire, là je dis il y avait quand même anguille sous roche, non ?

David Copperfield avait fait disparaître la tour Eiffel, Macron a fait s'évaporer le PS. Trop fort.

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article

commentaires

Le Mousquetaire des Mots 12/05/2017 20:32

Je te sens d'humeur massacrante. Et surtout déçue. Tu as du mal à avaler la pilule, tu te sens flouée. Or, comme nous tous, tu savais qui il était. Un social libéral, mieux tout de même qu'un fillon ultra conservateur, mieux qu'un pitbull qui s'y croyait déjà (1ère femme à accéder au trône). Il n'a jamais caché ce qu'il était. Mais il n'est pas Hollande qui semble vouloir démontrer le contraire. Moi, j’attends de voir pour porter un jugement. Seule la mise en pratique de son programme nous dira qui il est. Et puis, il va devoir nommer un 1er ministre, entériner les membres du gouvernement. Ce seront déjà des indices. De toute façon les vieux partis devaient disparaître, ils n'étaient pas efficaces, se transmettaient le bâton de maréchal et poursuivaient la politique des prédécesseurs. Je reprends une phrase célèbre : le changement, c'est maintenant. Alea jacta est.

La Ségaline 14/05/2017 13:22

Disons que je suis dans l'expectative, et pour tout dire un peu inquiète. Mais j'attends de voir, je ne me fais plus guère d'illusions de toutes façons sur les politiques en général. Je ne crois pas que Macron ait vraiment caché son jeu, mais je crois quand même que de son fait ou du fait des médias, il a quand même un peu brouillé les pistes et que sans doute une partie des électeurs a pu se sentir un peu perdus. A suivre donc...

Sirius 12/05/2017 11:27

Comme tu le dis, on a été prévenus, et ne je pense pas (encore...) que Macron ait caché son jeu. Il a annoncé la couleur de ses idées libérales et, si ne nombreuses personnalités "socialistes" l'ont soutenu, c'est qu'elles n'avaient de socialiste que le nom. En tous cas, je rigole bien avec les mésaventures de Valls! Ils ont ce matin dit sur France-Inter que Macron l'avait "émasculé"; un comble pour cet adepte de la corrida dépourvu de toute dignité...

La Ségaline 14/05/2017 13:26

Non il n'a pas caché son jeu mais sans doute a-t-il entretenu la confusion avec le mélange des genres, et des partis, auquel on n'était pas habitués. Et pour ce qui est du socialisme je crois qu'il a disparu bien avant le parti qui porte encore son nom (mais pour combien de temps). Je n'aimais pas Valls, tu m'apprends aujourd'hui qu'il était fan de corrida, voilà qui me conforte encore un peu plus dans mon sentiment!

Fleurdelys 11/05/2017 21:36

Bien vu, chère Ségaline.
Plus ça change et plus c'est la même chose, ou encore comme le dit le prince de Lampedusa dans "le Guépard" de L. Visconti, "il faut que tout change pour que rien ne change".
Macron c'est la machine à recycler les socialistes qui quittent leur navire en train de faire naufrage avec leur instinct de survie de rats. Tout cela a été savamment orchestré. Il faut reconnaître à Macron un vrai talent de joueur d'échecs qui sait prévoir au moins cinq ou six coups d'avance, mais il devrait savoir, s'il était un peu plus expérimenté, qu'on ne gagne jamais à s'allier à des traîtres à la sauce Bayrou : Bonaparte chez qui Emmanuel trouve l'inspiration faisait fusiller les traîtres du parti adverse qui l'avaient servi ou bien, si ce n'était pas possible, les mettait sous cloche.

La Ségaline 14/05/2017 13:29

J'attends de voir la suite des événements, je ne me fais plus d'illusion sur la politique, ce panier de crabes qui sent de plus en plus la vase plutôt que la marée... A suivre!

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche