Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 05:32

En ce premier jour de déconfinement on a bien pensé à tous les usagers des transports en commun et notamment du métro parisien. Alors voilà une petite chanson de Nada Surf qui leur rappellera le temps où dans le métro n’était pas synonyme de peur et de contamination mais un lieu de rencontre. Un monde sans masque.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
On voit bien qu'il n'y a pas de métro dans notre coin... mais pour avoir bien pratiqué avant mon retour, je peux te dire que beaucoup de femmes seules qui l'empruntaient quotidiennement n'étaient pas toujours très rassurées et qu'à l'usage, tu y apprends très vite à te fondre dans la masse (pas de signe ostentatoire qui pourrait te singulariser ou attirer l'oeil), à faire semblant de dormir ou à te concentrer sur ton livre... bref à devenir une ombre que l'on ne voit surtout pas !
Pour les rencontres, il y a surtout toutes celles que l'on veut oublier... même s'il ne m'est jamais arrivé rien de grave ! Ce ne sont pas 2 courts moments de bravoure en 22 ans qui me feront oublier le fait que les forces vives de la nation y sont trimballées tassées comme des sardines, quand elles ne sont pas prises en otage par les cheminots grévistes, à la fin j'étais, et avec bonheur, devenue piétonne à la faveur d'un changement d'emploi, avant de me décider à laisser la capitale à ses nombrilistes jeunes, beaux et riches et aux natifs dont je respecte la fidélité à leurs racines !
Répondre
A
La capitale régionale... j'y ai passé aussi 15 ans, avant la vraie... tout le monde me dit que je n'y reconnaîtrais plus rien, mais l'expérience ne me tente même pas !
L
Les transports en commun ce n'est pas non plus ce que je regrette le plus de ma courte vie dans la capitale régionale. Et encore c'était il y a plus de vingt-cinq ans j'imagine combien ça peut être pire maintenant...
L
Dommage que je ne comprenne pas l'anglais, mais le film qui accompagne cette chanson est très parlant. N'importe quel lieu est propice à la rencontre : j'ai connu ma moitié à la terrasse d'un café...
Répondre
S
Cette sympathique vidéo m'amène à rapporter une histoire vraie. Un cousin à moi qui habite Londres s'était assis à côté d'une femme qui lui avait "tapé dans l'oeil" et, avant la fin du trajet, il l'avait déjà demandée en mariage. Demande acceptée. Sinon, avec le masque, tous les regards deviennent inquiétants, preuve que l'expression d'un visage passe autant par la bouche que par les yeux.
Répondre
L
Voilà une bien jolie anecdote... Et ce que tu dis pour les masques est très juste tant il est vrai que l'expression du visage, comme la gestuelle du corps, fait partie de cette communication non-verbale qui est essentielle, notamment pour les personnes sourdes. J'ai vu qu'il existait des masques qui justement ont une "fenêtre" transparente permettant de voir la bouche, c'est déjà un plus.

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche