Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 07:14
La culture oubliée

Oubliée du plan de relance la culture est mal en point. En tous cas une certain partie, celle des concerts "en station debout", comprenez la majeure partie des concerts notamment ceux joués lors des jadis nombreux festivals de l'été. Ecouter un récital de musique classique confortablement installé dans un théâtre semble parfaitement compatible avec le respect des distances ou le port du masque, c'est un peu comme être au cinéma, dans un certaine mesure, avec une émotion différente. Mais assister à un concert de rock qui donne forcément envie de se lever (quand on n'est pas déjà débout dans une fosse d'orchestre ou une prairie en extérieur), de chanter et de gueuler en postillonnant évidemment c'est autre chose. La reprise dans ce domaine est pourtant vitale: pour les artistes en premier lieu dont la partie immergée de l'iceberg musical ne vit quasiment que des prestations scéniques, comme pour tous ceux qui gravitent autour, les fameux intermittents du spectacle, sans parler des structures elles-mêmes qui sont condamnées à l'inactivité. Et elle est vitale également pour le public. Car oui la culture c'est vital.

 

Le Syndicat des Musiques Actuelles a publié une mettre ouverte à l'adresse de la nouvelle ministre de la culture, avec une pétition que vous pouvez signer ICI.  

 

Initiative louable et désespérée quand on voit qui Macron a nommé à ce ministère, et quel cas il fait de la culture en général. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Agatheb2k 04/08/2020 20:02

Ailleurs ça se pratique encore, exemple pour l'anniversaire de l'Insurrection de Varsovie le 1er Août 1944, on y chante en plein air et avec soit quelques masques, soit distanciation, mais nous sommes bien trop indisciplinés pour nous y essayer => https://www.youtube.com/watch?v=YuyKjivi8xI

Sirius 24/07/2020 08:51

Lors des obsèques de ma mère, qui se tiendront dans deux semaines car elle a eu la mauvaise idée de nous quitter lors du confinement, nous devrons nous plier aux consignes et rester à deux mètres les uns des autres à l'église et porter un horrible masque alors que nous ne parlerons pas. Une fois sorti, je l'enlèverai.

Par contre, je ne me vois pas assister à un concert où les spectateurs-participants se déchaîneront et postillonneront à tout va; là, c'est de l'inconscience! Ce sont ces occasions-là qui risquent de faire repartir l'épidémie.

La Ségaline 25/07/2020 09:59

Mes sincères condoléances, un deuil ce n'est jamais facile mais dans ces conditions c'est encore plus difficile. Nous avons inhumé mon beau-père en plein confinement, la famille était réduite au strict minimum, tous bien écartés au crématorium, c'était vraiment une ambiance très spéciale, très froide. Mais c'est ainsi. Cela n'enlève rien heureusement aux souvenirs que l'on a de la personne, mais ce n'est pas facile j'en conviens.
Pour le reste effectivement les concerts debout où l'on se déchaîne sont un bon vecteur de virus en tous genres, je ne sais pas si des gestes barrière comme le port du masque et les distances sont applicables dans ces cas-là ni même souhaitables: comment ressentir les émotions du public lorsque l'on joue sur scène face à une assistance, quelle que soit la taille de la salle, entièrement masquée même les bras en l'air et chantante? Je ne crois pas que ce soit ce que souhaitent les artistes ( je parle des vrais qui se soucient de leur public pas ceux qui viennent faire leur show et se contentent de compter la recette!). Néanmoins si ça ne repart pas avant un vaccin il faudra bien songer à financer les pertes de ces professionnels, comme les autres secteurs non?

Le Mousquetaire des Mots 24/07/2020 08:40

Ces concerts sont généralement suivis par des jeunes gens qui n'hésitent pas à se déplacer comme pour le Elfest (je ne connais pas l'orthographe exacte), qui viennent de tous les coins de France et suivent tous les concerts, massés en position debout, concerts au cours desquels les morceaux s'enchaînent.

La Ségaline 25/07/2020 10:10

Je ne pensais pas spécialement à ces grandes messes où se massent les foules, rien de mieux pour choper un tas de trucs! Je pensais avant tout aux vrais artistes, dans les petits festivals et les salles de taille raisonnable où l'on n'a pas l'impression d'être perdus dans la foule mais plutôt d'être venus entre copains voir des artistes qui aiment leur public. Quelle que soit la taille de la salle et le style de concert, j'imagine mal comment des artistes peuvent installer une complicité et un lien avec une assistance masquée dont ils ne voient pas grand chose avec la distance. De la même manière pour les spectateurs difficile de se sentir en communion avec les reste du public éloigné de quelques mètres, chacun isolé sur son petit périmètre. Quoi qu'il en soit aucun secteur qui est en difficulté ne devrait être délaissé. On a bien trouvé des milliards pour l'industrie aéronautique alors qu'on sait depuis plusieurs années que les vols à l'autre bout du monde à tout bout de champ notamment pour les loisirs sont une source de pollution et que ce mode de fonctionnement et voué à disparaître ou du moins à se transformer.

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche