Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2020 7 01 /11 /novembre /2020 08:23
Après la disette scénique, le jeûne intellectuel

Ce gouvernement est devenu complètement fou? A moins que ce soit sciemment qu'on veuille priver les gens de toute nourriture intellectuelle, histoire de les rendre bien dociles et malléables? Je n'ose pas y croire, dans ma grande naïveté, et je me me dis que c'est tout bonnement de l'incompétence la plus crasse et un amateurisme politique des plus idiots. Doublé d'un mépris pour les choses de l'esprit (spectacle, cinéma, musique, tout ça dans le même panier avec les livres), normal pour un état dirigé par un banquier parce que je suis naïve mais quand même j'ai de yeux pour voir. Mais avouez quand même que tout cela a des relents des sombres heures de l'Histoire, celle où on brûlait les livres, et pas que dans "Farenheit 451". Je crois qu'un rétropédalage serait le bienvenu.

A ceux qui disent qu'il s'agit là d'un moyen de soutenir les librairies en ne favorisant pas une concurrence déloyale je dirais, comme lu dans l'article du Huffington Post, que dans certaines zones rurales les supermarchés sont parfois les seuls commerces où trouver des livres.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Grand-Langue 02/11/2020 14:14

Ségaline,

Vous êtes sévère avec votre gouvernement. La même chose ou l’équivalent se produit un peu ailleurs. C’est qu’on ne sait pas quoi faire et ce qui est pire que la « disette culturelle » serait la perte de contrôle totale sur le nombre de malade qu’on n’arriverait pas à soulager.

N’empêche, comme vous, je souffre de la fermeture des salles de cinéma, des cafés rencontres, des bibliothèques et salles de spectacles. Je souffre de ne plus pouvoir établir de contacts humains normaux.

Je me console en lisant, en vaquant à diverses occupations, en me tenant en forme. Je me dis que tout cela est temporaire. Si la crise devrait persister, nous développerions des façons de faire, nous n’éliminerons jamais l’aspect culturel de nos vies, on ne le peut tout simplement pas.

Bonne journée!

La Ségaline 03/11/2020 06:31

Je ne sais pas si je suis sévère avec ce gouvernement, pas objective ça sûrement. Fatiguée et excédée aussi des tergiversations, hésitations et tous ces rétropédalages qui montrent bien comment les choses ne sont pas réfléchies ni anticipées. Bien sûr avec le recul c'est sans doute facile de dire qu'il aurait fallu faire comme ci ou comme ça. Pour ce qui est est du secteur du livre et de la culture en général, il n'y avait pas eu ce mouvement de protestation au premier confinement mais il faut dire que l'interdiction aussi claire de vendre des livres 15 jours après l'assassinat d'un prof qui invitait à l'esprit critique et à la liberté d'expression par un fanatique obscurci a un goût vraiment nauséabond.

florentin978 01/11/2020 15:42

Les livres étaient-ils visés en tant que tels ? Je ne suis pas sûr. On a mis les libraires dans le même sac que les vendeurs de fleurs ou de chaussures. Ce qui ne m'empêche pas de trouver cela regrettable. Mon supermarché vend des livres et je me fournissais souvent chez lui (honte à moi de ne pas avoir choisir une libraire) et je regrette de devoir passer désormais devant les rangées de livres sans pouvoir y toucher ... Bises et ... protège-toi bien. Florentinb

La Ségaline 01/11/2020 16:21

Il m'arrive moi aussi d'acheter des livres en supermarché, le plus souvent il s'agit de livres d’auteurs régionaux que j'achète non pas pour moi mais pour ma mère car elle adore ça. Mais ce que je préfère c'est fureter dans les rayons de la petite librairie du gros bourg près de chez moi lorsque je descends "en ville": littérature étrangère, sélection pointue et découvertes assurées c'est une mine. En fait les petites librairies et les hypermarchés ne s'adressent sans doute pas au même public mais il en faut pour tout le monde ou répondent à des envies différentes selon l'humeur et les circonstances aussi.
Prends bien soin de toi également!

Sirius 01/11/2020 11:33

Les abrutis sont de retour: plus de PQ dans mon supermarché ce matin! Certainement les mêmes qui ont obtenu le retour de la limitation à 90 km/h sur certaines portions dangereuses de nos départementales....

La Ségaline 01/11/2020 16:23

Ah oui ça n'a pas traîné: dès le jeudi après-midi c'était la folie: plus de pain à la boulangerie alors qu'il n'était même pas 16h et la boulangère m'a dit qu'il n'y avait plus de PQ au Leclerc ni de pâtes. Je me demande ce que ce serait si on était en guerre, ça fait peur. Décidément la connerie humaine est d'une profondeur insondable.

Le Mousquetaire des Mots 01/11/2020 11:23

il semble qu'ils aient compris que la bourde était trop grosse et sont revenus à de meilleures dispositions : on pourra continuer à lire.

La Ségaline 01/11/2020 16:24

Attends, c'est pas fini, on est habitué aux rétropédalages, je me méfie...

Le Mousquetaire des Mots 01/11/2020 11:23

Qu'il n'y ait que des supermarchés dans certains villages et point de librairie nécessite que cette surface puisse disposer de matière intellectuelle. Une fois admis cela, parce qu'on ne prête qu'aux riches, on favorise l'aspect librairie dans ces magasins qui ne sont pas microscopiques, c'est parfaitement inadmissible. Et surtout incompréhensible et même malsain : déjà que ces supermarchés avaient tendance à vendre moins cher que les commerces dits de proximité, les voilà les grands gagnants de cette "bonne fortune" organisée par l'état. Il y a des claques qui se perdent : ils ne font pas mieux que les plus idiots des plus idiots de village. Une nouvelle technique politique pour les amateurs de gros sous ? Ou incompétence-crasse de ces représentants le peuple ? Ou alors, la volonté affichée de se moquer du petit peuple qui n'a sans doute pas de culture même basique et qui, surtout, n'a pas le temps pour se plonger dans un bouquin...

Agatheb2k 01/11/2020 09:57

Pardon "reste à savoir si... le bureau de "
Je n'ai pas relu !!! ;)
Bon dimanche à toi sous les fougères ! ♥

Agatheb2k 01/11/2020 09:55

Les banquiers réagissent au coup par coup, les libraires ont râlé, on ferme l'accès aux livres dans les grandes surfaces !
Reste à savoir sur le bureau de tabac-presse qui vend aussi quelques livres peut continuer à les vendre ?
Question aussi, lecture interdite et télévision insipide, est-ce une mesure destinée à repeupler la France ? Désolée, avec les retraités c'est un peu raté !

La Ségaline 01/11/2020 16:25

Repeupler la France? Je croyais qu'on était déjà trop nombreux! Ce sera sans moi en tous cas, j'ai déjà donné!

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche