Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2021 1 27 /09 /septembre /2021 10:42

J’adore flâner dans les brocantes et vide-greniers, le nez en l’air ou/et les mains dans les cartons. Tout ce qu’on y trouve sans rien chercher, c’est fascinant. Ce qui me fascine souvent c’est le caractère parfaitement incongru de certaines chose exposées, mais qui sont sans doute intéressantes et peut-être très recherchées par des amateurs éclairés et aux goûts bien pointus : tout peut se vendre et s’acheter. J’en veux pour preuve une caisse de vieux papiers à moitié brûlés provenant d’une administration du début du siècle précédent (au moins) : étant donné le prix, indécent, de la caisse j’imagine qu’il y a des amateurs…

Retour de brocante
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Récemment, j'allais vider ma poubelle quand je surpris un voisin en train de regarder ce qui se trouvait dans le container. Je fis comme lui et ai trouvé une lettre manuscrite incomplète et sans signature. je la pris à cause de l'écriture qui n'a rien à voir avec ce qu'on lit aujourd'hui (ça remonte vraisemblablement au début du 19ème). Dans la rue d'à côté, il y a un magasin tenu par un vieux monsieur qui vide ses surplus (il veut prendre sa retraite). Je lui ai rendu visite : il avait tout un classeur de courriers manuscrits, dont des actes notariés que j'ai acquis. Par curiosité. L'inconvénient, c'est de parvenir à déchiffrer l'écriture, mais c'est passionnant : le langage est bien différent et surtout bien plus riche que celui de l'actuelle écriture. De quoi passer de longues soirées d'hiver avant d'avoir pu tout comprendre. Pour ce qui est des vide-grenier, il m'arrive d'aller voir et, à chaque fois, c'est une déception supplémentaire tant c'est du grand n'importe quoi à des prix exorbitants. Comme si toutes les "merdes" sur les bancs ou trottoirs représentaient un intérêt alors qu'il eut été plus simple de mettre au feu ou dans la poubelle.
Le vieux monsieur m'a dit, en réponse à ma curiosité, qu'il avaient des courriers remontant au 18ème. Je n'ai pas eu le temps de retourner dans sa boutique (une vraie caverne d'Alibaba). Je suppose qu'il a tout débarrassé.
Répondre
L
J'aime aussi beaucoup les vieux écrits manuscrits, faits de pleins et de déliés, si poétiques par leur désuétude et tant pis si l'on ne comprends pas toujours tout! Mais contrairement à la photo qui illustre mon article j'apprécie qu'ils soient entiers! Pour ce qui est des vide-greniers c'est vrai que l'on y trouve vraiment n'importe quoi mais après tout s'il y a des amateurs, pourquoi pas? Quant aux prix exorbitants ils vont de pair comme par hasard avec la présence des touristes, souvent prêts à débourser sans compter pour une babiole qui ira décorer leur maison de campagne... Et l'hiver malheureusement pas beaucoup de vide-greniers pour les autochtones. Restent quand même les dépôts-ventes où l'on peut trouver de jolies choses pour les petits budgets. Je ne parle pas des vraies brocantes, où là on est à un tout autre niveau, pour les prix aussi hélas...
F
Il y a chez moi un tas d'objets qu'on a achetés dans des vide-greniers, objets décoratifs surtout (et dont paradoxalement on cherche à se débarrasser), mais nous continuons de fureter dans les allées de ces fameux parcs à tout. J'y cherche maintenant le plus souvent des bouquins et des CD/DVD. C'est moins poétique. Mais on vieillit ...
Répondre
L
Notre maison aussi est remplie de ces objets de seconde mains, acquis souvent plus par souci d'économie que pour la déco, j'ai par exemple dégoté il y a quelques années une grande poêle en fonte hyper lourde et parfaite pour cuisiner sainement, pour un tout petit euro. Et moi aussi je fais à chaque fois provision de livres pour par cher. Livres que je n'ai toujours pas le temps de lire et qui s'accumulent mais c'est une autre histoire...
S
Ecriture du début du 19ème siècle, à mon avis, pour ceux de gauche. Ce type de document est pour moi invendable sur une brocante! Il faudrait que les rares personnes susceptibles d'être intéressées se trouvent au bon endroit et au bon moment, ce qui a statistiquement parlant pratiquement aucune chance de se produire.
Répondre
L
Je crois que rien n'est invendable, en brocante ou ailleurs, et c'est la magie du hasard que de se trouver au bon endroit au bon moment!
A
Très belle photographie, mais je ne suis pas tentée par l'achat d'un registre récupéré dans un incinérateur, qui plus est vendu feuilles en vrac ;)
Ce qui m'épate dans l'histoire c'est de savoir que si elles étaient à un prix décent elles ne trouveraient pas preneur, mais hors de prix très certainement oui, le plus difficile étant pour le vendeur de trouver le juste prix !
Répondre
L
C'est tout le charme des brocantes...

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche