Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 14:27

 De son origine médiévale il ne reste guère du château de Sédières, sur la commune de Clergoux (entre Egletons et Tulle), que les tours à échauguettes et une entrée à pont-levis; il fut entièrement remanié au XV puis au fil des siècles jusqu'à présenter l'aspect Renaissance qui domine aujourd'hui. Après la Renaissance il connaît diverses phases d'abandons, et finalement en 1960 il est racheté par le Conseil Général de Corrèze qui procède alors à sa restauration. Aujourd'hui il accueille des congrès et diverses manifestations culturelles. Malheureusement il était assez tard lorsque nous y sommes arrivés, c'était notre dernière étape de la journée, nous nous sommes donc contentés de faire le tour du château mais c'est dommage car il est situé au cœur d'un grand parc jalonné de bois et de plusieurs étangs, il y a donc de quoi passer toute une journée à flâner, marcher, pique-niquer, rêvasser...il faut qu'on y retourne, c'est sûr!

Ce n'est pas spécialement le type de monument qui me ravit, car comme je l'ai dit précédemment, je préfère les ruines, ça me laisse davantage rêveuse, mais néanmoins ne boudons pas notre plaisir c'est quand même un très beau château. En fait j'ai une telle préférence pour le Moyen-Âge que tout ce qui date d'après le XVIe me semble trop...comment dire? ...beaucoup trop neuf !








Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article

commentaires

sirius 04/10/2009 09:42


Tout remanié qu'il a pu être au cours des siècles, ce château n'en est pas moins superbe par son architecture et son élégance. En plus, il semble avoir bénéficié d'une restauration de qualité.

D'accord avec Abellion, Ségaline serait un très joli prénom. Loin en tous cas de ces prénoms à la mode semblant sortis tout droit d'un logiciel, comme les noms d'entreprises (Veolia et autres...)!


Pat en Pays d'Halatte 02/10/2009 09:25


C'est un superbe château magnifiquement restauré! Une petite visite à l'interieur aurait pu être sympa également. Comme vous, j'aime les vieilles ruines et ce qui attrait au moyen-age.On se plait à
imaginer la vie des gens à l'époque dans ce même lieu...
A bientôt.


jauilhac 01/10/2009 19:00


Tu as entièrement raison,nous y retournerons au printemps avec le jambon et le saucisson.....et aprés balade autour des étangs,encore une belle journée à passer en votre compagnie,vivement les
beaux jours de 2010!!!


Abellion 01/10/2009 18:17


Bonjour Ségaline !

Je découvre votre blog avec plaisir, car il est rempli d'humour et de découvertes. Ségaline, est-ce votre vrai prénom ? Je le trouve très joli, et je le connaissais déjà par une de mes bandes
dessinées favorites, Aimé Lacapelle (la connaissez-vous ?). Il y a un personnage qui s'appelle Ségaline Astruc.

Je trouve superbe de revendiquer bellement sa ruralité. Peut-être parce que je suis enfermé contre mon gré dans une ville ?

A très bientôt sans doute, Abellion.


La Ségaline 02/10/2009 07:35


Hélas cher Abellion, Ségaline n'est pas mon prénom mais maintenant que vous m'y faites penser je me dis que j'aurais pu appeler ma fille ainsi si seulement j'y avais songé assez tôt! Ségaline est
le féminin de ségalin qui désigne les habitants du Ségala, la région du Lot où je vis, lové entre le Haut-Quercy à l'ouest et l'Auvergne à l'est. J'ai choisi ce pseudonyme pour signifier mon
attachement à ma terre, une façon de rester ancrée quelque part dans ce si vaste monde. Je ne connais ps la BD dont vous me parlez mais vous avez titillé ma curiosité et je vais de ce pas m'y
intéresser de plus près! A très bientôt.


Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche