Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 20:13

 

Un jour je me suis retrouvée dans un magasin pensé, conçu, fait par et pour des hommes et dédié tout entier à leur plus grand plaisir : la voiture. Hé bien aujourd'hui j'ai eu droit à une visite dans un autre lieu de culte masculin, un antre lui aussi consacré à l'automobile : j'ai nommé une casse-auto. Plongée en immersion dans un monde hostile fait d'empilements plus ou moins stables d'épaves compressées, écrasées, écrabouillées, de nids de poules où s'enfoncent en cahotant les roues des voitures valides sur des sentiers poussiéreux ou boueux, selon la météo, et au détour desquels on peut se retrouver nez-à-nez parfois avec un chargeur, un tracto-pelle, un élévateur trimballant nonchalamment une carcasse.

C'est sans doute fascinant, pour un homme, de voir autant de valeureux véhicules ayant rempli de si bons offices relégués dans ces cimetières de ferraille et n'attendant qu'une bonne âme pour venir lui prélever quelque organe. Dépassant des toits parfois rouillés ou cabossés de ces épaves on voit ça et là une tête : les clients, véritables fouines furètent partout à la recherche de LA pièce qui va enfin permettre de redonner vie à une voiture attendant patiemment au fond du garage ou du jardin. De la simple jante au fauteuil ou à la banquette entière, du moindre lève-vitre (oui, tout n'a pas toujours été électrique) au moteur complet, la casse-auto est au mari ce que le grand magasin est à son épouse. Que dis-je, c'est la Mecque du mécanicien du dimanche.

 

Évidemment je n'étais pas vraiment en mesure d'apprécier toute la beauté du lieu moi qui ai failli perdre plusieurs fois un talon dans des trous en emmenant le petit faire pipi derrière une vieille 205 sur cales. Toujours les mêmes qui s'y collent pendant que les autres s'amusent.

 

Quand je pense qu'il se moque de moi quand je ramène des « vieilleries » (je suis polie) d'un vide-grenier...

 

100_1716.JPG

 

C'est beau hein ? Franchement c'est pas pire qu'un César, mais il faut avouer que c'est plus difficile à caser sur une cheminée...

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Chroniques ménagères
commenter cet article

commentaires

laophi 22/08/2010 22:22



Parcours initiatique passionant semble t'il.


Mais quelles autres épreuves t'attendent avant d'obtenir ton BAPPM (brevet d'aptitude au partage des passions masculines) ?



sarah46.over-blog.com 19/08/2010 14:18



mais ds moi, tu es AUSSI mariée avec mon mari ????? parce que c'es tle portrait conforme du mien que tu viens de faire ou tous les bonhommes sont pareils?????



La Ségaline 21/08/2010 08:32



Non non, je te rassure (ou pas): ils sont presque tous pareils.



Candy75 18/08/2010 13:35



Cela fait peur car bientôt nous croulerons sous les dêchets de toute sorte. En les compressant de cette manière, on gagne un peu de place mais pour combien de temps. BRRRRR cela me fait
froid dans le dos.



La Ségaline 19/08/2010 08:14



La casse n'est pas un lieu de déchets, ou pas seulement: la plupart des choses y sont récupérées pour resservir ou pour être recyclées, et au final, surtout sur les voitures modernes, il y a
de moins en moins de déchet ultime. Je trouve ces lieux plutôt optimistes.Évidemment ça fait un peu gros commme déchetterie... C'est impressionnant parce que ce type de rebut est volumineux mais
si on compare avec ce qu'on jette effectivement tous les jours, et souvent inutilement, je crois que ça ne fait pas le poids hélas.



sirius 18/08/2010 08:24



L'époque où je m'approvisionnais dans ces établissement est révolue; probablement l'évolution du niveau de vie...



Pangloss 14/08/2010 08:28



Je n'ai jamais miq les pieds dans une casse et n'en ai pas l'intention (j'évite aussi les vide-greniers mais ceci est une autre histoire). C'est dire si j'aime m'instruire en lisant ce genre de
reportage "exotique".



agnesp 13/08/2010 13:48



Mention spéciale également à l'odeur si particulière qui de ségage de ce genre d'endroit! Masculine l'odeur?..Non quand-même pas!



Jean-François Vionnet 13/08/2010 08:39



Ah ! les casses d'antan des gens du voyage ou de leurs frères. C'était toute autre chose. On y trouvait de tout en cherchant, et ça valait vraiment le coup de trouver la perle rare en furetant
soi même dans ces paradis de bricoleurs. Maintenant tout est aseptisé, et il y a même des banques et des ordinateurs dans les casses, et les compressions à César sont très réalistes.


Amitiés du Vivarais.



Le Mousquetaire des Mots 13/08/2010 06:14



J'ai cru en entamant la lecture de cet article, que tu t'apprêtais à resservir l'article que j'avais déjà lu. J'ai cru un moment que ton imagination avait
flanché ou que tu avais une atteinte brutale d'alzheimer précoce...


Heureusement, j'ai continué cette lecture qui se termine sur, effectivement, un empilement de carcasses compressées et là, chute imparable : un tel césar ne
peut en effet trôner au salon.


Bravo !



La Ségaline 13/08/2010 23:20



Hé, on n'est pas sur TF1 ici, on ne sert pas du réchauffé!



bellelurette 13/08/2010 05:26



Aaaaaaaah, c'est donc toi qui a perdu la soeur jumelle de la chaussure que j'ai mise sur mon blog !!!


Et oui, pour les hommes, les casse-autos sont comme la caverne d'Ali-Baba... une mine de trésors... c'est pourquoi il leur paraît tout à fait honorable de nous offrir un appareil électrique,
style aspi ou autre robot ménager à l'occasion de fêtes...



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche