Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 08:51

Tout est question d'oreille et de sensibilité, et voici un petit texte envoyé par un ami (merci M. Marrot) qui illustre bien toutes les difficultés et les subtilités de la langue française : réjouissons-nous qu'elle soit notre langue maternelle et ayons un peu de compassion pour ceux qui doivent l'apprendre !


La maîtresse a fait une dictée. François et Vincent ont bien écouté et ont écrit exactement ce qu'ils ont entendu. Pourtant, le résultat est inattendu !


La dictée de François :

Dans la cuisine du vieux chalet un ravioli, au fond d'un petit poêlon, réchauffe. Et il dore sous une couche de gruyère râpé. Le vieux chalet est bien tranquille. Pour le dîner, tout sera grillé, appétissant, fondant ! Le fromage est posé sur un plat ravissant. Sans doute, et d'une bouchée, il sera avalé ! Le saucisson, gras et bien tendre, sera coupé en rondelles. Et, servi sur un plateau, le chocolat bout. Le verser sera délicat et dangereux ! D'un seul coup, il écume et gorge le chalet d'un bon et tranquille parfum.


La dictée de Vincent :

Dans la cuisine du vieux chat laid un rat vit au lit, au fond d'un petit poêle long. Réchauffé, il dort sous une couche de gruyère râpé. Le vieux chat laid est bien tranquille : pour le dîner, tout ce rat gris et appétissant, fond dans le fromage. Et posé sur un plat, ravi, sans s'en douter, d'une bouchée, il sera avalé ! Le sot, si son gras est bien tendre, sera coupé en rondelles et servi sur un plat. Oh ! le choc ! holà ! Bouleversé ce rat délicat est dangereux ! D'un seul coup, il écume, égorge le chat laid d'un bond et tranquille, part. Fin.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> <br /> Les deux textes se tiennent. Ces gars là (segala) ont compris chacun à leur façon le sens du texte. Bravo c'est super.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Je reste quand même sur ma faim. Mais est-ce l'essentiel ?...<br /> <br /> <br /> Bon, et ces gars-là? Vous avez épuisé les richesses de la région ? On aimerait en savoir davantage pour y revenir l'été prochain...<br /> <br /> <br /> Bravo quand même pour votre endurance. Pi R2<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Pas de problème. Imparable ! A tous les deux, je mets dix sur dix au certificat d'études. Le point de vue adopté par chacun de nos deux élèves montre bien qu'on peut, chacun, comprendre<br /> des choses différentes à l'écoute d'un quelconque discours. Les politiques, qui ont la langue maligne, savent bient se servir de cela quand ils nous servent leur soupe. Bise (non, pas le vent<br /> froid) ... Flo.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Et dire que je me délectais d'avance à l'idée de savourer quelques rondelles de rat bien gras trempées dans un chocolat bien chaud!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Absolument savoureux ! Les subtilités de notre langue supposent une profonde connaissance de celle-ci. Mais cela évite-t-il pour autant les erreurs ? Rien<br /> n'est moins certain tant les possibilités d'interprétation via l'acoustique sont infinies.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Comme en terre : la mort râle est que la langue par lés est comme la pause du papier pin: cacher les mûres sait bien mais t'as pissé c'est mieux.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bon je ne epux toujours pas poster de commentaires, mais répondre aux tiens est toujours un plaisir! Chapeau...<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> Excellent !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche