Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 21:36

Mais où est donc passé le temps ? Le temps passe, c’est certain mais jamais il ne semble s’arrêter devant chez moi ! Je n’ai plus le temps pour rien, encore moins pour tenir ce blog, ce qui n’aura sans doute pas échappé à mes centaines de quelques lecteurs fidèles.

Terminés les petits comptes rendus de sorties dans les environs avec photos à l’appui ? Pas le temps pour sortir, ou alors un temps de chien.

Terminé les récits palpitants de ma vie rurale ? Je n’ai plus le temps de voir passer ma vie.

Terminé les petits billets d’humeur ou les mots d’humour sur les derniers événements ? L’actualité est trop assommante, et il n’y a même plus de Frédéric Lefebvre pour nous dérider.

Bref c’est le calme plat, c’est Waterloo en Ségala.

Et pourtant j’en aurais des choses à raconter mais c’est là le paradoxe : avant il ne se passait pas grand-chose et j’avais plein de temps pour écrire sur rien, et maintenant que mon existence est plus animée je n’ai pas le temps de la raconter. La vie est bien mal faite tout de même. C’est comme les finances : avant j’étais fauchée et j’avais tout le temps de dépenser avec parcimonie, maintenant je suis plus à l’aise mais je n’ai pas une minute pour dilapider ma fortune.

Pourtant il y a aurait bien des choses à raconter : les mille et une histoires et anecdotes des clients de La Poste, les aventures des collègues dans les méandres de la comptabilité et de la hiérarchie, les bizarreries en tous genres de cet univers hybride qui ressemble à du privé avec les lourdeurs héritées de l’administration, les petites frictions et les grosses parties de rigolades, etc. Et ça ce n’est que pour le travail car il y a bien sûr les inénarrables hontes que nous font subir les enfants, les visites aux urgences et les séances de « regarde ce qu’il y a dans mon caca pour voir si le bout de plastique que j’ai avalé hier est ressorti », j’en passe et des meilleures.

Bref il y aurait bien de quoi publier quelque article régulièrement. Mais quand ? Après le boulot le temps prend une autre dimension et s’accélère furieusement entre les devoirs, le bain, les repas, le ménage, les calottes à distribuer, les enfants, le chien et les poules à border… Bref depuis des mois je ne vois jamais le début d’un film à la télé et si j’en prends un en route c’est avant la fin que je m’endors. Et pour ce qui est de prendre un bouquin, je n’en parle même pas.

 

Ah oui, et je n’ai pas mentionné le fait qu’après avoir fait ma journée de boulot et accompli ma deuxième journée à la maison... j’attaque la troisième en continuant à rédiger mes textes pour des clients, et ponctuellement des articles pour la presse locale. Bon, je me sens un peu débordée. Qui a dit que j’étais mal organisée ?

 

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Chroniques ménagères
commenter cet article

commentaires

Pangloss 18/10/2012 10:17


Quand on pense qu'il y a des gens qui ont une double vie!

Florentin 17/10/2012 22:34


Ne te plains surtout pas. Il n'y a rien de plus ennuyeux que l'ennui !

Pamphile 17/10/2012 18:01


Courage Ségaline, un salaire ce n'est pas si mal. Quand ça devient trop dur, compte mentalement les biftons qui représentent ta peine...

fleurdelys46 11/10/2012 18:45


Bonsoir, chère Ségaline,


Bravo pour la photo du chat dans le lavabo. Comment faîtes-vous pour votre propre toilette, car j'imagine qu'il n'est pas question de déranger le minet ? J'ai un beau chartreux qui vient de fêter
ses quatorze ans et jamais je ne me permettrais de le déranger.
Je vois que vous êtes débordée. D'après les détails que vous donnez, il se confirme que si on  adore nos enfants, c'est "chiant" à certains moments (passez-moi l'expression un peu triviale,
mais Rabelais l'emploie sans barguigner, ce qui me déculpabilise). J'en ai fait l'expérience en son temps, et c'est maintenant mon fils qui en est au même stade que vous. Chaque âge a ses
plaisirs...
Je serai en Haut-Ségala pour la Toussaint : je vais fleurir mes prédecesseurs et planter des rosiers pour en remplacer d'autres bien décrépits. Je ne sais pas si je serai un jour moi-même fleuri,
mais c'est une autre histoire et ça n'a guère d'importance. Je vous souhaite une bonne récolte de cèpes, ça doit commencer à donner.

La Ségaline 12/10/2012 22:15



Pour ce qui est de la toilette le chat a eu la bonne idée d'élire domicile dans une salle de bain non encore utilisée, à l'étage des enfants: au moins il est sûr de ne pas être trop dérangé. Ce
qui n'est par contre pas notre cas à nous pauvres parents d'enfants heureusement en pleine forme et pleins de vie. Bon séjour en Ségala, et pour ce qui est des cèpes je n'ai pas le temps d'y
aller, et quand enfin je pourrai y aller, j'imagine que les bois auront été ratissés... Il nous restera les châtaignes...



Sirius 11/10/2012 09:01


Je vois que, malgré le surmenage, tu gardes ton humour. Là ouça devient vraiment garve, c'est quand on commence à se prendre au sérieux! Et puis, après tout, mieux vaut avoir une existence bien
remplie que de s'ennuyer.


 


Quant à Frédéric Lefebvre, je crois qu'il s'est abandonné à sa nouvelle passion: l'écriture. Un génie qui travaille dans le silence et la discrétion, mais qui se révélera au grand jour le moment
venu...Se verra-t-il récompensé à la hauteur de la qualité de ses écrits? L'avenir le dira!

La Ségaline 12/10/2012 22:16



Frédéric Lefebvre écrivaillon, ça risque d'être moins drôle... Enfiin on pourra toujours se servir de son bouquin pour caler une armoire.



laophi 10/10/2012 23:14


Heu ... ben je crois bien que c'est toi qui l'a dit. 

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche