Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 17:06

On dit à peu près tout et son contraire sur cet auteur, et je trouve qu'on parle d'ailleurs beaucoup trop de lui et pas vraiment de son livre. Génie pour les uns, scandaleux et sulfureux pour les autres, il alimente les polémiques et si ça se trouve dans quelques décennies il ne sera plus qu'un classique, suivant ainsi le genre de parcours que Zola a pu connaître avant lui. Sauf que dans le cas de Zola on avait un auteur engagé et pas un people mais c'est une autre histoire.

Bref on parle de lui partout mais que vaut sa prose ? Je serais bien tentée de le lire pour me rendre compte par moi-même mais j'y verrais comme une obligation et c'est complètement contraire à ma déontologie de lectrice qui, depuis que j'ai quitté l'enseignement, me pousse à ne lire que par pur plaisir. De toute façon j'ai toujours éprouvé une assez grande méfiance face à tous ceux, auteurs, films ou artistes dont on parle comme le truc qu'il FAUT absolument avoir lu, vu ou écouté: rien que ça, ça me fait reculer. D'ailleurs la dernière de mes expériences en la matière ne fait que confirmer ma méfiance : on m'a fourré dans les mains il y a quelques mois le dernier Musso, dont on nous rebattait les oreilles à l'époque, en me disant qu'il « fallait ab-so-lu-ment » que je le lise (sinon quoi, j'allais mourrir idiote?), que c'était gé-nial, etc. Je n'ai pas dépassé les cinq premières pages et j'ai bien cru que j'allais périr d'ennui tant c'était tout ce qu'il y a de plus banal en terme de style et plein de clichés. Vu le nombre de pages que comportait le pavé ( j'ai des dicos moins épais) je suppose qu'il fallait arriver au moins à la sixième page pour rencontrer le génie. Dommage, j'ai du passer à côté, c'est balot... De toutes façons moi si je n'accroche pas dès les premières pages c'est fouttu et si lire doit devenir une corvée alors là j'abandonne.

Pour en revenir à Houellebecq, le nombre de pages ajouté au tapage médiatique, voilà déjà pour moi deux arguments qui ne me feront pas acheter ce livre. J'aimerais bien en lire tout de même les bonnes feuilles histoire de me faire ma propre idée. Mais après je devrais vivre avec l'idée que j'ai lu, moi aussi, comme tout le monde, du Houellebecq...pffff...

 

D'ailleurs toutes ces ventes... Est-ce que tout le monde a réellement lu Houellelbecq? Ça me rappelle une anecdote savoureuse  à propos de livre L'Être et le néant de Sartre, oeuvre des plus hermétiques et qui pourtant a vu ses ventes exploser notamment auprès des ménagères. Non pas qu'elles se soient piquées subitement de philosophie...mais parce que l'ouvrage pesait pile 1 kilo et qu'il remplaçait ainsi avantageusement les poids des balances. Ça calme hein...

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline
commenter cet article

commentaires

Candy75 14/11/2010 10:38



Vu la courverture médiatique du prix Goncourt, je n'ai pas trop envie d'investir dans le bouquin d'Houellelbecq. Par contre, je viens de me replonger dans la trilogie écrite
par Marcel Pagnol, (la gloire de mon père, le château de ma mère, etc...). Un pur bonheur.



Pangloss 13/11/2010 08:56



Je lirai (peut-être) un bouquin de ce type quand il paraîtra en édition de poche (pas plus de 8 euros) sinon j'attendrai d'en trouver un d'occase.



bellelurette 12/11/2010 17:42



Je ne lis plus de livres. Pour la bonne raison que cela me fatigue les yeux. Rien que de lire une notice, un mode d'emploi m'ennuie au plus haut point,
alors un bouquin, je ne t'en cause même pas !


Je crois bien que les derniers livres que j'ai lu sont : "la soupe aux choux" que j'ai adoré et j'ai tout aussi bien adoré le film. Et quelques temps
avant, c'est "Dune" mais je n'ai pas du tout aimé le film.


Le fait de tenir un livre entre les mains me met mal à l'aise. Ces lettres qui dansent, mes lunettes qui me font bouger la tête de gauche à droite et les
crampes qui me viennent dans les doigts me le font fermer rapidos.


Du coup, je n'ai plus de concentration.


J'arrive encore à lire les blogs, mais parfois, mes yeux fatiguent aussi. Ah la la la  la vieillesse !


 


 


 



La femme des steppes 11/11/2010 23:41



Jamais lu non plus. Et tout pareil : je n'aime pas lire "ce qui sort". Je me dis qu'un jour, si le livre est tellement génial, il me tombera entre les mains. C'est ce qui se passe la plupart du
temps, et souvent je suis déçue.


Musso, Lévy et toute la clique, j'ai dû en lire un de chaque et, sans vouloir jouer ma snob, la littérature de kiosque de gare, c'est pas mon truc...



sirius 11/11/2010 08:20



Je suis comme toi: dès qu'il FAUT voir, lire ou écouter quelquechose, vette idée suffit pour m'ôter toute velléité de passage à l'acte. En ce moment, je dévore un livre sur le comportement et la
psychologie des... chats, et c'est passionnant!


 


Achèteras-tu le prochain livre de Bernard Tapie?



Florentin 11/11/2010 00:00



Je n'ai pas lu non plus Houellebecq. Je ne sais pas si j'ai raison. Il vaut peut-être qu'on s'y arrête. Mais le personnage m'insupporte.  Je l'ai pusieurs fois écouté à la télé. Il
me paraît faux, se plaisant à scandaliser. Et puis, sa parole m'agace : on dirait qu'il mange de la bouillie quand il ouvre la bouche... Flo.



sarah46.over-blog.com 10/11/2010 21:48



pour Musso je compatis, c'est de la bouillie.....Houellebecq, j'ai commencé et bien aimé le début mais il a fallu que je le prête !! ah ces lecteurs !!!!


par contre as-tu lu laurent gaudé ? essaie le palais des scorta, l'ouragan...marc dugain aussi.....


bises voisine !



laophi 10/11/2010 19:28



Fais comme les gamins qui fument leur première cigarette, en cachette aux toilettes et si cela ne te plait pas c'est un rouleau de Lotus économisé (en fait c'est peut être moins difficile à lire
qu'à utiliser ainsi)


Houellebecq un père roquet? Ouais, le bec.....



Jean-François VionnetL 10/11/2010 18:49



Tres bien pour "l'être et le néant", que je crois avoir lu quand j'étais jeune et existentialiste. Mais depuis, je n'ai jamais réussi à lire "A la recherche du temps perdu" de Proust (livre de
chevet inoubliable, dés les premières pages, je m'endormais), et ma culture (ou cultivation me suggère de ne jamais lire un Goncourt).


Amitiés du Vivarais.



La Ségaline 11/11/2010 08:11



Ah oui, j'oubliais le Goncourt, encore un argument à charge...



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche