Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 13:20

Je viens de voir aux infos qu'un homme qui depuis vingt ans était dans le coma, dans un état végétatif,  était en fait parfaitement conscient de tout depuis le début, son cerveau fonctionnant tout à fait normalement.

Je ne voudrais pas être médisante mais si cela est bien étonnant par contre le phénomène inverse est très courant: tous les ans avec les émissions de télé-réalité de TF1 on voit des tas de jeunes gens dont le corps bouge parfaitement et dont c'est le cerveau qui est dans un état végétatif...et je ne parle pas de certains politiques, d'autres blogueurs s'en chargeront sans doute...

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Le mot du jour
commenter cet article

commentaires

JEAN JACQUES 01/12/2009 18:28


Bien vu pour TF1, pour le pauvre homme il s'est réveillè à temps car cette semaine, c'est la semaine de la frite en Belgique (vu sur TF1 ce midi).
Bonne soirée,
jj@+


Florentin 24/11/2009 17:35


Ton raisonnement est le mien.


sirius 24/11/2009 13:45


Cette affaire m'inquiète, car elle va redonner de la vigueur à tous ces "chevaliers de la vie", cathos intégristes en général, qui militent pour qu'on maintienne artificiellement en vie des gens en
situation de coma dépassé. Tout cela, bien entendu, pour sauver leur propre petite conscience...

Lorsque mon père, suite à un AVC est tombé dans le coma à l'âge de 90 ans, on nous demandé s'il fallait le maintenir en vie. Nous avons dit non, et je n'ai aucun regret, car l'inverse n'aurait fait
que lui infliger d'inutiles souffrances


La Ségaline 24/11/2009 15:55


Tiens, je n'avais pas envisagé cet aspect-là, c'est vrai que ça laisse la porte ouverte à l'acharnement thérapeutique.


Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche