Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 07:29

Il me semble que le débat sur cette fumeuse histoire d'identité nationale a fait long feu, et ne sert plus peut-être qu'à justifier l'existence d'un ministère qui essaye de cacher sa vraie nature (c'est loupé, on l'a vite démasqué Besson et ses velléités nationalistes) et à ratisser large à droite du côté du FN en vue des prochaines élections. Néanmoins ça aura fait réfléchir dans les chaumières et ça donne parfois un éclairage nouveau à des propos lus ou entendus. Par exemple par plus tard qu'hier nous étions en famille au restaurant, un des convives toujours curieux demande au patron, qui n'avait pas l'accent franchement auvergnat (ou alors le même accent  qu'Hortefeux), d'où il venait, celui-ci lui répond qu'il est Normand, ce à quoi le curieux lui répond que lui est presque voisin puisqu'il est originaire de Champagne, s'en suit un petit historique de ses périgrinations jusqu'en Auvergne, etc. Bref au bout du compte il s'est trouvé que les Auvergnats de souche étaient fortement majoritaires à la table, lorsque le bavard s'est rappelé que moi je n'étais pas du coin, et lorsque le restaurateur a conclu "Vous êtes tous d'ici alors?" le bavard a lancé en me désignant "Ha ben non, elle c'est une étrangère, elle est du Lot!".
Ceci peut inspirer plusieurs réflexions, notamment qu'en se questionnant sur l'appartenance (ou non) à un groupe on finit automatiquement par essayer de déterminer à l'intérieur un sous-groupe, et puis on peut aller de sous-groupe en sous-groupe, un peu comme en sciences naturelles.

Ce que je veux dire c'est que le danger de ce type de réflexion c'est forcément le repli identitaire:  on finit toujours par se croire obligé d'appartenir à un groupe ou à un autre: on fait partie d'un continent, puis d'un pays, puis d'une région, puis d'un département, puis d'un village...et on finit par tous s'entretuer à l'occasion d'un stupide match de foot...

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article

commentaires

Jean-François Vionnet 30/11/2009 21:22


Et d'abord, bonsoir.
Mon grand père d'adoption, et c'était le bon était né au XIXème siècle en Ardèche, sa femme était de Figeac (Lot), départements ruraux et plein de préjugés. Et tout ça fait d'excellents français.


Axel21 30/11/2009 18:20


Ben tu sais, Ségaline, tout le monde espère toucher le gros LOT, alors, si t'en est, vaut mieux faire pitié qu'envie, être somme toute, un joli petit LOT !


Florentin 29/11/2009 22:15


Nous somes tous des imbéciles sous ce rapport.Je voulais être Breton et quan j'ai su que je n'étais "que" Normand, j'ai été très déçu. Ce qui ne m'a pas empêché d'écrire sur le site de Besson que
je me foutais bien d'être Français (j'aurais pu naître ailleurs) et que je revendiquais seulement et surtout d'ùêtre homme parmi les hommes.


sirius 29/11/2009 15:28


Que de sages et agréables paroles! je viens d'en lire d'autres tout aussi sympathiques sur un autre de mes blogs favoris:

http://www.chevaize.over-blog.com/

bonne fin de week-end.


Jean Jacques 29/11/2009 09:21


Bonjour de Picardie, Picard d'adoption depuis 20 ans né dans le département du Nord à Maroilles où il y a ce très bon fromage.
Les fromages d'Auvergne en sont tout autant délicieux, à croire que les vaches Française n'ont pas toute la même origine?
Cette année une partie de mes vacances ont été en Auvergne (Belle région),pour l'accent locale du terroir je me pose beaucoup de questions puisque j'y ai rencontré des Anglais, des Belges,
Allemands.........tous d'origine, va savoir?

Une chose est sûre la grippe n'a pas de frontière.
Bon dimanche,
jj@+


La Ségaline 30/11/2009 09:39


Ha les fromages, voilà qui réunit et divise en même temps les Français! Moi qui suis parfois un peu chauvine (mais pas sectaire) je dois dire que dans
ce domaine je suis très ouverte, car les fromages c'est vraiment mon pêché de gourmandise, tous différents tous si bons, dans tous les coins du pays, un peu comme le vin en somme! Quant aux
différents accents entendus en Auvergne ils prouvent que l'ouverture des frontières a su se faire même dans ce que les parisianistes méprisants appellent la "France profonde": il n'y a pas que
dans la capitale que l'on sait être cosmopolite! Merci de votre visite et à bientôt.


Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche