Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 07:07

Je n'ai guère d'autreslecteurs que mes clients, et encore ne lisent-ils que leurs propres écrits simplement nettoyés de leurs scories, réparés de quelques bévues lexicales ou syntaxiques.

Mais j'ai aussi me direz-vous les lecteurs de ce blog, et j'en profite pour remercier ceux qui viennent faire un tour par ici, lecteur occasionnel, de passage (voire égaré?) ou bien régulier, fidèle et qui sait peut-être même carrément inconditionnel (soyons fous, levez la main que je vous compte!) Mais vous êtes de ceux qui restez anonymes sur la toile, bien cachés derrière des pseudos et sans aucun visage à mettre sur vos mots ou commentaires.

Hé bien il m'est arrivé une chose assez singulière cet été à propos de mon blog: par une belle après-midi  un charmant monsieur est monté jusque chez moi, un peu hésitant et cherchant à s'assurer que c'était bien ici que vivait une certaine Ségaline. Un peu  sur le cul abasourdie je me suis rapidement rendue à cette évidence: «Diantre, mais La Ségaline, c'est bien moi!» Ce brave homme me raconta qu'il était un fidèle lecteur du Blog du Ségala, qu'il aimait bien ce que j'écrivais et que je le faisais bien rire. Il était de passage à Teyssieu pour le travail et avait reconnu la maison d'où avait été prise la photo sur ma page d'accueil, alors l'envie lui était venue de venir me saluer. Bien lui en a pris car j'ai été on ne peut plus flattée: un lecteur qui fait un détour, même petit, pour venir me saluer alors qu'il eut été si facile de simplement mettre un commentaire sur un article! Oui mais rencontrer quelqu'un dont on apprécie les écrits, rencontrer quelqu'un qui lit ces mots que l'on s'applique à bien choisir pour en faire ne serait-ce que le plus petit billet, c'est tout de même autre chose en terme d'échange. Le virtuel sur Internet ce n'est rien à côté de mettre un visage sur celui ou celle qui est à un autre bout de l'infini réseau. J'imagine que c'est le genre d'émotion que peut ressentir un écrivain lorsqu'il rencontre et discute avec ses lecteurs lors d'une séance de dédicace.

 

J'ignore pourquoi je ne l'ai pas fait tout de suite mais il est bien temps de saluer ici celui qui si gentiment est venu jusqu'à moi me rendre cette petite visite amicale et inattendue. Souvent lorsque je publie un article, une petite bafouille, je pense à lui et je peux ainsi mettre un visage, au moins un, sur un lecteur.

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Boulot boulot
commenter cet article

commentaires

La femme des steppes 14/10/2010 01:32



Je peux baisser le doigt pour écrire ??


Moi aussi, je suis très fan. Lectrice depuis peu, mais réellement fan de tes écrits.


Par contre, je ne sais pas si j'aurais apprécié de recevoir un invité surprise ainsi. Rencontrer des blogueurs ou forumeurs, j'ai déjà fait, mais d'une manière organisée.  Le côté "ciel, je
suis découverte !" me fait un peu peur, j'avoue.



Jean-Pierre 13/10/2010 11:06



Le visiteur de l’été se devait de réagir. La Ségaline, à ses dires, déjà sur le cul, ne tombera pas plus bas. Disons les choses, je suis un inconditionnel ! Un inconditionnel de longue date
qui a souvent trouvé son compte dans les billets de la Ségaline.


J’aime les comptes-rendus de ses balades entre Lot, Corrèze et Cantal : pour la Corrèze que je découvre, le Cantal que je retrouve, le Lot où je m’enracine et le Ségala qui
« m’aimante ». Je soupçonnerais la Ségaline de laisser moins place au lot … une façon (inconsciente ?) de préserver ses coins secrets ?


J’adore ses billets d’humeur, ses billets d’humour qui ne font, souvent, qu’un. Merci à la Ségaline d’exprimer, de si belle manière, nos propres réactions épidermiques.


Longue vie au blog du Ségala sous la plume inspirée de la Ségaline et rendez-vous là pour d’autres réactions ou à Teyssieu à l’occasion d’une visite … en voisin.




La Ségaline 13/10/2010 13:32



Que voilà une visite qui me comble. Et maintenant après un visage je vais pouvoir mettre un prénom sur mon visiteur de cet été. Merci de votre gentillesse et à très bientôt.



Juntos 13/10/2010 09:48



Je serais ravi que mes admiratrices (enfin s'il y en a...) me rendent visite, mais de préférence pendant que Mme Juntos n'est pas à la maison :-).



Jean-François Vionnet% 12/10/2010 21:11



Je me suis fait un pote par blog interposé. Il s'appelle Segolin, et habite Meze, il y a bientôt deux ans, et ça va bien. Alors je crois à la magie d'internet et je continue à écrire à mon rythme
qui n'est pas régulier, et concerne plusieurs aspects de ma petite vie de retraité.


Amitiés du Vivarais.



Florentin 12/10/2010 17:52



J'ai aussi rencontré un ami blogueur. Il passait dans ma région. Nous avons vécu une journée mémorable de chaleur et de convivialité. Je sais qui est Minours maintenant. Mais, je me
demande jusqu'à quel point on ne serait pas déçu par certains de nos correspondants et, à contrario,  jusqu'à quel point on ne décevrait pas nos blogpotes : on se fait si beaux sur nos blogs
!



emmaelbe 12/10/2010 11:11



j'ai aussi rencontrée une bloggeuse et j'ai des amies d'ici qui me lisent et c'est bien en effet de voir les gens, c'est un autre échange !


chez nous pas de champignons comme dans le reste du département ! snif ! moi qui les aime tant !!!


 



Le Mousquetaire des Mots 12/10/2010 09:46



Une visite comme chacun d'entre nous aimerait recevoir. Après tout, si c'est vrai que nous sommes anonymes sur nos blogs, nous ne le sommes pas dans la vie
de tous les jours. Alors pourquoi ne pas faire un détour chez les blogopotes si le hasard nous amène près de chez eux ? Vraiment sympathique cet article car il restitue la relation dans sa
personnalité propre.



sirius 12/10/2010 08:47



Un des buts d'un blog est de correspondre avec des gens qu'on ne rencontrera jamais; soit parce qu'ils sont trop éloignés géographiquement, et c'est le cas de la plupart de mes "blogfriends" (je
te fais confiance pour me trouver un terme dans notre belle langue...), soit parce que cela ne fait pas partie de la démarche.


 


Jusqu'ici, je n'en ai rencontré qu'un (s'il se reconnait et lit ces lignes, je le salue), et j'ai pris sa visite comme une marque d'estime, mais il  faut dire qu'il réside à moins d'une
demi-heure d'ici! Alors, après ta visite-surprise, dois-je m'attendre à ce que toutes mes "cyber-admiratrices" débarquent?...



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche