Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 14:43

Il y a bien longtemps que je n'avais été écoeurée par la télé, je crois que ça remonte aux obsèques de Mickaël Jackson dont l'overdose était peut-être même à l'origine de ce blog. Et là c'est reparti avec l'audience de DSK durant laquelle il devait déclarer s'il plaidait coupable ou non-coupable. Sur toutes les chaînes le même topo: une armée de journalistes devant le tribunal de New-York, des journalistes et des invités en studio pour commenter le déroulement des événements. Ou plutôt des non-événements: l'arrivée au tribunal de l'accusé, la description de son costume ainsi que la tenue de sa femme (si si , je vous jure je l'ai entendu!), les caméras braquées sur les portes, des réactions des invités interrompues par une intervention urgente du correspondant à New-York pour dire... que les avocats étaient arrivés. Du blabla en veux-tu en voilà, la sortie de l'accusé, sa montée dans la voiture, son retour quelques minutes plus tard à son domicile devant une autre armée de caméras et de journalistes désoeuvrés. Jusqu'à la lie. Une heure de palabres et de non information pour une audience de quatre minutes et sans surprise.

 

Ce qui m' a énervé dans tout ça ce n'est pas tant le matraquage imbécile et sans aucun intérêt que l'image déplorable qui a pu être donnée des journalistes, car enfin comment Pujadas a-t-il pu poser à un de ses invités une question aussi empreinte d'un anti-américanisme primaire que «Pensez-vous que le juge cherchera à se rendre populaire en faisant condamner un  homme puissant , blanc, et notamment un Français?»? Parano le Pujadas? Jusqu'à présent je n'avais pas été vraiment consciente du parti-pris et du manque d'objectivité qu'il pouvait y avoir ici en France par rapport à toute cette affaire, mais là je dois dire que ça me mets de plus en plus mal à l'aise: en dépit de la présomption d'innocence à laquelle a droit tout accusé je dois dire que les discours ambiants qui tentent de minimiser les choses commencent à me mettre très très mal à l'aise et il me tarde que tout soit terminé, et  peu importe l'issue pourvu qu'on retrouve un peu de décence dans le traitement de l'information.

Mais je crois que je me mets encore le doigt dans l'oeil car l'objectivité et le professionnalisme chez les journalistes a l'air de se faire ausssi rare que l'eau sur le Causse...

 

Et le pompon c'est tout de même le voyeurisme des gens ordinaires qui font de la rue où vit DSK un lieu touristique de New-York, qui se font photographier devant l'entrée de son immeuble... La connerie humaine est vraiment un puits sans fond.

 

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article

commentaires

assurance obseques devis 07/11/2012 16:33


se rendre à des obseques cest plus pour satisfaire une curiosité malsaine que pour informer réellement


 


Laetitia

Le Mousquetaire des Mots 24/06/2011 05:54



Une fois de plus, tu as su exprimer ce que tout être sensé ressent face à la connerie journalistique. Comment d'ailleurs pardonner ce voyeurisme indécent ? A
eux seuls, les journalistes ont réduit un drame à sa seule face visible. En dépit de toute déontologie.



Candy75 08/06/2011 09:59



Je te reçois 5 sur 5. Impossible d'allumer la télé ou la radio pour entendre toujours la même chose sur les frasques de DSK. Quand je pense que l'on paie des journalistes planqués des journées
entières devant l'immeuble pour saisir une éventuelle sortie du couple dont on parle tant, il y a de quoi se poser des questions. Le fric, toujours le fric et apparemment cela marche. Je suis
sûre que même leur poubelle est fouillée et on verra bientôt dans les tabloïds des photos des boites d'emballage de ce qu'ils mangent. Beurk....



La Femme des steppes 08/06/2011 00:53



Bon, c'est parfait. Comme en ce moment, je n'ai ni le temps ni l'envie de regarder la téloche, j'ai trouvé sur ton blog toutes les informations essentielles concernant ce non-événement.



Pamphile 07/06/2011 16:38



Pour être complet, il faut préciser que l'évènement, commenté en long et en large, n'a duré que quelques minutes...



leshumeursdartemis 07/06/2011 12:08



Voilà un billet dont je partage l'analyse.... et pendant ce temps, Fukujima est relégué aux oubliettes. Très bonne journée Ségaline.



Pangloss 07/06/2011 10:27



Les journalistes ne rendent pas seulement compte de l'information, ils cherchent d'abord à la créer. La question de Pujadas que j'ai entendue (et qu'il a répétée pour faire bonne mesure quand son
interlocuteur essayait de lui faire comprendre qu'elle était inepte) en est un bon exemple. Il a cherché à provoquer une polémique pour exciter le chauvinisme et l'anti-américanisme des
franchouillards (le patriotisme des imbéciles) afin de faire monter l'audience et de faire vendre de la pub. Il est amusant de remarquer que le non-événement qu'a été la sortie de DSK a, comme
l'a fait remarquer le Petit Journal de Canal, été loupé par les chaînes d'info qui, à ce moment, diffusaient toutes une "pause de pub".



Axel21 07/06/2011 08:37



C'est la justice spectacle à l'américaine.  Il y avait même les choeurs au début. Du suspens : que va-t-il dire. Et encore là, on n'a que la bande annonce. Vivement le film !



sirius 07/06/2011 08:22



Jusqu'à la lie, dis-tu? Mais tu n'as fait qu'entamer l'entrée! En tous cas, après avoir affirmé "qu'il ne s'était rien passé", DSK s'apprêterait à avouer "une relation consentie". Premier
mensonge, donc, pour "l'homme blanc et puissant, Français de surcroît"...



La Griotte 07/06/2011 06:50



Bah, depuis que je sais que Tchernobyl est devenu un lieu touristique de première importance (courrier international de décembre 2010), je m'attends toujours au pire. Ainsi, je ne suis jamais
déçue. Il m'arrive même d'être tellement agréablement surprise que l'humanité me paraît soudain belle. Il faut dire que je n'ai pas la télé, pas même sur l'ordinateur... Cela aide !



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche