Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 12:27

«C"est la saga d'une famille originaire du Lot sur 40 ans depuis 1943»: voilà le laïus qu'a débité imperturbable l'écrivain installé en face de moi tout au long de la journée. Il m'a  fait penser à ces petites décorations en forme de cigales que l'on accroche sur le mur près des portes d'entrée et qui assène un «kss kss kss» sensé imiter l'insecte dès que l'on passe devant. Tout comme ces petits gadgets le discours de cet auteur, VRP de lui-même, était intriguant au début mais il faut bien avouer que sur  toute une journée ça devient vite aussi pénible que les «kss kss kss» de ces cigales qu'on a envie au bout d'un moment de crucifier sur  leur mur. Dès qu'un visiteur avait le malheur de jeter ne serait-ce qu'un seul oeil sur l'un des quatre tomes de cette «saga d'une famille originaire du Lot sur 40 ans depuis 1943» crac ça ne loupait pas, le mécanisme était lancé!

Mais il faut croire que c'est une technique assez efficace puisqu'il en a vendu; il faut dire qu'il prononçait les mots clés les plus aptes à retenir le chaland dans ces foires aux livres "rurales": saga - famille - Lot- 1943, voilà qui intéresse un public âgé et nombreux venu chercher des histoires qui leur parlent de leur enfance, de leur village, de leur milieu, etc.

Sa voisine m'a semblé un tantinet plus agressive encore puisque sous des dehors charmants et apparemment très doux elle n'hésitait pas à coller un de ses livres dans les mains de ceux qui passaient à sa portée. Ce qu'il ne faut pas faire, tout de même, pour vendre!

 

Évidemment moi je faisais figure d'ovni avec mes petits jeux destinés à pousser les lecteurs à devenir un peu auteurs et à se frotter eux aussi aux mots. Sans doute mue par un vieux réflexe de prof j'avais proposé plusieurs activités avec des consignes simples et précises mais les participants sont parfois distraits, indisciplinés voire carrément rebelles et font fi des directives pour écrire simplement ce qu'une photo ou un mot leur a inspiré. Mais c'est bien aussi, car sans liberté pas d'écriture.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Axel21 27/04/2011 08:01



Je prendrai un peu le contre-pied, je pense qu'aujourd'hui, il y a plus d'auteurs que de lecteurs...



La Ségaline 28/04/2011 10:05



En effet, c'est pour ça qu'on tient un blog non?



Florentin 26/04/2011 21:45



En dehors des méthodes utilisées pour vendre, qui, effectivement, peuvent prêter à discussion, le livre présenté pouvait, pourquoi pas, être intéressant. Non ?



La Ségaline 28/04/2011 10:07



Évidemment, il y a des livres pour tous les goûts et toutes les sensibilités, heureusement! C'est juste que ces techniques de vente me font sourire. Ceci dit, ça marche.



Le Mousquetaire des Mots 25/04/2011 21:26



En prétendant intéresser les gens à l'écrit, il faut bien t'attendre à un certain insuccès : la télé a remplacé les bouquins pour les adultes et la nounou
pour les enfants. Quant à l'auteur du livre dont il est question, c'est devenu une habitude grâce à la télé (Pivot et Compagnie), autre formatage de l'intellect de masse : si on ne fait pas de la
retape, on ne vend rien ou seulement quelques rares exemplaires grâce à la famille et au bouche à oreille. Décourageant d'écrire, non ?



La Ségaline 28/04/2011 10:08



C'est vrai que ça peut décourager si on n'a pas la fibre commerciale, ça peut décourager d'écrire, à moins d'être un génie. Ceci dit il faut parfois attendre d'être mort pour avoir du succès.



laophi 25/04/2011 20:13



Et pourquoi pas "les Bertand , paysans d'ici" et plus besoin de retouche avec traitement de texte. Mais attention, il n'y a pas que le titre, le contenu doit être obligatoirement universel à
toute région de France et de Navarre car les cigognes sur les cheminées du Ségala ... bon on peut toujours rêver.



Pangloss 25/04/2011 19:53



Pour bien vendre ce genre de livre destiné aux lecteurs ruraux qui veulent qu'on leur parle de leur "bon vieux temps", il reste une étape à franchir (facile avec les traitements de texte): faire
plusieurs éditions comme il y a plusieurs éditions des programmes télé dont on ne change que la couverture pour y mettre le nom du quotidien régional qui le distribue. On n'y changerait que le
titre (exemple "Les Bertrand, paysans du Rouergue, deviendrait "Les Bertrand, paysans franc-comtois", "Les Bertrand, paysans normands" etc. Avec un avertissement "les noms des personnes et des
lieux ont été changés pour préserver la vie privée de personnes encore vivantes". Il ne reste plus qu'à faire la tournée des journées du livre, des séances de dédicaces et des foires au boudin.


Ne me remercie pas, c'est de bon coeur.



sirius 25/04/2011 15:04



La trilogie "saga - famille - Lot" serait-elle aussi porteuse que le tandem "tradition ancestrale"? Je comprends en tous cas que tu avais besoin d'un exutoire pour ton agacement!



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche