Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 21:14

Plongée en apnée dans les années 80 avec Le jerk de Thierry Hazard. Je ne sais par quel miracle cette chanson m'est revenue aux oreilles, sûrement pas en écoutant Springsteen ce matin dans la voiture. Il n'empêche que j'ai eu cette mélodie dans la tête toute la journée, je crois donc que le seul moyen de m'en débarrasser est de vous en faire profiter. Non non, vous me remercierez plus tard.

Ah les années 80 et ses grands artistes passés à la postérité, ces chansons à textes et engagées, quelle belle époque (pour ceux qui auraient un doute, oui il s'agit bien d'une antiphrase)! Mais bon on ne peut pas toujours être sérieux non plus. Alors oui j'avoue cette chanson me plaît bien, malgré ses paroles qui ne veulent rien dire et son rythme dans lequel on tombe comme dans un piège. Je suis d'humeur badine et ce titre est parfait surtout à l'approche du week-end.

 

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Hum -c'est bon...
commenter cet article

commentaires

bellelurette 21/01/2011 19:12



J'adooooore ! Et j'ai bien cru reconnaître le président de Groland. Pis Thierry il est mignon... pis si on comprenait toutes les paroles des chansons anglophones, on serait surpris aussi de leur
banalité parfois...



sirius 14/01/2011 08:45



Pour sûr, les paroles n'ont visiblement pas été influencées par les philosophes du Siècle des Lumières, mais au moins, c'est sans prétentions et pas pire que du Vincent Delerm...



laophi 14/01/2011 00:09



Le Hazard fait bien les choses, n'et-il pas ?



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche