Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 10:41

Mais comment Bernard Kouchner peut-il encore rester dans ce gouvernment qui se moque de lui et le discrédite en permanence? A moins que la question première ne soit "Comment a-t-il pu entrer dans ce gouvernement?", pur masochisme sans doute. E. Besson et son ministère de l'expulsion et de la déconcertation nationale a fait renvoyer une dizaine d'Afghans via un charter en provenance de l'Angleterre, créant ainsi la pratique du co-avionage, sans doute dans un souci de protection de l'environnement à défaut de pratiquer "l'humanité" dont il nous rebat les oreilles. Dans le même temps on apprend que deux des trois Afghans expulsés par le dernier charter ont totalement disparu de la circulation et que le 3e a déclaré vouloir utiliser l'argent versé par Besson pour payer un passeur et aller ...en Iran où se trouve toute sa famille. Comprenne qui voudra: pourquoi alors ne pas l'avoir renvoyé directement en Iran, sans passer par la case Afghanistan qui comme chacun le sait est un havre de paix et de quiétude ou règne la sécurité pour tous et la douceur de vivre?

Vivement le charter politique de 2012.

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article

commentaires

sirius 19/12/2009 12:32


Pour moi, Kouchner est dévoré par l'ambition, et n'a pas su résister à une offre le mettant sous les feux de la rampe.

D'autre part, je pense qu'il croyait réellement à la "volonté d'ouverture " de Sarkozy, et pensait faire évoluer les mentalités...


La Ségaline 19/12/2009 21:46


Quoi? Il serait donc encore plus naïf que moi?


Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche