Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 12:51

Les premiers vide-greniers ont commencé, c'est un bonheur de chiner et de laisser les enfants fouiller dans les cartons à la recherche de petits trésors en échange de quelques pièces: ça leur apprend à compter et parfois les oblige à devoir faire des choix cornéliens, les pauvres. Entre autres choses ramenées ce matin nous avons trouvé quelques livres de la bibliothèque verte qui feront le bonheur de quelques soirées avant d'éteindre. Et au milieu de ces livres un ouvrage de Jean Anglade qui je crois est un auteur auvergnat, les Fables omnibus. La lecture me semble un peu subtile pour mon aîné mais je l'ai feuilleté et je dois dire que je me suis arrêtée sur cette fable on ne peut plus de circonstance: 

 

L'âne élu président

Un âne avait des ambitions. Chacun en a.

Comme il ne sortait point de l'E.N.A,

Les préfectures, la diplomatie, la banque,

Lui demeuraient fermées résolument,

Aussi bien que l'enseignement,

Quoique les ânes point n'y manquent.

Sans vocation, sans art, sans titre, sans état,

Il lui restait la politique: il s'y jeta.

Or, peu après, une attention du ciel

Veut qu'il se fasse une élection présidentielle.

L'âne se couvre d'une peau de lion

Pour produire un meilleur effet dans ce bastringue,

Et va clamant dans les métingues:

"Fraternité! Liberté! Réduction

"Des inégalités! Humanisons

"Les hôpitaux, les taudis, les prisons!"

Son programme lui vaut un succès dingue.

Il est élu. Mais quand

Il ose se montrer sous sa peau véritable,

Ses électeurs, en un vacarme épouvantable,

Lui livrent leur pensée:"Escroc! Menteur! Croquant!

Canaille! Paltoquet!" crie-t-on avec colère.

" - Peuple, prends garde à ton vocabulaire!

Répond l'âne sérieux.

"Je t'ai trompé, dis-tu, par ma fausse apparence?

"Tant pis pour toi, il te fallait ouvrir les yeux

"Avant de me choisir pour mener la galère.

"Me voici bien élu, quoi que l'on pense

"Chez les calomniateurs ou chez les dissidents.

"Et maintenant braillards, faites silence!

"Et respectez le président!"

 

Bien entendu, et c'est l'avantage des fables, chacun pourra y voir le président de son choix, celui qui vient d'arriver comme celui qui vient de partir. De toute façon en politique c'est bien souvent bonnet-blanc et blanc-bonnet...


Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline
commenter cet article

commentaires

fleurdelys46 24/05/2012 16:41


De toute façon comme le disait, je crois, le président Queuille et comme ne manquait jamais de le rappeler Charles Pasqua : "Les promesses électorales n'engagent que ceux qui y croient." .

Marilys 24/05/2012 08:41


J'ai déjà lu des ouvrages de Jean Anglade, mais j'ignorais qu'il avait écrit des fables. Celle-ci n'a rien à envier à celles de La Fontaine ! Espérons que le nouveau président ne va pas nous
dévoiler un vrai visage d'âne...


Bises du Cantal !

sirius 21/05/2012 08:16


Déchantes-tu déjà?

La Ségaline 21/05/2012 08:20



Non, je ne déchante pas... car je n'avais pas même chanté.



bellelurette 21/05/2012 01:58


La France est toujours divisée en deux... et ne sera jamais pliée en quatre, comme disait Coluche.

Champ Libre 21/05/2012 01:46


Une amie m'avait prêté " Les ventres jaunes " et j'ai tellement aimé que j'en ai lu quelques autres... Jean Anglade est du Puy-de-dome.


Question président, celui auquel je pense est si petit...

laophi 20/05/2012 22:27


Bonnet d'âne, j'imagine ...

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche