Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 08:40

Là il devient urgent d'écrire un nouveau billet: mon blog-rank est en chute libre, mon dernier article remonte au début du mois...C'est la cata.

Tout ça c'est la faute aux vacances: les blogueurs qui me rendaient visite sont partis en vacances, ils ne passent plus par chez moi et/ou ne publient pas d'articles sur lesquels je pourrais laisser des commentaires, quant à l'actualité  c'est Waterloo morne plaine...

Je n'ai même pas l'excuse de partir sous d'autres cieux puisque je fais partie de ces malheureux, dixit les médias, qui n'ont pas la chance de partir en vacances: eh oui je suis obligée de rester dans mon petit coin de paradis, contrainte de profiter de la tranquillité de ma maison à l'orée du bois où il fait un peu moins chaud que dans la village, forcée de goûter le silence uniquement troublé par le chant des oiseaux, je vous avoue que c'est dur, ils ont bien raison à la télé. Quand je pense que je pourrais être allongée sur une plage bondée en train de rôtir sous le soleil, une heure pile une heure face, collée à mes voisins de serviette suants mais ravis d'être là, ou mieux je pourrais cuire à l'étouffé dans la voiture coincée dans un embouteillage de plusieurs kilomètres sous un soleil de plomb en attendant de pouvoir traverser la moitié de la France...

Ah il y en a qui ont de la chance, c'est sûr.

 

De toute façon on ne peut pas partir puisque tout le monde vient passer quelques jours chez nous et que la maison ressemble à un hôtel...

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Chroniques ménagères
commenter cet article

commentaires

La Femme des steppes 29/08/2011 11:18



Allez, râle plus, je suis rentrée ! De vacances, oui. Désolée


Pas trop de temps pour écrire moi même pour le moment, mais je reprends mes tournées de lecture avec plaisir, de quoi faire un peu progresser ton nombre de commentaires !



Pamphile 26/08/2011 18:21



Je vais faire le malin : je ne comprends pas cette pitié à l'égard des habitants des villes. Moi, de ma cuisine, j'ai vu sur quatre pins, un tuya, un forsytia bien fatigué. Depuis le séjour
et la chambre, je profite d'un toit en terrasse où viennent picorer des volées de moineaux, des pigeons, des pigeons ramiers, des merles, des corbacs (!) et d'autres espèces que je ne connais
pas. Et je suis en ville. Je jouis même d'un certain calme. Bon, je vois, vous allez me chicaner sur le terme "certains"...


Mais la campagne, ça fait du bruit, non ?



La Ségaline 26/08/2011 21:40



Chicanons, chicanons: je plains les citadins qui ne voient que bitume et voiture de leur fenêtre. ceci dit je suis sûre qu'eux plaignent les pauvres campagnards qui sont obligés de prendre la
voiture pour avoir du pain frais au petit-déjeuner. Entre nous à la campagne il y a aussi beaucoup de bruit: tracteurs, vaches, volaille mais l'avantage c'est que ça ne fait pas de tapage
nocturne. Quoique, il va falloir que j'en touche deux mots au hibou dans l'arbre en face de ma fenêtre: tu vois la campagne ce n'est pas la panacée non plus...



jacques ambroise 23/08/2011 14:17



C'est très dur la vie au calme à la campagne......................... pour les citadins.



La Ségaline 23/08/2011 18:57



Au moins autant que le tumulte de la ville... pour les campagnards.



sandrin 23/08/2011 07:53



Je compatis. Rentrer des vacances et dire à ses collègues : je ne suis pas partie, devoir supporter leur air faussement affligé, un tantinet condescendant, eux qui ont "fait" l'italie, la chine,
NY.... et Palavas les flots. Et en plus tu reçois famille et amis. dur dur. La vie est cruelle. Sois courageuse.



La Ségaline 23/08/2011 08:03



Heureusement je n'aurais pas à supporter la condescendance de mes collègues: je suis au chômage!



Candy75 22/08/2011 16:55



Aujourd'hui je prends un peu de temps sur mon emploi du temps de super mamie surbookée pour aller faire un petit tour sur mes blogs préférés. C'est vrai que pendant cette période de transhumance
les blogueurs se font rares en commentaires mais patience, dans quelques jours tout reprendra comme avant et nous aurons sûrement de superbes photos à voir ramenées des différents lieux de
villégiature d'été.



La Ségaline 23/08/2011 08:04



Aucune photo ramenée d'ailleurs en ce qui me concerne mais la vue est toujours belle devant chez moi, alors...



Florentin 22/08/2011 16:47



Cela fait deux mois que je pérégrine à partir d'un point d'appui en camping. Sans passer par la case plage ensoleillée. Mais, pour nous, c'est sortie obligaoire en été: j'habite en ville. Je
réintègre mes pénates en fin de semaine. Il est temps : mon blogfrank est aussi en chute libre ! Ce que peut me chaut, comme disait mon ancêtre médiéval. A plus. Florentin.



La Ségaline 23/08/2011 08:08



Je comprends que l'on ait envie d'évasion quand on habite en ville, il m'arrive moi-même d'aller me dépayser  en milieu urbain: comme on dit "changement d'herbage, etc"! Bon courage avec ton
blogrank, personnellement je crois que je vais arrêter de le regarder mais OB n'arrête pas de me le jeter à la figure dès que je vais dans mon administration!



Pangloss 21/08/2011 08:39



J'en ai autant à ton service (orée de la forêt, à l'écart du village, chant des oiseaux etc). J'apprécie moins les visites qu'on ne peut pas refuser: celles de citadins habillés en vacanciers qui
viennent faire étape chez moi sur la route de la mer et qui se croient obligés de m'affirmer que je vis au paradis mais qu'eux "ils ne pourraient pas".



sirius 20/08/2011 19:44



Condamnée à rester au Paradis; comme je te plains! En tous cas, j'adore ton tableau du Français Moyen en vacances. Et dire que quiconque regardant la télé pensera que nous faisons tous évidemment
partie de ce troupeau!


 


Si cela peut te rassurer, la fréquentation de mon blog connaît une faiblesse, comme tous les ans à cette époque; de même au moment de ces fêtes de fin d'années que je déteste tant, et qui
commencent déjà à se profiler à l'horizon...



Jean-François Vionnet 20/08/2011 15:59



J'ai eu l'occasion de passer souvent les mêmes vacances que toi, dans le passé, avant d'être en vacances toute l'année. Quel agrément de recevoir les amis comme en ce moment où ils quittent leur
tracas pour quelques jours de repos en Ardèche. La maison était pleine du bruit des petits enfants la semaine dernière, et c'était bien agréable.


Alors je peux comprendre et faire partie du club de ceux qui ne partent pas sur la côte d'Azur.


En plus, je parfais ma convalescence pour l'instant et je contrefous de mon block rank, d'ailleurs je n'en ai pas sur blogspot.


Amitiés du Vivarais avec ses 37 ° à l'ombre.


 



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche