Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 20:16

Depuis que j'ai commencé la campagne de recensement sur ma commune je dois dire que je ne suis tombée que sur des gens charmants, très accueillants...et souvent très bavards. Bon il y a bien quelques maisons où si on est resté poli avec moi j'ai bien compris que toutes ces questions agaçaient un tantinet, j'ai même eu droit à un laïus sur la confidentialité, les fichiers des différents services administratifs, la toute-puissance de l'État, à quoi s'est ajouté une réflexion sur les murs qui parlent. Si si. Mais dans l'ensemble je n'ai fait que de très agréables connaissances avec des gens que je ne connaissais pas, j'ai pu ainsi mettre des visages sur des noms et inversement. Et cet après-midi j'ai fait la connaissance d'une charmante dame de 88 printemps, qui m'a dit, une fois qu'elle a réalisé qui j'étais, que sa nièce était une lectrice de mon blog. Alors si cette lectrice vient à passer par ici je la salue et la remercie de ses visites.

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Boulot boulot
commenter cet article

commentaires

sandrin 03/02/2011 09:23



C'est rigolo ça !


je me souviens avoir fait un recensement il y a longtemps dans un quartier de bordeaux; je l'ai plutot mal vécu. Certaines personnes se confiaient, et je passais ainsi d'une personne sans un sou
qui, honteuse et génée, pointait du doigt sa misère, l'exposait, l'expliquait, s'en plaignait , à la bourgeoise bordelaise qui tenait à me faire faire le tour du propriétaire. En un paté de
maisons, je visitais toutes les couches sociales (au propre comme au figuré ^^). tout ça m'affectait. j'étais jeune.



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche