Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 08:44

 

La fontaine Saint-Cloud située à Nonards, près de Beaulieu/Dordogne en Corrèze, serait le lieu supposé d'un miracle, au IXe siècle, alors que les moines de Solignac (Haute-Vienne) venaient de s'y arrêter, transportant les reliques de Sainte Fauste d'Aquitaine afin de les mettre à l'abri des Normands qui dévastaient leur région. Saint Cloud est honoré, invoqué pour la guérison de certaines maladies, ce dernier est encore porté en procession jusqu'à la fontaine de son nom, chaque fin août et par les conscrits de l'année, et l'eau de cette fontaine, dont on vient encore régulièrement puiser l'eau, aurait la faculté de protéger des maladies.

Mais pourquoi est-ce que je vous raconte tout ça, me direz-vous? Hé bien parce que lors d'une petite promenade nous sommes passés auprès de la fontaine en question et que mon fils cadet a eu la mauvaise idée d'y tomber tout habillé (oui je sais je suis une abominable mauvaise mère qui ne surveille pas bien ses enfants, on me l'a déjà dit, merci), et que croyez-vous qu'il arriva? Non seulement il ne s'est pas noyé mais en plus, malgré un vent pas très chaud passant à travers les habits secs de fortune dont on l'avait affublé, il n'a même pas attrapé un rhume.

Si ça c'est pas un miracle....

 

 

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article

commentaires

Spartacus 15/04/2010 10:52



Faudra indiquer le plan à Roselyne Bachelot au cas où la pandémie exterminatrice porcino-mexicaine fonde à nouveau sur nos petits organismes sans défense. Et puis non ! Elle risque d'installer un
labo dessus et alors, fini les processions et le folklore, et surtout la beauté de l'endroit, car c'est magnifique, sûrement...



Le Mousquetaire des Mots 15/04/2010 08:59



As-tu seulement essayé d'en écrire une ? Ce n'est pas si compliqué qu'on pourrait le penser. Tu as visiblement des qualités litttéraires, tu ne devrais pas les gâcher. Tente le coup.


Amicalement            Fred



La Ségaline 15/04/2010 11:51



Arrête, je vais rougir...



marijo 14/04/2010 23:25



Sainte Ségaline en effet voilà un miracle, les vêtements ne se sont pas enrhumé, car je pense que c'est eux qui ont bu l'eau et pas le fiston.   Bisou



La Ségaline 15/04/2010 08:17



Pas besoin de la boire, ça doit marcher aussi par simple immersion!



laophi 14/04/2010 21:10



T'en as faite une, t'en as faite une ... nananère...!


Moqueuse va....



La Ségaline 15/04/2010 08:16



Où ça? Où ça?



Le Mousquetaire des Mots 14/04/2010 10:23



Dis-moi, pourquoi n'écris-tu pas une nouvelle sur le ujet ? Ce serait un régal.



La Ségaline 15/04/2010 08:17



La raison en est hélas très simple: je n'ai pas le talent nécessaire...



laophi 13/04/2010 22:26



Bouh les fautes. J'ai honte après ce que j'ai écrit ailleurs....


On va mettre çà sur le compte de la fatigue, merci.



laophi 13/04/2010 22:23



Je sais ce que c'est les temps sont durs mais n'aurais tu pas meilleur compte d'acheter une piscine même en plastique ( justement j'en vend une!) et de l'installer près de ta maison. Ainsi la
Segala progéniture aurait le temps de se changer au lieu de vouloir concilier lessive et plaisir....


Pour ton info dand "le miracle des loups", ceuc-ci étaient plus nombreux que cinq.


Ah! Jean Marais et André Hunnebelle, que de bons souvenirs.



La Ségaline 14/04/2010 08:16



Ben oui mais il n'y a pas d'eau bénite chez nous...



emmaelbe 13/04/2010 17:50



ptdr !!! quand ils jouent les enfants ne sont jamais malades...c'est en allant à l'école qu'on prend mal.... cc'est bien connu !!



bellelurette 13/04/2010 13:46



Ptêt qu'il ne sera plus jamais malade de sa vie !!!



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche