Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 14:03

 

Lors de la Journée du Livre de Teyssieu j'ai proposé un petit atelier d'écriture sans prétention où il s'agissait juste d'inciter les lecteurs venus chercher quelques livres à se mettre eux-mêmes en position d'auteur l'espace de quelques lignes. J'avais donc choisi trois photos qui devaient servir de déclencheur, dont celle-ci qui a été la seule à provoquer l'écriture, sans doute parce que la 2CV est un élément très populaire et intergénérationnel, tout le monde a une histoire avec cette voiture, et d'ailleurs les premiers à s'être essayés à cet exercice d'écriture sont des enfants qui n'ont bien sûr jamais connu cette voiture.

Avec cette photo j'avais proposé quelques consignes d'écriture en plus du texte libre:

 -Rédigez votre texte en employant obligatoirement les mots suivants:

voiture / ferraille / passé / épave

-Rédigez votre texte sans employer les mots suivants:

voiture / ferraille / passé / épave.

 

 

 

2CV--pave-copie-1.jpg

 

Voici un des textes  que j'ai recueillis et qui m'a bien fait rire:

 " C'est ma voiture!

Où puis-je la récupérer?

Ne vous inquiétez pas, j'ai encore les clés.

La charrue je vous la laisse!" Signé Jacques et Charlotte.

 

Évidemment ça n'est pas vraiment ce qui était attendu mais l'important c'est que cette photo ait pu susciter l'envie de mettre quelques mots dessus, le contrat est donc rempli. En plus cela a beaucoup amusé les personnes qui ont écrit, alors c'est encore mieux.

 

Enfin j'ai trouvé ce petit mot après une petite absence (histoire de réchauffer un peu mes pieds):

 "Je rouille pour vous".

Je soupçonne mon voisin et lecteur occasionnel de ce blog d'en être l'auteur! Là aussi j'ai trouvé ça excellent.

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Boulot boulot
commenter cet article

commentaires

ledif trocas 12/04/2010 07:02



Pour faire couler de l'encre on peut lancer rumeur*: 
On a vu Ségaline** s'élancer en voiture
Sur un ancien amant devenu une épave;Un hollandais passé à trépas c'est
pas grave.
Hélas pour la deudoche, de la ferraille c'est l'heure!
Une rumeur au fond, c'est toute une aventure.


*c'est pour faire un lien avec notre prochain aricle qui sacrifie au goût mauvais du jour
**on pourrait aussi écrire Ségolène...



ledif trocas 12/04/2010 04:09



Pour faire couler de l'encre, faut-il couler une bielle
ou bien tirer des larmes à une jouvencelle?
moi je préfère encore titiller ses aisselles
car c'est de rire alors que pleure la demoiselle.



ledif trocas & Juliette 08/04/2010 20:04



Après le nsd
enFILLONs quelques perles
et une balade en deudoche 
http://www.mopopopo.canalblog.fr



nous souhaiterions vous rajouter à la liste des "sites amis"
après avoir jeté un coup d'oeil sur nos "articles"
faites-nous savoir si vous ^tes d'accord 


 


 


 


 



La Ségaline 10/04/2010 09:37



Je suis flattée et accepte volontiers. Et j'ai beaucoup apprécié votre participation à mon atelier d'écriture improvisé: décidément, cette 2CV a bien fait couler de l'encre...elle a bien fait
de couler une bielle!



ledif trocas 08/04/2010 13:52



en échange de nos modestes opus, ^o puce ! nous permettriez-vous d'utiliser la jolie photo de votre deudoche?


 



ledif trocas 08/04/2010 13:36



ta photo décidément nous excite! Nous nous sommes livrés à un petit jeu à quatre mains; en sont sortis ces deux sonnets (nous nous sommes imposés une règle suppémentaire: 1 4/1 avec les mots
imposés, 1 4/1 sans; 1 tercet avec, 1tercet sans)


1er sonnet pour une deudoche
Le temps de la deudoche maintenant est passé
Et cette vieille voiture rouillée et cabossée


N’est plus que pauvre épave qu’une vieille fée raille
Tandis que de bons mots Ségaline fait ripaille.

Car c’est surtout de verbe, que la belle est gourmande.
L’auto, elle s’en passe : trop coûteuse en amendes !
Et le prix de l’essence que sans cesse on augmente !


Cette bagnole était sur la mauvaise pente.


 


Pauvre automobiliste à présent dépassé
Toute comme cette épave au milieu des ferrailles
Où à voiture tampon  s’égaie une marmaille.


 


Piéton ou à vélo, vas par champs et par prés :
La nature t’attend maintenant dépolluée.
Tant pis pour l’industrie et les usines fermées.
                                                                    



 



2ème sonnet pour un deudoche
Passe gentil piéton ! Passe tranquillement
Devant cette ferraille et vois ces deux amants
Fondus dans cette épave où ils s’aiment encore
La voiture abritait l’entremêlement des corps.


Mais qu’entends-je ? Vroom vroom ! ça redémarre !
Dans un bruit de bateau qui largue les amarres
Tudieu ! Ça tourne rond ! Ils sont à plein régime
Ces deux-là, c’est certain, sont des champions de gym.


 


Tu regardes une voiture, tu te sens une épave


Ta ferraille à la main… Passe un ange, très grave ?
Mais quoi ils ont vingt ans, et toi trois fois leur age.



Maintenant on dispose de nouveaux attelages
Et il devient possible de faire des galipettes


Dans une boite écolo qu’on appelle brouette.





marijo 08/04/2010 07:59



Quand tu vois dans quel état se trouve cette pauvre voiture il ne te reste plus que Teyssieu pour pleurer. Gros bisou



ledif trocas 07/04/2010 14:33



pour continuer dans le sous-rire:

Quitterai-je  Ségolène pour une Ségaline ?


Déjà, dans le passé, j’alternais les copines;
Dès qu’elles étaient rouillées, allez ! A la ferraille !


Là, parmi les voitures, pas une épave qui vaille.


et sans "les mains":


 


N'allez surtout pas croire que je vous déprécie!
Surtout que je n'ai pas l'automobile esprit;
Promeneur du présent dans mes bottes immobile
Sans bouger je m'avance sur cette voie futile.




ledif trocas 07/04/2010 13:54



Simone ou la "voiture"
c'est l'ambiguité qui donne un peu de sel à ce quatrain qui, sinon, en manquerait cruellement.



ledif trocas 07/04/2010 12:42



Je remercie l’ami Fred qui me permet d’arriver jusqu’à vous, et pour f^ter  cette
rencontre agréable permettez-moi ce un clin d’œil en 4/1

Pauvre vieille deudoche ! abri d’amours passés !


Petit tas de ferraille, je t’aimerais toujours !


Je l’avais invitée : « en voiture, ma Simone ! »


Maintenant une épave ! Avant… elle était
bonne…  


 


ΦΙΛΙΚΑ



La Ségaline 07/04/2010 13:41



"Avant elle était bonne": la voiture, ou Simone?


En tous cas merci à tous pour votre participation, je vais les rassembler dans un article.



ledif trocas 07/04/2010 12:41



Je remercie l’ami Fred qui me permet d’arriver jusqu’à vous, et pour f^ter  cette
rencontre agréable permettez-moi ce un clin d’œil en 4/1

Pauvre vieille deudoche ! abri d’amours passés !


Petit tas de ferraille, je t’aimerais toujours !


Je l’avais invitée : « en voiture, ma Simone ! »


Maintenant une épave ! Avant… elle était
bonne…  


 


ΦΙΛΙΚΑ



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche