Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 08:08

Chômage en hausseIl y a des moments comme ça où après une certaine léthargie tout semble redémarrer: c'est ce qui m'arrive en ce moment. Ayant décidé de ne pas solliciter de poste de prof cette rentrée et pensant, naïvement mais c'est tout moi, que mon entreprise d'écrivain public allait démarrer à fond la caisse je restais dans l'expectative comptant sur quelques maigres deniers mendiés aux Assedic...las, mon allocation a subi un nouveau régime et entre dans une période d'anorexie en tombant à 5€ par jour ce qui va faire juste pour le foie gras et le caviar de cette fin d'année.
Je commençais à désespérer de trouver un boulot qui ne me boufferait pas tout mon temps et me permettrait de voir grandir mes petits bouts, et là coup de bol en discutant avec la maîtresse j'apprends, enfin je m'en doutais mais elle me confirme, que le poste d'assistante administrative pour lequel elle se traîne à genoux depuis deux mois devant l'Inspection n'est toujours pas pourvu. Je décide de tenter ma chance et constate qu'à l'ANPE comme à l'Académie ils se désespèrent de trouver quelqu'un: en effet personne ne veut venir dans la région située au bout du département, au bout de l'académie, bref au bout du monde pour celui qui habite  Cahors ou même  Figeac. Ils sont tellement désepérés que je soupçonne même la conseillère du Pôle-Emploi d'avoir fait le forcing pour que je sois éligible au titre du CAE car je crois bien qu'il me manquait un mois de chômage pour atteindre leurs critères...
L'inspecteur auquel j'ai envoyé illico un CV par mail me rappelle même le samedi matin, c'est dire si ça urge, parce que d'habitude les services de l'Etat ne sont pas si vaillants! Donc me voilà convoquée pour un entretien jeudi matin à Figeac (Emmaelbe je serai dans ta ville pense à moi!) pour evaluer notamment ma capacité à me débrouiller avec un ordinateur: sachant que la dernière personne n'a pas fait l'affaire car elle ne savait pas envoyer un mail je pense que j'ai des chances, d'autant plus que l'inspecteur m'a demandé de venir avec tous les papiers nécessaires pour que je puisse signer tout de suite! 
Mais ne crions pas victoire car il peut toujours se présenter quelqu'un au meilleur profil que moi, c'est à dire avec moins de diplômes et plus de chômage ...C'est vrai qu'avec Bac+5 je vais être sous-employée et sous-payée, qui plus est pour un emploi précaire, mais au moins j'aurais mes mercredis et vacances scolaires sans la montagne de boulot en plus à la maison comme quand j'étais prof...Oui je sais je n'ai aucune ambition, mais je m'en fous!
Et comme un bonheur n'arrive jamais seul ne voilà-t-il pas qu'un client potentiel que j'avais rencontré il y a deux mois et dont je n'avais plus de nouvelles, et dont je n'en attendais plus, me rappelle l'autre soir pour me dire qu'il allait m'envoyer son manuscrit afin que je lui établisse un devis pour en faire la correction...C'est Noel quoi!

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Boulot boulot
commenter cet article

commentaires

emmaelbe 02/12/2009 18:20


je penserai à toi car je serai à une réunion à figeac aussi ! je croiserai les doigts... mais tu es sûre que tu veux rester avec tes enfants???mdr !!! allez on se motive et on y va ! je suppose que
c'est avenue victor delbos ?
bises


La Ségaline 03/12/2009 07:08


C'est vrai que chaque mercredi soir je me pose la question de savoir si c'est une bonne idée que d'avoir les mêmes vacances que les monstres!


Jean-François Vionnet 02/12/2009 09:50


Bien, bonne chance dans le boulot. C'est tout ce que je trouve à dire dans ce cas.
Amitiés ardèchoises


Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche