Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 21:25

Pauvre petit coq tricolore qui n'en peut plus de s'époumonner depuis ce matin, enfin depuis que cette nuit le cinéma français s'est retrouvé oscarisé par le tout Hollywood. Il y a bien quelques grincheux pour grincer des dents et dire que c'est, entre autres choses, le résultat d'une stratégie de communication qui ferait pâlir d'envie certains candidats à l'élection présidentielle, qu'il n'y avait pas vraiment de concurrence en face, etc.

Mais ne boudons pas notre plaisir, c'est quand même pas mal pour le cinéma français qu'un film avec un titre en anglais et qui est un hommage au cinéma américain soit récompensé aux Oscars, non? 

Et bravo à John Ofthegarden.

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Le mot du jour
commenter cet article

commentaires

La Femme des Steppes 01/03/2012 17:49


T'as parlé tout comme j'aurais parlé. Oui, je pense que la grosse machine des Oscars ne laisse aucune place à un "petit film" et que The Artist en serait resté un si Machintrucchose n'avait pas
investi des sommes énormes à en faire la promotion, mais quand même... c'est bien !

Florentin 28/02/2012 18:33


Il m'amusait beaucoup en Loulou dans "Un gars et une fille". Son numéros de mari faux cul était, parfois irrésistible. De là à le voir oscarisé, j'avoue que je ne l'aurais jamais parié. Je
suppose qu'il l'a mérité. Ce qui m'agace un peu aujourd'hui, c'est de voir les proportions publicitaires que ça prend. Jean Dujardin ici, Jean Dujardin là, ça fait un peu trop paquet de
lessive...  

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche