Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 07:03

Les critiques commencent avant même que je n'aie participé à mon premier conseil municipal. Un lecteur local et occasionnel m'a fait part d'un commentaire sur un de mes derniers articles. J'ai cru comprendre qu'il m'y était reproché a priori de ne pas m'investir suffisamment dans la vie de la commune.


Je ne particeperais donc pas assez aux différentes manifestations du village? Je trouve cela un peu injuste, moi qui vais à tous les enterrements...

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article

commentaires

fleurdelys46 16/05/2014 20:45


Enterrez, enterrez : il en restera toujours quelque chose !


Pour le surplus, feu Yvan Audouard écrivait : "Alerte, alerte, les cons nous encerclent!". Ce siège est aussi vieux que l'humanité elle-même et nous devrions pouvoir nous en tirer même si le
combat est perpétuel. Ne pas oublier la chanson de G. Brassens "quand on est con, on est con."


Définition du con donnée par un humoriste philosophe dont j'ai malheureusement oublié le nom : "imbécile qui n'a de cet organe ni la profondeur ni la saveur."


Enfin le général de Gaulle faisait très judicieusement observer que "mort aux cons" était un "vaste programme" impossible à réaliser.


Conclusion : il faut vivre avec !


Bon courage donc, et ne vous laissez pas impressionner.

bleuet 09/05/2014 14:01


houla c'est vrai que la critique est bien facile , de toute façon quoi que tu fasses tu en dérangera toujours au moins un.....que dit-on au sujet du mépris ????

Axel21 17/04/2014 11:58


C'est ton baptême... du feu.

GRIOUNETTE 15/04/2014 11:54


c'est la croix et la bannière?? t'oublies peut être de leur payer une petite bière... fait chaud dans le
ségala 

La Ségaline 15/04/2014 12:12



Désormais chez nous on ne dit plus qu'on va boire un coup mais que l'on contribue à faire prospérer le commerce local. Voilà qui ouvre des perspectives des plus intéressantes je trouve...



Agatheb2k 06/04/2014 22:22


Courage, tu sais très bien que la critique est aisée... et que le lard est difficile à trouver

La Ségaline 15/04/2014 12:12



Mais les cochons chez nous c'est pas ce qui manque.



sirius 04/04/2014 12:29


Vu que ton "lecteur occasionnel" (apparemment un ancien élu...) reconnaît qu'il n'a pas l'esprit avant-gardiste, je ne vois pas en quoi il peut être d'accord avec mes propos! Comme toi, son
commentaire me laisse perplexe...


 


Chez nous, pour être connu et "éligible", il vaut mieux:


- dans un premier temps, être né(e) au pays; je ne sais pas si c'est ton cas.


- être marié(e) et avoir des enfants qui vont à l'école du village (lieu de rencontre)


- avoir une vie professionnelle simple et connue de tous, sans trop de changements.


- se montrer dans les fêtes de village: bals, lotos, concours de belote et de pétanque, comice agricole, etc...


- ne pas se plaindre quand les vrais indigènes (cette qualité leur confère d'office plus de légitimité que toi) t'incommodent avec leurs mauvaises habitudes et pratiques.


- ne pas avoir d'idées qui dérangent ou ne serai-ce que bousculent leur façon de vivre.


Je ne sais pas si les Ségalins sont comme les Sancerrois, mais c'est  toi de voir...

La Ségaline 15/04/2014 12:15



Je ne correspond pas à beaucoup des critères que tu énumères, et pourtant me voilà bombardée seconde adjointe: si ça c'est pas être avant-gardiste! Ou alors j'ai été un choix par défaut ou pire
le simple objet d'un choix tactique??? Bah, tant pis il faudra quand même me supporter 6 ans. Oui je sais  je n'ai aucune fierté.



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche