Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 14:24

 

 

 

 

Je ne suis pas loin de la schizophrénie. Si si, je vous assure, mais en écriture seulement. Vous savez peut-être, pour ceux qui suivent, que je suis écrivain public et que je propose mes compétences pour corriger des écrits mais aussi rédiger, notamment pour les sites Internet qui désirent avoir du contenu « correct », ce qui je vous le concède est loin d'être le cas de tous les sites qu'on peut trouver sur la toile, passons. Or l'écriture pour le web est bien différente de l'écriture classique, normale, car il y a une donnée essentielle qui régit les articles commandés par ces sites : le référencement. Pour qu'un article ait un intérêt pour le site, en plus de présenter un contenu intéressant, il faut qu'il soit bien référencé par les moteurs de recherche afin d'augmenter le trafic car c'est là le but de l'affaire. Et pour que ce référencement soit optimum il y a des codes, des règles, que dis-je un formatage à respecter car la lecture sur écran et celle sur papier sont deux choses différentes, sans compter que le visiteur d'un site n'a rien à voir avec le flâneur qui feuillette un ouvrage : il n'est pas là pour faire du tourisme, il n'a pas de temps à perdre, il doit trouver ce qu'il cherche rapidement sinon il zappe et va voir ailleurs. Les textes doivent donc être courts, sans fioritures inutiles (on n'est pas là pour faire des métaphores) et être construits selon un cadre prédéfini et très formaté dont je vous épargnerai ici les détails. Et pour que les moteurs de recherche référencent de façon optimale les sites il faut qu'on leur répète les choses encore et encore, en usant de mots-clés et en abusant de répétitions. Oui car le moteur de recherche n'est qu'une machine, il est un peu bête et si on ne lui a pas répété dix fois dans un article l'expression « écrivain public » il a du mal à saisir que c'est bien de cela dont il s'agit. Et c'est là que je frôle la schizophrénie, car lorsque j'écris « naturellement », que ce soit pour moi ou pour des clients des textes destinés à être lus sur papier, j'essaie de créer des textes d'où sont bannis justement les répétitions, je recherche les synonymes pour ne jamais lasser le lecteur (et ne pas me lasser moi non plus), j'use d'images et de métaphores pour enrichir ma prose... Alors que pour un article destiné à être lu sur Internet je suis obligée de répéter les mêmes mots, les rabâcher toutes les trois phrases (et surtout pas des phrases trop longues comme j'ai la fâcheuse manie de le faire !), m'interdire d'utiliser des synonymes.

L'écriture naturelle c'est la recherche du mot juste et aussi du mot « beau », pour construire quelque chose qui ne soit pas que de l'information, mais qui soit aussi agréable à lire. L'écriture naturelle c'est l'amour des mots et c'est la liberté. L’écriture pour Internet s’apparenterait plutôt à de la course à l’audience.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Boulot boulot
commenter cet article

commentaires

Florentin 20/05/2011 23:42



Je me fiche totalement du référencement. Etre lu quand on écrit, c'est évidemment ce que l'on cherche. Mais, pour ce qui me concerne, je ne cherche pas le nombre. Vient qui veut. Aussi, j'écris
comme j'ai envie. Un idée me traverse l'esprit, je l'évoque dans la langue la plus claire et la plus élégante (!) possible. Je ne sais pas faire autrement, esclave d'une formation sans doute trop
classique et prop littéraire. Ce que j'essaie de faire cependant, c'est de toujours faire court. Sinon, on n'est pas lu, c'est une loi bien connue.  Bon week-end à toi et aux tiens. Flo.



Jean-François Vionnet 19/05/2011 15:59



Quant à moi, je veux des droits d'auteur sur les mots "cons" et "pensées", parce que ça fait bientôt 5 ans que ça marche ! Vas comprendre pourquoi.


Amitiés de l'Ardeche.



Pangloss 19/05/2011 11:31



Référencement? Un truc qui ressemble à une arnaque. Pourquoi piéger d'éventuels lecteurs en les orientant vers un texte inintéressant?  Si tu veux des visiteurs, il suffit de mettre des mots
qui attirent le gogo.



La Ségaline 19/05/2011 21:52



Tu veux dire dans le genre "bite", "couille" ou "DSK"?



sirius 19/05/2011 08:05



Tes remarques sont très pertinentes mais, si je m'en fie à mon expérience, le référencement semble beaucoup plus simple que tu l'exposes. Un blog a deux types de visiteurs: les habitués (comme
moi sur le tien) qui en lisent tous les articles, et ceux qui accéderont à un article suite à une demande formulée sur un moteur de recherche.


Il m'arrive de vérifier le référencement de mes articles en essayant d'y accéder par ces moteurs de recherches, et le résultat est assez surprenant, surtout lorsque je publie des articles
concernant le patrimoine ou l'histoire. Le plus important est assurément de bien choisir le titre.


Evidemment, si en ce moment, tu postes un article sur DSK, il te sera difficile d'apparaître en première page sous Google!



Axel21 18/05/2011 21:28



Le moteur de recherche est souvent en panne de sens.



les cafards 18/05/2011 21:20



alors comme ça, il parait que c'est con un moteur de recherche ? On s'en doutait un peu



Le Mousquetaire des Mots 18/05/2011 17:39



L'humour de Laophi met en avant l'aspect bête d'un moteur de recherche. Voyons Ségaline, tu ne voudrais tout de même pas que l'I.A. soit apte à saisir la
finesse du langage. C'est bien pourquoi elle est artificielle, d'autant qu'elle a été créée par l'homme et comme le langage binaire est écrit en anglais, les subtilités de notre langue ne peuvent
que lui échapper. Consolons-nous en perséverant dans l'emploi d'un français tel qu'on l'aime et tant pis pour le référencement. Nous ne sommes pas là pour faire de l'audience, mais parce que nous
avons la passion des mots et que nous en usons jusqu'à l'abus parce que cela nous fait plaisir mais aussi parce que nous avons quelque chose à dire. Ainsi, dans une langue irréprochable, nous
véhiculons nos idées pour les partager avec les autres.


Bon, je t'accorde que trouver des clients par le web alors que l'expression écrivain public est bourrée de sens, mais que ce sens échappe à l'I.A., promet
des heures creuses. Pour gagner sa vie, mieux vaut sans doute la bonne vieille enseigne à la porte de ton habitation.



La Ségaline 18/05/2011 20:15



Évidemment l'intelligence artificielle a tout de l'artificiel et rien de l'intelligence. Et c'est tout de même dur parfois de se faire violence et de devoir "mal" écrire sciemment!



laophi 18/05/2011 15:59



Tu Tu Tu Tu Tu peux peux peux peux peux aussi aussi aussi aussi aussi faire faire faire faire faire ainsi ainsi ainsi ainsi ainsi mais mais mais mais mais c'est c'est c'est c'est c'est plus plus
plus plus plus difficile difficile difficile difficile difficile à à à à à  lire lire lire lire



La Ségaline 18/05/2011 20:13



Arrête, tu vas faire exploser mon blog-rank...



laophi 18/05/2011 15:53



Comment joindre l'utile à l' agréable ?


Ce n'est pas compliqué il suffit de faire ton article propre et bien ficelé, sans répétition, avec la parfaite syntaxe et le juste mot au bon endroit. Bref un texte digne de paraître dans toute
revue académique. Et le moteur alors ? Facile, regarde mon commentaire.


Comment joindre l'utile à l' agréable ?


Ce n'est pas compliqué il suffit de faire ton article propre et bien ficelé, sans répétition, avec la parfaite syntaxe et le juste mot au bon endroit. Bref un texte digne de paraître dans toute
revue académique. Et le moteur alors ? Facile, regarde mon commentaire.


Comment joindre l'utile à l' agréable ?


Ce n'est pas compliqué il suffit de faire ton article propre et bien ficelé, sans répétition, avec la parfaite syntaxe et le juste mot au bon endroit. Bref un texte digne de paraître dans toute
revue académique. Et le moteur alors ? Facile, regarde mon commentaire.


Comment joindre l'utile à l' agréable ?


Ce n'est pas compliqué il suffit de faire ton article propre et bien ficelé, sans répétition, avec la parfaite syntaxe et le juste mot au bon endroit. Bref un texte digne de paraître dans toute
revue académique. Et le moteur alors ? Facile, regarde mon commentaire.


Comment joindre l'utile à l' agréable ?


Ce n'est pas compliqué il suffit de faire ton article propre et bien ficelé, sans répétition, avec la parfaite syntaxe et le juste mot au bon endroit. Bref un texte digne de paraître dans toute
revue académique. Et le moteur alors ? Facile, regarde mon commentaire.


 


5 cela suffit pour l'exemple. Bonne journée ... LOL



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche