Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 14:07

En cette après-midi pluvieuse, ventueuse et grise, quoi de mieux qu'un peu de lecture? Pour les fidèles qui me font l'immense plaisir de me suivre, et pour tous les curieux pourvu qu'ils ne s'attendent pas à un chef-d'oeuvre, j'ai commis un nouveau chapitre de ma petite production. 

À lire ici: La Dernière demeure

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline
commenter cet article

commentaires

Le Mousquetaire des Mots 16/11/2014 20:51


J'attends encore un peu, que ton roman soit plus avancé : j'aime à lire d'une traite. je ne doute pas, vu ta manière d'écrire, que c'est agréable à
découvrir. Alors, s'il-te-plaît, finis vite que je me plonge dans ton oeuvre.

fleurdelys46 15/11/2014 20:50


Chère Ségaline,


Combien d'analogies étranges entre ma propre histoire et celle de votre héros, Bernard ! A croire que vous m'avez pris pour modèle (bien que je me défende d'en être un).


Je n'aurai pas la flatterie de vous dire que Chateaubriand et Proust ne sont que des petits garçons à côté de vous : vous ne me croiriez pas at vous auriez raison.


Néanmoins, vous avez beaucoup de mérite et une certaine similitude de situation suscite tout mon intérêt.


Tout petit détail : il y a quelques fautes d'accord à corriger. Soyez rassurée, nul n'est parfait et il m'arrive d'en commettre moi-même malgré une relecture attentive de  ma production. Ni
Saint-Simon ni Napoléon ne se souciaient d'ailleurs de l'exactitude grammaticale et orthographique. Je vous accorde donc mon absolution, si tant est qu'elle vous soit nécessaire, et en prime ma
bénédiction. J'attends la suite comme vos autres lecteurs.

Agatheb2k 11/11/2014 14:39


... enfin le 3ème chapitre, mais la maison n'est toujours pas acquise, pas plus que la porte ouverte !


Une ancienne connaissance écrivait à la table d'un café très fréquenté de la Contrescarpe, je doute fort qu'en hiver celui au pied de la tour soit une alternative sérieuse à l'absence de lieu
propice, mais sait-on jamais ?

Jean-François Vionnet 10/11/2014 18:10


Ouais, pas inintéressant, ce texte, mais il faudrait le finir maintenant. Un peu de courage, madame !


Amitiés de la Drôme provençale.

La Ségaline 10/11/2014 18:16



Ah, s'il ne fallait que du courage... mais hélas il me faut aussi du temps et de la tranquillité, et là c'est pas gagné.



Florentin 09/11/2014 18:07


Je suis allé voir. Mais, je n'ai pas lu. Tes 3 chapitres sont-ils le total de l'oeuvre ? Ton roman est-il encore inachevé ? Pour savoir quand je le lirai. Je l'aimeriais mieux terminé qu'en
cours. Pour ne pas perdre le fil de l'histoire. A plus. Bonne soirée Florentin.

La Ségaline 09/11/2014 20:28



J'ai peur que tu ne lise mon chef-d'oeuvre avant un moment, étant donnée la vitesse à laquelle je publie! Car en effet ce texte n'en est qu'à son commencement. J'ai déjà écrit quelques chapitres
que je publie de-ci de-là, mais il faut que je l'avoue j'ai l'impression d'avoir laissé ce texte en plan depuis un moment. Mais promis je vais m'y remettre. Au moins pour toi!



Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche