Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 20:41
 

Aujourd'hui j'ai découvert l'autre école dans laquelle je dois travailler une partie de ma semaine, je suis restée seule dans la classe presque toute la journée à accomplir les différentes tâches que m'avait confiées la maîtresse car elle répétait avec eux le spectacle de Noël qu'ils vont donner dimanche.

Tout en travaillant, je jetais un œil par la fenêtre, et ce que j'ai vu m'a replongé dans l'école de mon enfance: une classe unique avec pour tout voisinage des vaches paisibles broutant juste au-dessus de la salle de cours, le chant de leurs cloches et celui des oiseaux pour tout bruit extérieur, au mur des cartes géographiques, des travaux d'élèves et des rappels grammaticaux bien en évidence de part et d'autre du tableau noir, des tables et des chaises en bois toutes simples. Au fond de la salle, une antique table ovale de salle à manger avec deux petits bancs d'écoliers.

Bien sûr il y a de grandes portes de placards coulissantes au fond de la classe qui cachent un ordinateur, une télé, des DVD, du matériel de sport et des fournitures modernes. Mais malgré ces signes classiques d'un certaine modernité, j'aurais pu tout à fait me croire il y a de cela quelques décennies dans la salle de classe unique de mon enfance, avec ses prairies et ses vaches alentour, son tableau noir et ses pupitres en bois. Et ce n'est pas qu'une question de mobilier, car l'esprit de l'école de campagne est toujours là lui aussi: à midi tous les élèves sans exception mangent à la petite cantine, même ceux qui habitent le bourg , une dame du village fait la cuisine pour une vingtaine d'enfants qui sont comme les siens, ils jouent tous ensemble à la récréation sans être cloisonnés dans leur classe d'âge, CE2, CM1 et CM2 mélangés et en harmonie.

C'est vrai que ça a l'air idyllique, mais je crois que ça l'est et si cela est possible c'est parce qu'il y a encore des enseignants qui acceptent d'ajouter aux difficultés de leur métier celles des contraintes matérielles: c'est sans doute plus facile de faire cours avec un tableau numérique, un ordinateur pour chacun et tous les gadgets que chaque nouveau ministre essaye d'imposer (sans y mettre les moyens), mais ça n'est sans doute pas aussi agréable et gratifiant que dans ces petites classes de campagne si familières, si conviviales. Pour combien de temps encore?

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Boulot boulot
commenter cet article

commentaires

carlyne 03/02/2011 09:55



Bonjour,


J'habite le tarn à castres un peu loin du lot. Je sais! toutefois je recherche une école qui aurai besoin d'un ordinateur, pas très a la mode certe mais qui fonctionne.


Dans votre entourage professionnel, peut-être que ce don pourrai faire l'affaire. J'espère que vous ne m'en voudrez pas de passer par vous pour faire cette offre. 



emmaelbe 14/12/2009 18:09


c'est où cette petite école ? c'est étonnant ! je croyais qu'il n'y en avais plus...


La Ségaline 14/12/2009 20:16


C'est à Cahus, dans le nord du nord du nord du département, autant dire le trou du c.. du monde pour qui n'y est pas né! Mais c'est super mignon, quand j'aurais cinq minutes entre midi et deux
j'irai me balader et faire quelques photos à mettre sur le blog!


sirius 13/12/2009 09:49


Eh oui! Cela doit être autrechose qu'une classe de "quartier" ou de "cité" où les seules références sont l'âge de ton téléphone mobile ou la marque de tes baskets! Si pour rien au monde, je ne
troquerais mon clavier contre un stylo-plume, j'avoue que l'ambiance de ta petite école un peu rétro a l'air bien sympa!

ça y est la chanson de Nino est finie...


Axel21 11/12/2009 21:35


Bel article émouvant. L'informatisation arrive cependant petit à petit avec les tableaux blancs interactifs.....finie la craie!Et la corvée  tant gratifiante d'essuyer le tableau! Un simple
clic suffira...


Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche