Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 12:28

Chaque fois que je traverse Cornac je regarde les trompe-l'oeil qui ponctuent les rues et les maisons de ce joli peit village. Et chaque fois je me dis qu'il faut que j'aille faire une vraie balade pour aller découvrir enfin toutes ces peintures. Je viens justement de voir un petit reportage aux informations régionales, alors j'ai de plus en plus envie d'y aller: promis, le prochain dimanche ensoleillé on y va avec les enfants! En attendant voici un avant-goût en vidéo.

 


Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Mon petit coin
commenter cet article
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 14:07

En cette après-midi pluvieuse, ventueuse et grise, quoi de mieux qu'un peu de lecture? Pour les fidèles qui me font l'immense plaisir de me suivre, et pour tous les curieux pourvu qu'ils ne s'attendent pas à un chef-d'oeuvre, j'ai commis un nouveau chapitre de ma petite production. 

À lire ici: La Dernière demeure

Repost 0
Commis par La Ségaline
commenter cet article
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 07:27

100_0559.jpgPoussière tu étais, poussière tu redeviendras...

 

Dans un précédent article je disais que je n'allais pas plus dans les cimetières à la Toussaint qu'à une autre occasion, cela ne voulait pas dire que je n'y allais jamais. D'abord il y a les enterrements auxquels on se rend, plus ou moins par obligatoin. Pour moi ce serait surtout plus par obligation, d'ailleurs, pour les derniers enterrements dont je me rappelle, et qui n'étaient pas des proches, je ne suis pas allée au cimetière et me suis contentée de la cérémonie, et encore à l'extérieur parce que les églises maintenant c'est comme les cimetières je préfère y aller juste pour visiter et sans avoir à subir les discours d'un prêcheur.

 

C'est donc en tant que lieu touristique que j'aime visiter les cimetières. Si si, c'est très intéressant et très insctructif: les sépultures des morts en disent long sur les vivants, que ce soit à travers leur architecture ou dans la façon dont on entretien le lieu. J'aime donc me balader dans les cimetières, sans aucune approche macabre, et je préfère les vieux cimetières, ceux dont les tombes sont en passe de disparaître faute d'entretien, des tombes souvent très simples et sans ostentation. Et quand il s'agit de monuments plus complexes et riches, cela ma satisfait assez je dois dire de voir que tout finit malgré tout, malgré la fortune ou la renommée, en poussière. 

 

Mais certains sont de véritables passionnés de ces lieux, ainsi que vous pouvez le lire dans cet intéressant article de Libération.

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 07:53

En allumant mon écran ce matin voilà que ce cher Google vient me rappeler qu'aujourd'hui c'est Halloween pour nos amis anglo-saxons. Enfin il faut croire que nous sommes tous devenus anglo-saxons puisqu'on vient me le rappeler jusqu'au fin fond du Ségala. Et Google n'est pas le seul puisqu'avant lui les prospectus des supermarchés du coin me l'avaient rappelé aussi. Passons.


Si je ne goûte guère aux plaisirs de cette fête païenne, importée d'Irlande je crois, c'est sans doute parce que j'ai passé l'âge diront les grincheux, mais surtout parce que j'ai horreur qu'on m'impose quoi que ce soit: je ne vais d'ailleurs pas plus au cimetière à la Toussaint qu'à la saint Glin-Glin, je n'ai pas l'habitude de penser à mes chers disparus à date fixe, mais c'est un autre sujet.


Pour en revenir à Halloween, si je refuse cette fête, en revanche j'aime beaucoup et depuis toute petite tout ce qui touche au fantastique, au mystère et au macabre pourvu qu'il ne soit pas sanguinolant. Et surtout j'adore l'humour noir et la subversion. Voilà pourquoi j'apprécie tout particulièrement cette cultissime série "La famille Addams". Créée dans les années soixante il a fallu attendre 1987 pour en voir la première diffusion en France: un voyage diablement plus long que celui du Mayflower! Et pourtant quel délice que cette série: une famille déjantée et à contre-courant d'une société américaine dont elle dénonce gentiment les travers: conformité, formatage, pensée unique etc, bref tout ce qu'on aime chez eux!


Ah, y'a pas à dire, ils étaient un peu plus créatifs à l'époque...



 

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Hum -c'est bon...
commenter cet article
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 14:14

J’évoquais il y a quelques jours ces énormes exploitations américaines où sont parquées des milliers de têtes de bétail, nourries aux antibiotiques et qui mourront sans avoir vu un brin d’herbe ni d'autre nature que la poussière sous le soleil. Voilà le modèle agricole américain dans toute sa splendeur. Et comme tout ce qui vient des USA, surtout le pire, il faut bien sûr que cela soit copié chez nous : MacDo, Halloween, tout ça c’était roupie de sansonnet car voici que nous avons désormais nous aussi en France notre ferme hyper moderne et productive. Ce que l’on appelle « la ferme des mille vaches » est entrée en activité assez discrètement courant septembre, et si j’y ai repensé c’est à cause du procès de ses opposants de la Confédération Paysanne qui s’est déroulé ces jours-ci.

Je ne gloserai pas sur l’action des opposants dont je désapprouve un peu les méthodes mais dont je soutiens totalement les intentions. Mais je pense qu’il faut rebaptiser cette « ferme » qui n’en est pas une, ce terme ne lui convenant absolument pas. Un fermier, un agriculteur, exploite une propriété et la cultive, en tire une production tout en respectant un minimum la nature, le terrain ou les animaux constituant son principal outil de travail. Ici il ne s’agit pas de cela, mais d’une simple entreprise avec ses salariés, vouée à faire des bénéfices, rien de plus. J’en veux pour preuve la dénomination attribuée à son dirigeant : dans un reportage sur cette « ferme » était interrogé celui qui dirige cette exploitation (au sens le moins positif du terme), sous son nom, que j’ai oublié, était inscrit « PATRON de la ferme ». Pas exploitant, ni chef d'exploitation, non patron, ça veut bien dire ce que ça veut dire. C’en est fini de l’agriculture paysanne, seule respectueuse de la terre et des animaux, vive l’esprit d’entreprise et les bénéfices à gogo.

Je me réjouis de ce que la géographie de ma région ne puisse abriter un jour un tel délire, mais à plus petite échelle on voit bien hélas de-ci de-là des grandes exploitations avec des troupeaux importants où tout est automatisé, et ça donne déjà envie de pleurer à certains de mes amis agriculteurs qui connaissent chacune de leurs vaches par leur petit nom.

Mais comme dit l’autre « ça c’était avant ». « Avant » c’était le temps de la noble paysannerie, celle qui finit de foutre le camp poussée dehors pas les banques et les investisseurs de tout poil. Celle qui est seule garante de la ruralité (oups, je crois que j’ai duit un gros mot !) parfaitement décrite dans cet excellent article de Rue 89.

 

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/rural-rules/2014/10/22/la-fin-de-la-paysannerie-cest-ca-lavenir-mon-gars-faut-pas-rever-233676

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 11:54

Aux infos régionales Midi-Pyrénées je viens de voir un petit sujet touchant à un patrimoine très apprécié, et pas qu’ici. Des producteurs et des consommateurs se sont exprimés sur la confirmation de la Californie de continuer d’interdire toute importation de foie gras dans cet État. Les producteurs ne sont pas inquiets, leurs exportations ne s’étant jamais aussi bien portées, quant aux consommateurs ils s’en fichent comme de leur premier toast grillé.

Mais qu’est-ce qui peut bien motiver cette décision de justice me direz-vous ? Eh bien il s’agit pour les Américains de refuser la maltraitance faite aux canards, oies et autres palmipèdes. Personnellement j’apprécie le foie gras mais sans plus et je me sens, je l’avoue, toujours un peu coupable de déguster un morceau d’animal qu’on a volontairement rendu malade, parce que le foie gras ce n’est rien d’autre qu’un foie malade. Les producteurs ont beau dire que le gavage ne fait pas mal à la bête, je ne suis pas sûre que se voir enfiler un gros tuyau dans l’œsophage et ingurgiter passivement la pâtée jusqu’au trop-plein soit une expérience des plus agréables.

 

Néanmoins ce qui me fait doucement rigoler c’est l’attitude de donneur de leçons de nos amis américains. On a l’habitude mais tout de même. J’aimerais donc que ces gentils défenseurs des animaux se penchent sur les conditions de vie de leurs veaux, vaches et bœufs : des terres à perte de vue couvertes de bovidés sans le moindre brin d’herbe à croquer ni le plus petit arbre pour se mettre à l’ombre, des bêtes bourrées d’hormones et autres substances très réjouissantes qui finissent dans les assiettes californiennes et autres (j’ose espérer pas dans les nôtres).


journée sans viande

Image tirée du blog Hoflandt nature

 

C’est vrai que ces vaches ont l’air d'être particulièrement heureuses, non ? Y'a pas à dire, le soleil californien, c'est beau. Quand je pense aux salers et aux limousines de mes voisins qui passent leurs journées vautrées dans l’herbe grasse et fraîche du Ségala et des contreforts de l’Auvergne… si elles savaient la chance qu’elles ont (même s’il vaut mieux qu’elles ignorent qu’elles finiront à l’abattoir).

 

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 12:40

Un père souhaite récupérer son enfant né sous X. Voilà une affaire bien délicate. Mais comme dans toute affaire de ce genre, le seul intérêt qui devrait primer est celui de l’enfant. L’affaire étant portée devant la justice, deux issues sont possibles: soit l’enfant sera restitué à son père biologique, soit il restera dans la famille qui l’a adopté depuis plus d’un an.

 

Le Conseil Général à la naissance du petit garçon lui a attribué des prénoms, le père biologique souhaite lui en attribuer un autre et, optimiste, il a déjà choisi «Brandon». Personnellement rien que pour ça et dans l’intérêt de l’enfant je crois que le petit devrait rester dans sa famille adoptive...

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 16:40

Le dictateur nord-coréen Kim-Jong-un a été, apprend-on, opéré par un chirurgien français. Mais de quoi me direz-vous? C’est la question que je me suis posée moi aussi et qui ma conduite vers cet article. Mauvaise langue que je suis jai tout dabord pensé que ce brave garçon à la coupe de cheveux si discutable sétait fait opérer du cerveau, ce qui aurait pu légitimement constituer un espoir pour lhumanité. Las, que nenni point du tout. Cest des chevilles dont il sagit. On apprend en effet que lhéritier, dont le mauvais sang ne saurait mentir, souffrirait d’un oedème et dampoules.

 

Que ses chevilles aient gonflé vous me direz que ce nest pas un scoop, c'est visiblement hériditaire dans sa famille, mais si en plus il se prend pour une lumière, alors là...

Repost 0
Commis par La Ségaline
commenter cet article
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 11:56

Vraiment on vit dans un drôle de monde. On apprend que le chien de l'infirmière espagnole touchée par le virus Ebola vient d'être euthanasié, au grand dam des défenseurs de la cause animale.


C'est vrai que c'est un scandale: pourquoi n'a-t-on pas aussi piqué le mari?

Repost 0
Commis par La Ségaline
commenter cet article
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 11:02

Il y a des soirs comme ça où rien ne vous sourit. Devant un petit écran désespérément désespérant, j'ai passé une partie de la soirée à zapper. Pas de bol pour moi les programmes étaient d'une gaité folle, d'«Envoyé spécial» avec un reportage sur les dingues de l'État islamique qui crucifient et décapitent à tout va à la série «Les Tudors» très intéressante mais où le roi Henry VIII il faut bien le dire a lui aussi la hache facile, surtout envers ses épouses. Du coup, complètement déprimée je suis allée me coucher, pensant que quelques pages de Zola me remonteraient le moral. Hélas j'ai attaqué la nouvelle Les Trois guerres, bien belle perspective...

Quand ça veut pas, ça veut vraiment pas...

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Chroniques ménagères
commenter cet article

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche