Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2021 1 29 /03 /mars /2021 09:34

Certains partis politiques se la jouent à l'américaine jusqu'en Occitanie. Non mais Toulouse c'est pas Washington, faut arrêter les conneries quand même! Et le Sud-Ouest c'est pas le far-west. Comme quoi une mauvaise idée est parfois copiée. Si Trump se met à faire des émules jusqu'ici ben on est mal...

 

Article de La Dépêche ICI

Partager cet article
Repost0
24 mars 2021 3 24 /03 /mars /2021 18:46

Petit tour chez nos cousins préférés d'outre Atlantique. Voilà une bien jolie chanson au texte assez universel pour parler à tous, pas seulement à l'Amérique. Un reflet de notre époque qui n'est pas très flatteur, mais réaliste hélas.

Partager cet article
Repost0
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 23:26

Il m’a fallu plusieurs jours pour trouver le temps d’écouter le dernier titre des Blankass. Je veux dire écouter vraiment, au casque et pas sur l’ordi au son pourri du bureau (encore une panne d’internet quelques jours à la maison). Car ce n’est que seule et à l’abri des bruits parasites (mari, enfants et autres troubles domestiques quotidiens!) que j’ai pu vraiment être à l’écoute. Quatre jours pour apprécier vraiment ce titre. C’est souvent comme ça que ça se passe avec mes morceaux préférés : les titres que j’écoute aujourd’hui le plus sont souvent ceux pour lesquels il m’a fallu le plus de temps pour « entrer ».

 

Ce titre ne fait partie d’aucun album, ils viennent de le sortir et de le proposer en téléchargement gratuit, ne souhaitant pas disent-ils, toucher le moindre centime avec un titre qui peut paraître opportuniste. « Identitaire » évoque ce groupuscule d’extrême-droite qui vient d’être dissout, mais plus largement il s’agit de toute cette tendance au repli et cet entre-soi qui crée le climat de défiance envers l’autre voire de haine que l’on peut voir fleurir de plus en plus. Ce morceau me rappelle « Pour la lumière » où étaient déjà évoqués les migrants mais aussi plus généralement tous les exilés et les exclus, parfois au sein même de leur propre pays.

 

Et ça n’a pas loupé : la vidéo a engendré un torrent de commentaires haineux et a réveillé la fachosphère que Blankass évoquait déjà dans « La faille ». D’ailleurs ils ont retrouvé ici le tempo bien rock et l’accordéon de leurs débuts. Qu’une simple chanson puisse déclencher des réactions aussi véhémentes, avec des références nauséabondes à la collaboration et autres joyeusetés du même acabit, c’est assez fou tout de même. Mais il est vrai que je suis une grande naïve et que je ne pratique que très modérément les réseaux sociaux.

 

Enfin dans tout cela il y a quand même quelque chose d’assez drôle : les décérébrés auteurs des commentaires aux relents d’égouts ont dès la diffusion de la vidéo partagé le clip sur un site très marqué extrême-droite Ils ont vu le titre « Identitaire » et l’accordéon, ils ont dû se dire que c’était sûrement une ode bien franchouillarde à leur mouvement avant même d’écouter les paroles ! Ah c’est trop drôle, ils ont dû être drôlement déçus quand ils ont compris le message ! Enfin s’ils l’ont compris parce qu’à lire les commentaires de certains on voit bien qu’une explication de texte leur aurait fait le plus grand bien.

 

Réaction épidermique à l’actualité, le titre a été écrit et composé en 48h seulement, et le clip réalisé par Raynal Pellicer, à qui on doit déjà leur dernière vidéo « L’arrière-saison », a été tourné à l’École Nationale Supérieure des Arts de Bourges : rien que du local pour les Berrichons! En noir et blanc, épuré et brut comme la musique qui revient un peu aux sources, moi j’adore. Comment ça je ne suis pas objective ? Allons, allons…

 

France Bleu 

La Nouvelle République

Partager cet article
Repost0
10 mars 2021 3 10 /03 /mars /2021 16:00

Alors comme ça il n'y a que le 8 mars qu'on devrait se rappeler que nous constituons la moitié de l'humanité et qu'on a droit au respect et à l'égalité? He ben puisque c'est comme ça moi je décide que le 10 mars sera aussi l'occasion de le rappeler. Et puis le 11, le 12, et tous les autres jours de l'année.

 

Faisons l'éloge du joli concept de sororité... 

Partager cet article
Repost0
21 février 2021 7 21 /02 /février /2021 16:36

Après s'être invité à table avec les lentilles, un bon menetou-salon et même une tentative personnelle de pâté berrichon,, voilà que le Berry squatte ma table de chevet. Hasard de la pioche dans la pile de livres en retard, voilà qu'après Les Maîtres sonneurs de George Sand qui m'ont fait voyager des plaines du Berry jusqu'aux forêts épaisses du bourbonnais, je viens de commencer La Rabouilleuse de Balzac dont l'action se situe à Issoudun.

 

Où quand Balzac rencontre les Blankass... ce que c'est que la culture tout de même...

 

Vous ne voyez pas le rapport entre Blankass et Balzac, du moins avec La Rabouilleuse? C'est pourtant simple: les Blankass sont berrichons, originaires d'Issoudun où se passe donc l'action du roman. Le précédent groupe des frères Ledoux, qui n'avaient alors pas vingt ans, s'appelait Zéro de conduite, un de leurs titres étant justement "Down in Issoudun". Attention pépite.

Partager cet article
Repost0
7 février 2021 7 07 /02 /février /2021 18:14

Mais à qui peut bien être réservée cette petite litière sur une fenêtre…? Mystère... Réponse entre 16h et 17h.

Picoti, picota...

Une poule sur un mur, qui ne picore du pain dur...🎵 

Enfin non une poule sur la fenêtre de la salle à manger, qui picore pas du pain dur mais qui a trouvé la planque idéale pour être à l'abri du froid (on lui ferme les volets le soir) et du renard qui serait bien malin d'aller la chercher là-haut.

Picoti, picota...

Elle est pas belle la vie?

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2021 7 31 /01 /janvier /2021 17:50

Vous commencez à déprimer et voir les verres à moitié vides? Pas de problème, il suffit d'en mettre plusieurs. Et ça marche aussi avec les verres à moitié pleins.

Merci Agahateb2K et rigolotes.fr

Coipé sur rigolotes.fr

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2021 6 30 /01 /janvier /2021 07:47

Hier quelqu'un, qui se reconnaîtra s'il passe par ici, m'a complimenté sur mon style littéraire (bien grand mot), ça m'a touché plus que je ne l'ai montré. Qu'il soit remercié de cet intérêt qu'il trouve à mes modestes écrits.

 

Mais parfois il vaut mieux se taire devant ce qui n'appelle pas de commentaire: je vous laisse juge devant ce magnifique duo…

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2021 1 25 /01 /janvier /2021 09:50

Au début d'une nouvelle année on est en général assez optimiste, une page blanche s'affiche sur laquelle on imagine déjà poser ses mots. Force est de constater que pour 2021 c'est pas l'emballement général que l'on aurait aimé. On dirait même que ça sent déjà la sapin bien avant Noël.

 

Si "deux mille vins" n'a pas été un bon cru, c'est le moins qu'on puisse dire, l'année 2021 s'annonce déjà comme une âpre piquette du même tonneau. Et une belle gueule de bois en perspective.

 

Si encore ceux qui nous gouvernent avaient appris de leurs erreurs mais non, même pas... Après le manque de masques, celui des tests, voilà que se profile la pénurie des vaccins pourtant attendus comme le messie. Tout ça est désespérant, et il faut être sacrément optimiste, voire inconscient, pour essayer de continuer d'aller de l'avant.

 

J'ai pourtant l'habitude de voir plutôt le verre à moitié plein, mais cette année je n'ai même plus envie de boire...

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2021 4 07 /01 /janvier /2021 18:16

Laissez tomber la vaccination et ses effets secondaires éventuels: dès demain je me mets au régime Bourgogne Passe-tout-grains et chocolat.  Dans l'intérêt de la collectivité bien sûr, je suis prête à faire des sacrifices. Je vous laisse volontiers le thé vert, faut pas abuser.

On est sauvés!
Partager cet article
Repost0

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche