Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 14:03

Pub

Je viens de découvrir par hasard (c'est ainsi souvent qu'arrivent les meilleures choses) le blog d'un presque voisin: le Carnet d'un Quercynois qui satisfera les amateurs de veilles pierres et de patrimoine et où vous trouverez également des conseils pour vos lectures et même des recettes gastronomiques locales (amateurs de salade bouillie et d'eaux de régime passez votre chemin).

Vous me direz que le Quercy n'est pas le Ségala, certes mais j'ai bien dit «voisin» le Quercy, et plus précisément le Haut-Quercy est juste à côté puisqu'il suffit de descendre dans ce que nous autres montagnards ségalins appelont pompeusement «la plaine», à peine 15km d'ici, pour se retrouver dans cette magnifique région tellement proche et en même temps tellement différente de part son architecture, sa végétation, ses paysages.

 

Carnet d'un Quercynois.

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 19:26

La politique de l'autruche comme chacun sait consiste à fermer les yeux sur ce qui se passe, à l'image de l'autruche qui enfonce sa tête dans le sol. Loin de moi l'envie de discuter politique ce soir, et je ne m'aventurerai pas à faire la liste de tous nos éminents dirigeants (et pas que les nôtres) pour qui cette pratique est devenue un MODUS OPERANDI, voire un tic.

En tous les cas la politique de l'autruche n'est pas réservée aux élites, la preuve:

 

DSCF1382

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Mon petit coin
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 15:25

Tout au long de mon enquête pour le recensement j'ai pu aller dans des endroits de la commune que je ne connaissais pas, et j'ai pu m'attarder dans d'autres où je ne faisais d'ordinaire que passer, notamment pour répertorier toute les résidences secondaires et les maisons inoccupées depuis longtemps. Sur bon nombre d'entre elles, pour ne pas dire toutes, le linteau au-dessus de la porte mentionne l'année de construction. C'est donc sans surprise que j'ai pris conscience de la richesse de ce patrimoine ordinaire qu'est celui de notre village et de tant d'autres également. Tant de maisons datent du XVIIIe siècle, du XIX, et un habitant m'a même confié que la sienne datait du XVII. Quoiqu'il en soit chaque linteau ne fait pas qu'apporter une indication quant à l'âge d'une demeure, il atteste aussi de la volonté de l'artisan qui l'a construite de ses mains de laisser sa trace à la postérité, et quelle postérité! Combien de maisons bâties aujourd'hui seront encore debout dans trois siècles...?

Dans tous ces linteaux, même les plus simples il m'a semblé pouvoir lire la fierté du maçon, celle du tailleur de pierre, doublée parfois d'une certaine délicatesse dans l'exécution, d'une recherche. On peut y lire souvent le nom du bâtisseur ou du propriétaire, parfois un dessin qui est comme une marque de fabrique, tout cela respire l'amour du travail bien fait. Même si nombre de ces pierres sont des pièces rapportées et ne sont pas forcément en adéquation avec l'âge des maisons qui les supportent elles restent malgré tout le témoignage de tous ces hommes qui ont œuvré à la construction de notre patrimoine architectural. Elles sont aussi un fantastique point de départ pour l'imagination parfois, car lorsque l'on voit un linteau magnifique et visiblement signe d'une certaine richesse sur une maison toute simple on ne peut s'empêcher de se demander d'où il vient, quelle est son histoire, quels sont les aléas qui ont amené cette pierre à voyager ainsi de demeure en demeure, passant, qui sait, du manoir d'une grande famille détruit sous la Révolution à une maisonnette plus rustique voire parfois une simple grange. Et cette histoire n'est peut-être pas finie car on sait aujourd'hui l'essor qu'à pris le commerce des matériaux de construction d'occasion, porte ouverte à tous les pillages.

Bref vous trouverez ici un aperçu loin d'être exhaustif de quelques unes de ces pierres rencontrées ça et là au cours de mes pérégrinations d'agent recenseur. On me reprochera sans doute de ne pas avoir pris en photo l'ensemble porte-linteau mais hélas les portes ne présentaient pas toujours le même intérêt que le linteau, quand il s'agissait de porte d'ailleurs et non d'une simple fenêtre parfois même rebouchée. Bonne visite.

 

 

Linteau 1087

  1087? Je ne peux m'empêcher de penser que le temps en a avalé un morceau et qu'il s'agit seulement de 1687...

 

linteau 1752

 

Linteau 1755

 

 

linteau 1780

 

 

linteau 1784

 

Linteau 1793

 

Linteau 1795

 

linteau 1795 -2

 

linteau 1799

 

Linteau 1800

 

Linteau 1804

 

Linteau 1806

 

Linteau 1869

 

linteau 1812

 

 

 

Une petite originalité pour finir: une date qui n'est pas sur un linteau mlais au bas d'un escalier, la pierre n'était pas assez grande pour contenir la date, qu'à cela ne tienne, on a fait déborder le 4 de 1784 sur l'autre face... on ne va pas se laisser agaçer par des détails.escalier-1784.JPG

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Mon petit coin
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 13:15

J'aime beaucoup le sens aigü de la précision développé par certains journalistes: j'ai appris aux infos la libération de certains otages français dont Françoise Larribe originaire de Saint-Céré, «Saint-Céré près de Toulouse» a jugé bon d'indiquer le journaliste pour situer la ville.

Il est vrai qu'on n'est pas à 200km près.

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ma vie rurale
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 08:16

En guise de musique pour le WE un air qui fleure bon le Sud, mais pas vraiment celui de chez nous que chantait si bien Nino Ferrer. Ici c'est plutôt le Texas, mais ça ira tout aussi bien pour oublier la grisaille...

 

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Hum -c'est bon...
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 22:18

 

Ça va faire quelque chose comme une centaine d'année que des hommes tentent d'amener le reste de leurs congénères à un immense suicide collectif, à dimension planétaire, et cherchent à scier la branche sur laquelle nous sommes tous assis, certains plus confortablement que d'autres il est vrai. Industrialisation galopante, émissions toxiques en tous genres (non non je ne parle pas de la télé), épuisements des énergies fossiles, pollutions tous azimuts, on peut dire qu'ils s'en donnent de la peine. Mais cette fois je crois qu'on a gagné le cocotier: grâce à l'extraction du gaz de schiste, ce coup-ci c'est sûr on va droit dans le mur, vitesse grand V. Je ne me suis pas renseignée outre mesure car je n'ai jamais été réellement pressée d'apprendre de mauvaises nouvelles et je n'aime pas me mettre inutilement la rate au court-bouillon, mais cet après-midi, alors que je rejetais des gaz à effet de serre avec ma grosse voiture familiale que je flânais sur les routes de campagne par un soleil radieux au milieu d'une nature presque printanière j'ai écouté sur FranceInter l'émission Là-bas si j'y suis intitulée "Mais que fait cette foreuse dans mon jardin?" ou quelque chose d'approchant. C'est ainsi qu'effarée j'ai appris qu'il fallait des millions, sans doute des milliards de mètres-cubes d'eau pour extraire ce malheureux gaz qui n'a rien demandé à personne et dont on nous promet (nous étant les Américains et les gros producteurs comme Total) que c'est notre salut en matière d'énergie. Des millions de mètres-cubes d'eau qui seront rejetées totalement et irrémédiablement polluées par des centaines de produits toxiques dans la nature. Mais surtout pas d'inquiétude, des études sur les conséquences de l'exploitation viennent de débuter aux États-Unis... alors que cela fait des années que cette exploitation a commencé: bizarre, vous avez dit bizarre? Pas de problème de toute façon cette production ne doit avoir lieu que dans des zones quasi-désertes: en effet la Lozère, le Lot ou l'Aveyron sont nos principales zones dépeuplées c'est bien connu.

Cerise sur le gâteau j'ai appris que les autorisations d'exploration avaient été signées par un certain J-L Borloo, alors ministre de l'écologie. Ne riez pas, c'est grave.

Bref si tout va bien d'ici quelques années voire quelques mois, pendant qu'on vous demandera de ne pas laver votre voiture, remplir votre piscine ou arroser le potager, des millions de litres d'eau seront détruits, la nature irréversiblement souillée (mais on n'est plus à ça près) tout ça pour extraire un gaz dont la plupart des spécialistes s'accordent à dire qu'on peut très bien s'en passer. Ah oui et pendant ce temps-là évidemment des millions de gens périront du manque d'eau, directement ou indirectement, mais c'est encore un détail.

 

N.B: pour les non anglophones shit= m....

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 20:25

La vieille dame avait bien besoin d'un petit lifting. Non il ne s'agit pas de Lilianne Bettencourt mais de notre tour médiévale qui va être mise hors d'eau afin de protéger ses fresques murales. Et elle va même se voir chapeautée d'une couvre-chef tout neuf, de belles lauzes devant venir remplacer cette affreuse coiffe de ciment qui lui avait été infligée au siècle précédent (mais qui l'avait tout de même mise à l'abri, ne soyons pas ingrats).

En attendant le début des travaux proprement dits on profite du spectacle de l'installation de l'échafaudage, et du spectacle il y en a, presque un son et lumière, surtout le son parce que les ouvriers ont une sérieuse tendance à brailler et s'engueuler, l'ivresse des sommets sans doute! Cependant depuis l'arrivée de l'homme à la veste orange fluo (après le son, la lumière) on les entend beaucoup moins, c'est moins drôle.

 

 

DSCF1365

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Mon petit coin
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 13:24

On ne cesse de parler des opposants à différents régimes à travers le monde en ce moment.

 Moi ça fait longtemps que j'en suis : Dunkan, hyperprotéiné, dissocié, je suis contre tous les régimes. Non mais.

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Le mot du jour
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 21:06

Del Amitri est un groupe écossais, ou plutôt devrais-je dire «était» puisque chacun des membres s'en est allé de son côté. Et c'est bien dommage, j'aimais bien l'accent du chanteur, et dans cette chanson le lancinant accordéon qui accompagne si bien les guitares. Non ne partez pas tout de suite! C'est dingue ça dès qu'on prononce le mot «accordéon» les gens ont tendance à prendre leurs jambes à leur cou...Ici pas de musette ni d'air de guiguette mais une bien jolie chanson sur la solitude, l'indifférence de nos sociétés modernes et la vanité de l'agitation humaine.

 

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Hum -c'est bon...
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 21:28

Il y a quelque temps dans un de ses articles Sirius se félicitait de ce que la nature reprenait parfois le dessus sur les obstacles que l'homme mettait devant elle : il y montrait un arbre ayant comme avalé le fil de clôture qu'on lui avait imposé. Il n'était pas dit que la nature ségaline serait en reste pour ce qui est de se venger des méfaits humains. C'est ainsi que l'on peut observer à Teyssieu sur la Place du Foirail un beau specimen de platane : jadis, alors qu'il était bien plus svelte, le pauvre arbre a été affublé d'un cerceau métallique auquel on attachait les bestiaux lors des réputées foires du village («Je vous parle d'un temps que les moins de 50 ans...» etc). Mais si les foires ont décliné puis disparu le platane lui est toujours là et contrairement à la population teyssiolaise, il a continué de croître jusqu'à en avaler lui aussi le fer qui le tenait prisonnier: il ne reste qu'une partie de ces fers car l'autre a disparu comme digérée par l'arbre qui n'allait certainement pas se laisser abattre pour si peu.

Non  mais.

 

Platane Teyssieu

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Mon petit coin
commenter cet article

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche