Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 20:57

Des milliers de femmes vont devoir se faire retirer leurs prothèses mammaires de la marque française PIP... quel gâchis.

Tout ça c'est la faute à Bayrou: "Achetez français!" qu'y disait... Avec des coups comme ça on est pas prêts de relancer l'économie.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 13:13

À rendre jaloux TF1: je viens de voir quelques images des Coréens du Nord pleurant à chaudes larmes leur despote chef sprituel bien aimé et père de la nation qui vient de décéder. Des miliers de fidèles sont venus se recuillir devant sa dépouille afin de rendre hommage à celui qu'ils appellent leur père et qui selon eux s'est sacrifié toute sa vie pour le bonheur de son peuple.

Si ça c'est pas du lavage de cerveau à grande échelle...

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 13:10

Il suffit d'écouter parler les journalistes pour avoir une idée claire de ce que peut être une expression galvaudée. Depuis ce matin je n'entends que l'expression "sommet de la dernière chance" pour qualifier le énième sommet (à peine une taupinière) franco-allemand, ou germano-français, tout étant relatif. À moins que ce ne soit juste l'avant-dernière chance?

Il me semble que j'avais entendu la même chose pour la rencontre d'il y a quelques jours. Ou le sommet de la semaine dernière. Ou de celle d'avant.

Montrons donc l'exemple en faisant des économies et installons l'Élysée à Berlin.

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 13:27

Le faucon de Chirac à disparu, envolé de son musée de Sarran en Corrèze.

Par contre les vrais sont toujours là...

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 21:09

Vous connaissez peut-être les Lettres de non-motivation de Julien Prévieux dont vous pouvez goûter une petite sélection ICI. L'idée m'est venue d'en rédiger une, bien modeste il est vrai, à l'occasion d'un travail pour un client: en rédigeant sa lettre de motivation pour un emploi au Crédit Agricole, je me suis demandée quelle lettre j'aurais pu écrire s'il s'était agi de moi. Ou plutôt quel genre de lettre j'aurais apprécié de lire si j'avais été à la place du recruteur. La lettre de motivation c'est l'exercice périlleux par excellence: il faut obéir à des codes et un formatage dont tout le monde se fout et en même temps, à l'intérieur de ces contraintes formelles il faut sortir du lot, essayer de se démarquer des dizaines d'autres candidatures, sans prise de risque inconsidérée. 

Le texte que j'ai écrit me semble suffisamment soft pour être envoyé et il amènerait un sourire sur les lèvres du DRH que je m'estimerais payée de mes efforts. Franchement, une femme de lettres comme moi, travailler dans une banque, vous y croyez vous? Pardi, j'ai bien travaillé aux impôts, je suis capable de tout...

 

 

Monsieur,

permettez que la lecture de cette lettre vous distraie quelques instants. Si vous en êtes à lire ces mots c'est que vous n'avez peut-être pas encore jeté le CV qui accompagnait ce courrier : un coup d’œil même rapide vous aura permis d'y voir un profil qui n'est certes pas celui que l'on pourrait attendre de la part d'une future employée de banque, néanmoins vous admettrez qu'on ne pourra pas me reprocher de manquer de polyvalence, ce qui est toujours bien utile quel que soit le secteur d’activité envisagé, y compris la banque.

La polyvalence, la variété des produits et des services proposés, l'ouverture et l'audace qui permettent de toujours avancer, voilà justement qui définit assez bien, entre autres choses évidemment, le Crédit Agricole. Pour pouvoir durer et résister aux aléas économiques que nous connaissons ces temps-ci, il faut qu'un groupe repose sur une valeur sûre. Et cette valeur c'est sans aucun doute l'humain que le Crédit Agricole a su mettre au centre de ses activités : dans la parfaite adéquation des produits proposés avec les besoins des clients, dans ses relations avec cette clientèle, mais aussi dans le respect de tous ses collaborateurs. Une telle entreprise me semble être en parfait accord avec ma recherche d'un cadre de travail stimulant et humainement enrichissant dans lequel je pourrais pleinement exprimer mes multiples talents et mon goût pour les relations humaines.

Mes diplômes vous auront indiqué que je suis plus une femme de lettres qu'une amoureuse des chiffres, néanmoins les diverses expériences professionnelles que j'ai connues m'ont fait découvrir des milieux différents et témoignent d'une curiosité toujours intacte qui me permet de m'adapter en permanence aux postes et aux équipes rencontrés, et de toujours mener à bien les tâches qui me sont confiées. Cette ouverture d'esprit me permet de m'enrichir à chaque expérience et de progresser dans bien des domaines, un peu comme le Crédit Agricole...

 Si d'aventure j'avais eu le bonheur d'éveiller votre curiosité, ou ne serait-ce qu'un sourire, sachez que je me tiens à votre disposition pour discuter avec vous plus en détail de tout ce qui pourrait nous rapprocher à l'occasion d'un entretien.

Veuillez agréer, Monsieur, mes plus sincères salutations.


Bon, est-ce que je l'envoie?... Ne voyez aucun sarcasme ni second degré dans le deuxième paragraphe bien entendu.

 

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 13:29

 Voilà des jours que j'entends parler de cette date fatidique: 11 novembre 2011, soit 11/11/11. Surgis de nulle part, d'éminents numérologues, spécialistes du chiffre onze (si si, ça existe je l'ai entendu: moi qui trouvais difficile de mettre un intitulé à mon CV, imaginez le leur...) nous annoncent moult choses pour ce jour. Il semblerait par exemple que la fin du monde soit prévue pour aujourd'hui: la journée n'étant pas terminée, on en reparlera ce soir à minuit. On annonce au contraire des choses fabuleuses: à part une météo des plus clémentes et un beau soleil, là non plus je ne vois rien venir (pas même l'ombre d'un champignon alors que tous les voisins en trouvent).

Franchement il y a vraiment des gens qui n'ont pas grand chose à penser. Quand je pense qu'on va sûrement nous refaire le coup le 12/12/2012...

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 15:01

Les dernières affaires mettant en cause DSK l'ont parfois fait passer du staut de coupable supposé à celui de victime: mais victime de quoi? de ses pulsions? Des femmes qui font tout pour le séduire, le pauvre? De son charme irrésistible qu'il ne peut cacher? Pas du tout: en fait DSK est simplement victime de la génétique.

En effet dans un livre publié aujourd'hui un généalogiste s'est amusé à étudier les ancêtres de certains politiques, entre autres. Et dans ces arbres généalogiques on trouve quelques branches pourries comme cet ancêtre de DSK qui au XIXe siècle, après avoir donné des cours de musique a fini au violon, enfin au bagne car il était aussi gérant... d'une maison close. Ça ne s'invente pas.

Pauvre DSK, si même ses ancêtres sont contre lui...


À lire dans Libération

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 21:12


United-colors-of-Segala.JPG

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 09:47

C'est aujourd'hui la fête de tous les saints, pourtant certains d'entre eux n'apparaissent jamais dans le calendrier, les pauvres. 

Ayons donc aujourd'hui une pensée émue pour Saint Glin-Glin, Saint Frusquin, sans oublier toutes les Saintes Nitouches. C'est dit.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 13:33

Me voilà arrivée au terme de mon expérience de vacataire à la perception, de quoi faire un petit bilan. Cette plongée en apnée dans le monde de l'administration m'a permis de faire deux découvertes majeures : la première c'est que, contrairement à l'idée communément répandue, les fonctionnaires travaillent. Et je dirais même plus, ils travaillent beaucoup pour la plupart d'entre eux. Bien sûr il y a comme partout sans doute quelques individus qui en font un peu moins et se reposent sur les autres et la certitude que de toute façon quelqu'un fera bien ce qu'ils ont laissé de côté, c'est vrai, mais j'ai aussi et surtout rencontré des fonctionnaires qui se démenaient et qui travaillaient sans compter leurs heures : je pensais par exemple naïvement (c'est tout moi ça) que la perception fermant ses portes à 16h, les agents arrêtaient de même leur travail et rentraient chez eux... Eh bien pas du tout, c'est même au contraire après ces heures de fermeture qu'ils font le plus de travail car ils ne sont plus dérangés par la sonnette de la porte et la nécessité d'aller au guichet. Et si je vous dis que certains d'entre eux ne comptent même pas leurs heures et font carrément du bénévolat jusqu'à des 19h30 parfois, vous me croyez ?

J'ai aussi découvert que les gens du Trésor Public étaient fort sympathiques et que leur travail ne se résumait pas à harceler les mauvais payeurs jusqu'à ce qu'ils crachent au bassinet : ils sont en prise directe avec les réalités parfois difficiles des contribuables les plus modestes en accordant des délais ou des facilités de paiement. Cela m'a d'ailleurs permis de prendre conscience d'une certaine misère « ordinaire » en voyant des personnes demander un paiement en trois fois pour une facture d'eau qui n'excèdait pourtant pas 80€...

Et puis les fonctionnaires ont de l'humour, même au Trésor Public, et ils connaissent aussi bien sinon mieux que les contribuables toutes les blagues qui courent sur leur compte : c'est que pour être fonctionnaire c'est un peu comme pour être croque-mort, il vaut mieux avoir un certain sens de l'auto-dérision...

Partager cet article
Repost0

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche