Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 06:06

A l'heure où les Américains s'apprêtent à élire leur nouveau (on espère pas l'ancien) président, le chantre de l'Amérique qu'on disait "profonde", parfois avec une certains moquerie quand ce n'était pas franchement du mépris, Bruce Springsteen sort son 20e album. Le pays dont il parle dans ses chansons, c'est comme Mellencamp, celui du peuple avec tout ce que cela a de noble dans l'expression: les ouvriers, les agriculteurs, les petites gens et tous les oubliés du système, tous ceux qui ont  fait la nation. 

Mais cet album c'est aussi le retour de son groupe E-Street Band, et ça lui réussi pas mal: tous ces septuagénaires réunis dans l'amour de la musique et le plaisir de jouer en semble, ça file la patate et pour un peu ça donnerait presque confiance en l'avenir.

 

C'est dire si ça fait du bien.

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2020 3 21 /10 /octobre /2020 06:29

Dans les régions où s'impose le couvre-feu (et bientôt sans doute partout sur le territoire), les restaurants proposent, afin que les clients puissent être chez eux à 21h, de venir dîner à 18h.

 

C'est bien, ça nous prépare pour l'EHPAD.

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2020 7 18 /10 /octobre /2020 06:20

Encore et toujours un attentat contre les caricatures de Mahomet. Je dis bien "contre" et non "à cause" qui sous-entendrait que la victime a une part de responsabilité dans ce qui est arrivé. Je l'ai entendu entre les lignes de certains témoignages, comme quoi ce prof avait pris des risques et avait peut-être été maladroit en entreprenant cette démarche. Sa démarche? Celle d'enseigner, d'éduquer ses élèves à exercer leur réflexion et développer leur esprit critique pour en faire des adultes et des citoyens LIBRES. De faire son métier donc. Quand ces propos sortent de la bouche d'une député c'est tout le système qui se range derrière la peur et la censure, c'est inadmissible.

 

Empêcher cela? Par l'éducation justement, et c'est bien pour cela que cet attentat est un symbole très fort. On ne combat l'obscurantisme que par la lumière, le savoir et l'esprit critique. Et ce n'est pas la politique du "pas de vagues" qui s'étend, donnant crédit à la peur que veulent distiller les terroristes, qui va arranger les choses. L'Éducation Nationale et l'État sont finalement complices de ce qui s'est passé.

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 22:28

Sortie aujourd'hui d'une édition limitée du dernier album des Blankass avec un CD bonus de cinq inédits dont la version "électrifiée" de Manureva avec Chamfort, réalisée pendant le confinement. 

 

Et cette pépite qui s'incruste dans la tête et n'en sort plus. En boucle depuis que j'ai reçu le disque ce midi, de la voiture au bureau... 

 

Ah un bon weekend qui se profile!

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2020 4 15 /10 /octobre /2020 09:40

Petite découverte, au fil de pérégrinations sur la toile. Comme quoi il est souvent bon de se perdre un peu.

Comme dit Guillaume Ledoux (oui je sais je ne peux pas m'en empêcher): "On a perdu le plan de la machine à perdre du temps..."

 

La chanson est belle et le petit prélude est à la fois drôle et très touchant.

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2020 2 13 /10 /octobre /2020 05:31

... comme disaient jadis les punk. "No future", pour la planète on dirait bien que ça se confirme.

 

Le réchauffement climatique a en effet de beaux jours devant lui: alors que dans le Lot les hirondelles n'ayant pas vu venir l'hiver (y'a plus de saison ma pôv' dam) tombent comme des mouches , à Sydney des crétins désœuvrés prennent l'avion à destination de... Sydney, histoire de se faire plaisir en faisant comme si tout était comme avant. Et il paraît que ces vols à destination de nulle part font des petits dans plusieurs compagnies aériennes qui essaient de se déculpabiliser en prétendant que c'est pour maintenir l'activité du personnel. Ben voyons.

 

Sinon à part ça tout va bien, hein...

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 05:47

J'ai souvent dit, fanfaronné même, que jamais je ne serai sur Facebook et je me suis même souvent gentiment moqué de ceux et celles qui y étalaient leur vie en postant les photos de leur chat ou du dernier plat mangé au restaurant. Mais comme on sait bien qu'il ne faut jamais dire jamais, m'y voilà pourtant depuis quelque temps. Oui je suis sur Facebook et j'en suis la première étonnée. En fait j'ai dû créer un compte pour suivre les Blankass et ne rater aucune nouvelle: c'était pendant le confinement et ils postaient des sessions acoustiques (ou pas) "à la maison" très chouettes afin de maintenir le lien avec leur public. De là j'ai commencé à poster quelques commentaires ici et là, histoire de partager parfois avec d'autres fans. Mais je ne publiais rien, en fait je ne m'intéressais pas vraiment aux possibilités du réseau et je n'y voyais pas d'intérêt autre que celui d'être en lien avec le groupe et des fans. Je n'ai même pas d'amis sur Facebook! Je  n'ai lancé qu'une seule invitation, à Guillaume Ledoux sur sa page de peintre, et j'ai aussitôt regretté mon impulsion car je me suis trouvée bien ridicule d'oser lui demander de faire partie de mon "réseau", celui-ci se limitant dans un premier temps à moi et... lui. Pathétique. Mais c'était trop tard. On peut toujours essayer de courir après le facteur ou de défoncer la boîte aux lettres dans laquelle on vient de déposer un courrier pour le récupérer, mais avec Internet une fois qu'on a cliqué c'est cuit. Ceci dit bien m'en a pris car à ma grande surprise il a répondu favorablement. Vraiment il est trop gentil... 

 

Depuis, mon réseau s'est considérablement développé puisque j'ai désormais... trois amis. Ce compte n'est pas sous mon nom, ni même celui de Ségaline mais je me suis fait griller par un mien voisin. Il faut dire que je n'ai pas été très maline puisque les rares publications que je poste sont en fait des partages de certains articles de mon blog, et comme ce voisin savait que j'en étais l'auteur il n'en fallait pas plus pour découvrir le pot aux roses. Et du coup il m'a envoyé une invitation que je n'ai pas osé refuser, de peur de passer pour la bêcheuse de service! Et par la suite une collègue de travail à qui j'ai eu la faiblesse de raconter tout ça a tenu à m'inviter elle aussi sur son réseau. En fait je ne vois absolument aucun intérêt à être amie sur FB avec des gens que je connais dans la "vraie" vie: si j'ai envie de communiquer avec eux ou de partager quoi que ce soit je leur envoie un mail, un SMS, voire je passe un coup de fil ou bien je leur parle de visu tout simplement... Je trouve bien plus intéressant de pouvoir communiquer avec des gens que je ne connais pas ou des personnalités publiques avec lesquelles les réseaux sociaux sont le seul moyen d'enter en contact. En fait cela rejoint finalement un peu la démarche que j’évoquais dans le précédent article sur la correspondance.

 

Tout ça pour dire que je n'ai pas une centaine d'amis sur Facebook et que je m'en fiche pas mal, je préfère de loin les amis dans la vie réelle, car au moins la vérité y est sans doute moins facile à travestir... 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2020 4 08 /10 /octobre /2020 05:00

Je ne suis pas très branchée "chanson française": les classiques Brel, Brassens, Ferré ou même des plus contemporains comme Thomas Fersen ou Gauvain Sers ne sont pas forcément ma tasse de thé même si j'apprécie la sensibilité de ces artistes et de tous ceux qu'on peut "ranger" dans le même tiroir. Il n'aura pas échappé aux quelques lecteurs qui me font l’amitié de me suivre par ici que je penche plutôt du côté du rock ou de la pop anglo-saxonne. Et pour ce qui est des chanteurs usant brillamment de la langue de Molière, avec Daran et Blankass ou Eiffel cela reste assez orienté pop-rock. 

 

Et pourtant... Grâce à Blankass justement j'ai découvert l'autre univers de son chanteur, révélant une très grande sensibilité et un certain sens de la poésie (même si c'était déjà présent avec le groupe). Il a commis il y a quelques années un mini album de six titres en acoustique, juste guitare, piano et voix, plus personnel. Il se produit de temps en temps avec le clavier du groupe pour des récitals intimistes dans des salles minuscules où il établit une vraie connivence avec le public car il adore cette proximité. Ce n'est vraiment pas du tout le genre de chose que j'aurais écouté a priori, mais les a priori c'est justement ce qu'il faut dépasser. En musique et de manière générale dans la vie.

 

Non ce n'est pas ce que j'aurais écouté au premier abord. Et pourtant. Je ne sais pas si c'est l'influence de la personnalité de Guillaume Ledoux qui me charme toujours plus à chaque fois que je découvre un peu de lui, mais depuis que j'ai découvert ce titre je l'écoute en boucle dès que je me mets à écrire. Tendre, mélancolique, douce, poétique et drôle à la fois, la chanson "Synovie" est une perle qui me donne des frissons à chaque écoute. Piano-voix, c'est simple mais c'est magique. Il faut quand même une sacrée dose de talent pour arriver à un tel degré de douceur et de poésie à partir d'un mot aussi incongru que "synovie"... Non?

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2020 2 06 /10 /octobre /2020 17:06

En ce moment j'écoute Blankass et Oasis en boucle. Je me demande si j'ai pas un petit problème avec la boisson...

 

Le Blankass c'est excellent contre la morosité ambiante: d'abord dans les oreilles et si ça suffit pas, dans le gosier!

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2020 1 05 /10 /octobre /2020 14:37

Cinq minutes de pur bonheur. C'est cadeau!

Partager cet article
Repost0

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche