Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 05:27

Ayant décidé de rentabiliser au maximum ces deux journées du patrimoine nous avons fini au Musée de l'Automate de Souillac. On a pensé que ce serait intéressant pour les petits, et puis pour nous aussi parce que c'est un endroit un peu magique qui fait ressurgir l'enfant qui sommeille en chacun de nous. Ce musée comme son nom l'indique présente toutes sortes d'automates, certains très anciens, qui  fonctionnent toujours et qui sont souvent le témoignage de leur époque.

Les photos sont assez médiocres, j'en suis bien désolée mais je mets en fin d'article le lien vers le site du musée qui vous permettra une bien meilleure découverte que ces quelques clichés.

 

Une scène de la vie ordinaire du début du siècle (enfin l'autre siècle):

Souillac Musée automates 1

 

 

Une bande de petits voyous de la même époque, la délinquance à l'état pur:

Souillac Musée automates 3

 

 

Le musée présente aussi des jouets mécaniques comme ces poupées, sans doute pas à la portée de toutes les bourses:

Souillac Musée automates 4

 

 

Une grande scène assez extraordinaire présentant un quai de métro sur lequel attendent des tas de personnages permettant de donner une échantillon de la société des années 1900, du cheminot au bourgeois. Lorsqu'elle s'anime des tas de choses se passent, avec des situations cocasses et drôles, c'est vraiment super.

Souillac Musée automates 5

Souillac Musée automates 6

Souillac Musée automates 7

 

 

Le préféré des enfants: un petit bonhomme tout rondouillard qui se fend la poire du matin au soir et dont la bonne humeur est franchement communicative (en vidéo sur le site du musée):

Souillac Musée automates 2

 

Une des pièces maîtresses du musée, l'orchestre de jazz qui date de 1920 et qui fonctionne toujours comme toutes les pièces présentées ou presque. Lors de l'animation il faut observer attentivement tous les détails et l'on découvre alors des petites choses qui témoignent de la complexité des mécanismes et du souci du détail qui a animé les concepteurs: par exemple on voit les paupières du pianiste qui bougent, se baissant et se relevant de temps en temps, elles sont d'ailleurs un peu trouées du fait de leur grand âge. On ne peut que rester admiratif devant autant d'heures de travail et une telle minutie. Le batteur était au repos car en maintenance, du coup on a pu voir ses entrailles derrière grâce à une petite porte vitrée.Souillac Musée automates 8

 

Il y a vraiment plein de choses à voir dans ce musée où il faut passer beaucoup plus de temps que nous ne l'avons fait hélas.

 

Allez voir le site du Musée de l'Automate de Souillac et bonne découverte.

 

Et voici une petite vidéo qui vous donnera un autre aperçu:

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 12:58

Il y a de cela quelques années par chez nous c'était la grande mode des fêtes médiévales: pas un village qui n'échappait aux poulaines et hauts-de-chausses, hénins et autres bliaus, sans oublier les chevaliers de toutes tables, rondes ou non. Et puis il me semblait que cet engouement s'était un peu tassé. Mais les Limousins font de la résistance, et cette année encore Beaulieu/Dordogne a présenté sa fête médiévale: des animations tout le week-end, opportunément choisi comme étant celui des Journées du Patrimoine, avec gentes dames et nobles damoiseaux déambulants dans les petites rues de la vieille ville. Ça nous a fait une petit balade sympathique et les enfants ont semble-t-il bien apprécié cette remontée dans le temps, même si le Moyen-Âge n'est pas encore au programme de la maternelle ni du CP. En fait ce qui leur a surtout plu c'est lorsqu'on s'est laissé aller à leur acheter une petite épée en bois pour qu'ils puissent faire semblant de se trucider.

Il faut dire que le cadre de la vieille ville de Beaulieu se prête bien à ce type de manifestation avec ses petites ruelles et ses vieilles bâtisses, mais franchement on aurait pu faire ça à Teyssieu aussi. Sur la place de l'église se trouvait un petit attrape-touriste marché où le villageois pouvait trouver quelques ingrédients pour faire ripaille comme de la confiture de courgettes, de l'hydromel, du vin chaud  mais aussi des objets en cuir, des livres autour du thème des chevaliers et du temps jadis, le tout en musique puisque les ménestrels se chargeaient de l'ambiance musicale. Bref on s'y serait cru. Ajouté à cela spectacle de jongleur et adoubement de chevalier, c'était la totale. Heureusement nous n'avons pas eu la visite de Christian Clavier et de son Jacques Ouilles.

 

Beaulieu les médiévales 1 

 

Beaulieu les médiévales 5 

Beaulieu les médiévales 2

 

Beaulieu les médiévales 3

 

Beaulieu les médiévales 4

 

 

Beaulieu les médiévales 6

 

Beaulieu les médiévales 7

 

Beaulieu les médiévales 8

 

J'en ai profité pour prendre quelques photos de cette partie de la ville que nous ne faisons que traverser d'habitude et qui mérite qu'on s'y attarde un peu car elle recèle des petits trésors comme beaucoup de ces vieux villages que l'on ne prend pas assez le temps de regarder. Et il vaut mieux que je le fasse maintenant parce que lorsque je serai à la retraite, vers mes 80 printemps, je ne sais pas si mon fauteuil roulant pourra passer partout.

 

Beaulieu 1

 

Beaulieu église 1

 

Beaulieu église 4

 

 Beaulieu église 5

Beaulieu église 6

 

Beaulieu église 7

 

Beaulieu 2

 

Beaulieu 3

 

Beaulieu 5

 

  Les convives du banquet du soir ont eu droit à un repas aux allures médiévales aussi, du loins dans les intitulés: riche brouet de légumes, poires à l'hypocras...

 

Voici un lien qui vous permettra d'en savoir un peu plus et de voir une rétrospective des années précédentes: cliquez ICI

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 07:17

 

 

 

Trois millions de manifestants selon les syndicats, trois fois moins selon la police, voici les chiffres de la dernière journée de contestation contre les retraites.

 

Mouais... Vous savez ce qu'on dit sur la guerre, qu'elle est une chose trop sérieuse pour la confier à des militaires; dans le cas du comptage de manifestants je crois que c'est pareil: il vaudrait mieux ne pas confier cette tâche à des analphabètes.

 

 

Je vais encore me faire des amis... Mais qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour tenter de faire de l'esprit ?

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 19:30

À l'occasion des journées du patrimoine j'ai emmené mes garçons faire un tour à l'atelier-musée de Jean Lurçat, à Saint-Laurent-les-Tours. Bien que ce  ne soit qu'à une quinzaine de kilomètres de chez moi je n'étais jamais allée visiter ce musée du maître de la tapisserie. Il faut dire que la tapisserie ce n'est pas mon truc, j'en ai d'ailleurs suffisamment fait durant les boums de ma jeunesse, et pour moi ça restait un truc de mamie: erreur, je confondais avec le canevas! Et puis à la tapisserie je préférais la pâtisserie.

Hé bien j'ai été charmée à la fois par les oeuvres qui sont exposées et par le cadre que je n'avais jamais vu que de loin, avec ses tours qui dominent la ville et ses alentours, plantées là-haut depuis des siècles et jusqu'auxquelles il faut grimper, grimper...en espérant ne trouver personne dans l'autre sens parce que vraiment la route est étroite. Mais ça vaut le coup. Dès que l'on rentre dans ce qui était l'atelier de Lurçat et qui est devenu cet étonnant musée on ne sait plus trop où donner de la tête: l'art est partout et sur tous les supports car Lurçat n'a pas fait que de la tapisserie, il s'est aussi adonné à la peinture et à la céramique. Mais ça ne lui suffisait visiblement pas puisqu'au cours de la visite qui nous fait pénétrer dans les pièces où l'artiste a vécu (oui car il ainsi été aussi châtelain) on découvre qu'il s'est amusé à peindre les portes, les boiseries, les poutres de la salle à manger, il a fait grimper de belles plantes sur les murs et s'est même laissé aller à décorer l'intérieur de la cheminée. À lire une évocation pareille on pourrait croire que tout est affreusement surchargé, redondant et lourd: pas du tout, au contraire c'est un décor tout en finesse et en élégance qu'a su créer Lurçat. Ses oeuvres en tous genres sont exposées un peu partout mais ça n'a rien d'un musée froid où l'art se veut distant avec le visiteur: ici on sent bien qu'il s'agissait d'un atelier, les tapisseries et les peintures semblent accessibles (même si on a bien sûr évité de mettre nos doigts partout), certaines en sont restées au stade d'esquisse ou d'ébauche, attendant qu'on les reprenne. Que dire ensuite du travail de Lurçat? Tout est très coloré, flirtant avec les expresionnistes comme avec les maîtres espagnols Picasso ou Miro. Les photos étant malheureusement interdites à l'intérieur du musée vous devrez vous contenter du lien que je mettrai en fin d'article...

 

Par contre je ne me suis pas gênée pour prendre des clichés du parc qui entoure les restes du château et d'où on peut profiter d'une très belle vue sur la ville de Saint-Céré.

 

Saint-Laurent 13

 

 

Saint-Laurent 7

 

 

 Saint-Laurent 1 Entrée de l'atelier-musée.

 

Saint-Laurent 5

 

 

Saint-Laurent 6

 

Saint-Laurent 2

 

Saint-Laurent 4

 

Saint-Laurent 3

 

Saint-Laurent 10

Ce ne sont pas les oubliettes, juste un énorme puits.

 

 

Saint-Laurent 8Quelques vestiges aux pieds des tours.

 

 

Saint-Laurent 9Serait-ce une énorme piscine à moineaux ou un vieil évier non moins énorme?

 

 

Saint-Laurent Vue sur Saint-CéréLa situation privilégiée de Saint-Laurent offre bien sûr une très belle vue sur Saint-Céré à ses pieds.

 

 

Deux jolies mosaïques dans le parc :

 

 

Saint-Laurent 11 

 

Saint-Laurent 12

 

 

Nous ne sommes pas restés suffisamment longtemps pour profiter pleinement de la visite, d'aillleurs avec de jeunes enfants on ne peut jamais s'attarder nulle part, ceci dit les miens n'ont pas râlé car une charmante guide avait eu la bonne idée de préparer à l'intention du jeune public une planche de photos représentant des oeuvres ou des détails de l'atelier qu'il fallait retrouver tout au long de la visite: ils ont presque tout trouvé, cette chasse au trésor les a obligé à ouvrir grand les yeux et à tout regarder.

 

Pour découvrir Saint-Laurent et l'atelier-musée de Jean Lurçat, cliquez ICI, vous pourrez visiter de façon virtuelle deux pièces de l'atelier en vous rendant dans la rubrique " Jean Lurçat à Saint-Laurent", sous rubrique "Visite de l'atelier": je ne saurais trop vous recommender de manier la souris assez lentement et d'explorer tous les recoins, y compris les plafonds... Bonne visite.

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 21:35

Pendant que Carla devait sans doute faire un peu de shopping dans les boutiques de luxe de la très chic 5e Avenue de New York, histoire de faire un peu de relance économique, notre brave Nicolas discourait devant les grands de ce monde et les exhortait à faire enfin quelque chose pour lutter contre la pauvreté dans le monde. Il faut dire que lui-même a beaucoup oeuvré depuis son arrivée au pouvoir afin d'endiguer ce fléau.

 Si si, mais son crédo à lui c'est plutôt la lutte contre l'appauvrissement des plus riches. Mais bon on ne va pas chipoter sur le mots, hein...

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 13:16

Depuis des jours et des jours que je passe devant ce n'est qu'hier que j'ai enfin vu le Dark Vador qui trône dans un virage sur la route de Teyssieu à Laval-de-Cère. Mon mari m'a dit que ça faisait des semaines qu'il était planté là, sans doute à attendre que je l'aperçoive enfin!

 

Des petits plaisantins se sont amusés à décorer une borne d'incendie certes bien commune: là c'est sûr que ça en jette davantage que le banal rouge pompiers. J'espère qu'ils arriveront tout de même à la retrouver en cas d'incendie...

 

Dark-Vador-in-Segala.JPG

 

Et après on dit qu'il ne se passe rien à la campagne...

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Mon petit coin
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 13:40

Aux confins de la Corrèze, de la Creuse et de la Haute-Vienne nous sommes allés faire un petit tour du côté du Lac de Vassivière, une grande étendue d'eau d'un millier d'hectares aménagé il y a une cinquantaine d'année pour les besoin de la production éléctrique.

Bon entre nous un lac c'est un lac, de l'eau, de l'eau et encore de l'eau. Mais lors de la petite croisière que nous avons faite à bord de l'Escale IV, avec les commentaires du capitaine s'il vous plaît, on découvre l'île qui se trouve au centre du lac. L'Île de Vassivière abrite l'ancien domaine agricole de la famille du même nom, avec son château et ses dépendances. Mais surtout elle abrite le Centre International d'Art et du Paysage: le parc de sculptures permet d'admirer des oeuvres d'art contemporaines parfaitement intégrées dans la nature. Personnellement j'aime bien qaund l'art sort des musées ou des galeries et qu'il se livre à tous, au hasard des promenades, c'est tellement plus agréable et inattendu que dans un lieu spécialement dédié. On ne s'attend à rien de précis et hop voilà qu'on est surpris par une sculpture, un tableau, j'aime bien cette démarche.

 

 

Le bateau Escale IV permet d'embarquer 140 passagers pour aller faire le tour du lac, le capitaine raconte inlassablement l'histoire de son aménagement, les différentes choses que l'ont peut observer depuis le bateau. Évidemment je n'ai pas retenu le quart de ce qu'il a raconté, mais il faut dire qu'entre le bruit du moteur, celui des passagers pas très attentifs et l'élocution très approximative du capitaine, j'avais un peu de mal à tout capter, et puis il y avait beaucoup de détails assez techniques sur le lac et le barrage qui je l'avoue ne m'ont pas vraiment captivée...

 

Lac de Vassivière, bateau croisière

   

 

Néanmoins j'ai retenu le nom de la petite île qu'on aperçoit au premier plan: l'«Île aux serpents» doit son nom au fait que lorsque les eaux sont montées dans le nouveau lac les serpents se sont refugiés sur cette petite proéminence.

 

 

Lac de Vassivière

 

Pour aller sur l'ïle de Vassivière il y a un petit train qui passe sur le pont et qui mène jusqu'au château.

 

Lac de Vassivière, train-taxi

 

Ile de Vassivière, le château 1

 

Ile de Vassivière, le château 2

 

Ile de Vassivière, le château 3

 

 

Dans le parc entre le château et le pont sont disséminées des sculptures contemporaines qui se marient fort bien avec le paysage ainsi qu'avec des monuments  telles que des croix anciennes et tout à fait classiques: je trouve que l'association des deux fonctionne très bien.

 

Ile de Vassivière 1

 

Ile de Vassivière 2

 

Ile de Vassivière 3

 

Ile de Vassivière 4

 

Ile de Vassivière 5

 

Ile de Vassivière 6

(Avec sa drôle de couronne et son rouge sang on se demande bien si c'est une sainte ou un démon...)

 

Ile de Vassivière 7

 

Ile de Vassivière 9

 

Ile de Vassivière 8

 Ile de Vassivière, les moutons

Voici deux habitants insolites de l'ile: deux petits moutons importés d'Ouessant et qui broutent paisiblement près du pont.

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 20:37

On rapporte que des promeneurs passant près du Panthéon à Paris auraient perçu de drôles de bruits. Que chacun se rassure, il ne s'agit que de Voltaire et Rousseau, ardents défenseurs des libertés et d'une certaine idée de l'humanité, qui se retournent dans leurs tombes.

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 09:30

À la fin des vacances nous sommes allés nous balader en Corrèze et on nous a fait découvrir du côté de Variéras et Pérols-sur-Vézère, un drôle de petit village où il n'y a que des maisons aux toits de chaume. C'est assez surprenant car en matière de couverture dans la région c'est plutôt la lauze ou l'ardoise. On ne s'est pas vraiment attardés mais je crois qu'il s'agit principalement de maisons pour les locations saisonnières. Néanmoins il me semble bien qu'il y a aussi des résidences principales. Personnellement je trouve ces petites maisons bien sympathiques mais rien à voir avec la classe et l'élégance des chaumières normandes. Ces maisons ne sont en général pas très grandes, si bien que de loin on dirait presque les village des Schtroumpfs de Peyo.

 

Village de chaumières 1

 

Village de chaumières 2

 

Village de chaumières 3

 

Sont-ce des Gaulois ou bien des Indiens qui sont passés par là?...

Village de chaumières 4

Village de chaumières 5

 

Village de chaumières 6

Le Domaine des Dames est en fait un sensemble de chaumières qui portent toutes un prénom féminin. Rien de sexiste là-dedans.

 

Village de chaumières 7

 

Village de chaumières 8

 

Village de chaumières 10

 

Village de chaumières 9

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 06:54

Le politiquement correct , en terme de langage donne parfois des choses curieuses: on ne dit plus «les noirs» mais  «les personnes de couleur», on ne dit plus «nain» mais «personne de petite taille», tout comme «femme de ménage» et «balayeur» sont devenus «technicien de surface» Tout cela ce ne sont que des mots, et ce n'est pas parce que leur nom est plus joli que leur sort ou leur traitement en est amélioré. Passons.

Tout ça pour dire que j'en ai un nouveau: ne dites donc plus «dame pipi» mais «directrice de cabinet». Tout de suite ça en jette non?

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Le mot du jour
commenter cet article

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche