Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2020 5 24 /04 /avril /2020 19:21

C'est fou ce qu'on arrive à faire quand on est tout seul confiné dans son appartement. Bon d'accord il faut du matos, un peu de technique et surtout une sacrée dose de putain de talent! La preuve avec cette reprise complètement improbable (de part l'écart entre leurs univers musicaux entre les deux artistes) d'une vieille chanson de Madonna par l'un des frères Ledoux du groupe Blankass (oui je sais je ne me lasse pas de mes Berrichons préférés).

J'adore.

Partager cet article

Repost0
19 avril 2020 7 19 /04 /avril /2020 14:50

Encore une petite récréation pour effacer les murs de nos confinements. Et pour cette récréation paradoxalement retournons un peu à l'école, une école d'un petit village qui a vécu un expérience épatante et pas classique pour deux sous! Qui a dit que les écoles rurales n'avaient pas d'idées et avaient moins accès à la culture? Oui, le rock ça fait partie de la culture... 

Partager cet article

Repost0
13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 18:00

Bon j'ai eu la main un peu lourde hier, hein... Alors aujourd'hui pour me faire pardonner et pour un peu de légèreté voici une petite vidéo sur la continuité pédagogique en temps de confinement, un concept dont je ne sais pas encore s'il relève de l'utopie ou du gros mot. 

Moi j'ai bien ri en regardant, mais c'est sans doute parce que là mes enfants sont en vacances, je vais moins rigoler quand on va de nouveau recevoir des devoirs...

Partager cet article

Repost0
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 14:57

Ainsi donc voilà près d’un mois que nous sommes en confinement. Assignés à résidence nous n’avons plus le droit de sortir que pour aller faire des achats de première nécessité (à géométrie variable cependant puisqu’il s’agit aussi bien d’aller acheter du pain pour nourrir sa famille que de la peinture pour refaire son couloir…), ou pour aller travailler là encore s’il s’agit de nécessité, bien que celle-ci soit également assez subjective : l’usine Andros près de chez moi n’a jamais cessé de tourner, il est vrai que la confiture et les bonbons sont des produits de première nécessité. À moins que mettre des centaines de personnes au chômage partiel soit considéré comme plus dommageable que la propagation du virus au sein des familles d’ouvriers (les cadres sont en télétravail, ceux-là même qui par leurs voyages d’affaire en Asie ont été les premiers à manifester des symptômes de la maladie) mais c’est un autre débat.

 

Je ne vais pas vous faire un article sur « ma vie en confinement », d’autres l’ont déjà fait et c’est sans doute bien plus intéressant que tout ce que je pourrais raconter. Car chez nous point trop de révolution dans nos vies.

Car voyez-vous nous avons la chance d’être à la campagne, et c’est une chance à plusieurs égards. Tout d’abord nous avons de la place, une maison avec un grand extérieur sans aucun voisin proche, nous pouvons aller dans les bois sans sortir de notre propriété, nous pouvons passer des journées entières confinés dehors et nous ne sommes pas les uns sur les autres : je mesure pleinement ma chance lorsque je m’imagine avec nos trois ados dans un appartement sans balcon, nous avons ainsi évité suicides ou/et infanticides !

Ensuite, et c’est ce qui rend notre confinement plus facile sans doute, nous avons toujours réfléchi et optimisé nos sorties : lorsque l’on habite à 20 km du premier commerce (je ne compte pas l’épicerie du village qui s’avère indispensable mais où l’on se servait déjà régulièrement, histoire de faire marcher le commerce local) on essaie de ne rien oublier sur sa liste de course quand on descend « dans la plaine ». Alors sortir une fois par semaine seulement (voire tous les 10 jours) pour aller faire ses courses, franchement on sait faire, ça n’a pas changé nos habitudes (en fait je déteste faire les courses, moins j’y vais mieux je me porte). On a l’habitude de prendre du pain pour plusieurs jours et nous ne sommes pas en manque de la baguette fraîche tous les matins comme certains pauvres citadins de notre connaissance. Notre congélateur est plein et nous avons quelques conserves, on pourrait encore espacer les sorties.

Nous avons donc de la chance car nous autres pauvres bouseux nous savons depuis longtemps vivre loin de tout ou presque. Et c’est là que l’on pourrait dire que les péquenots ont pris une certaine revanche, même si c’est à leur corps défendant et sans aucune mauvaise intention, le terme de revanche étant inapproprié mais je n’en ai pas d’autre à l’esprit. On a pu le mesurer dans les tout premiers temps du confinement, juste avant l’annonce officielle lorsque tout d’un coup les citadins aisés et heureux propriétaires de résidences secondaires sont partis ventre à terre dans leurs SUV rutilants pleins de valises : Macron avait dit que c’était la guerre, du coup c’était l’exode. Enfin pas pour tout le monde bien sûr, les prolos sont restés bien confinés dans leur HLM évidemment, faut pas exagérer.

C’est dingue comme en quelques jours la perception de la campagne profonde a pu changer : tous ces bleds paumés où on est loin de tout, où il n’y a pas de vie culturelle suffisamment intéressante en-dehors de la préfecture (et encore !), où on n’a même pas la 4G (encore heureux quand on n’est pas carrément en zone blanche), avec des connexions internet capricieuses, où ça pue la vache et où on est dérangé par le chant du coq… bref c’est marrant de voir comment tous ces coins absolument invivables plus de deux semaines en été et bons pour les bouseux sont devenus des havres de paix, de sérénité voire de sécurité pour ceux-là mêmes qui les méprisaient auparavant. Ce sont les mêmes qui une fois installés dans leur villa de bord de mer ou à la campagne risquent la contamination (la leur et celle des autres) en allant faire leur jogging ou acheter leur baguette quotidienne parce qu’ils ne peuvent pas vivre dans la cambrousse sans importer leurs habitudes de citadins.

Eh oui car tout d’un coup on a l’air de découvrir que l’isolement, la faible densité de population, la consommation locale et raisonnée, la circulation moins intensive des biens et des personnes, tout cela aurait des vertus contre la propagation des virus ! Quel scoop ! C’est d’ailleurs sans doute à un enfonceur de portes ouvertes que l’on doit cet article du Huffington Post qui nous explique pourquoi certaines zones sont épargnées (jusqu’à quand?) par le virus.

 

Ce ne serait pas si tragique, pathétique, franchement ça me ferait presque rire.

Partager cet article

Repost0
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 08:45
Voyage dans le temps

Le confinement et la mise au ralenti des activités a permis de retrouver parfois des aspects oubliés de la vie: le silence, la lenteur retrouvée, le rythme des jours plus proche de la nature pour ceux qui ont la chance de la côtoyer, etc. Bref un peu comme on imagine que la vie devait être autrefois, il n'y a pas si longtemps dans les campagnes avant la mécanisation et l'industrialisation. De là à dire que c'était mieux avant, je laisse ça à d'autres et à votre appréciation.

 

Alors pour essayer de se replonger dans cet avant, et même encore avant, j'ai trouvé ce matin dans mes lectures électroniques de quoi visualiser le pays tel qu'il était il y a 200 ans grâce à la numérisation des célèbres cartes Cassini par la BNF. J'ai retrouvé mon village car il est ancien mais pour une commune voisine dont je savais la création récente (puisque Laval-de-Cère a été créé en se détachant de la commune de Cahus) j'ai constaté qu'il n'y avait à l'époque même pas un hameau portant ce nom, j'ai donc appris que le nom datait de sa création. Les hameaux qui existent encore aujourd'hui sont bien présents, mais pas de Laval-de-Cère, simplement "le Cère-Port" qui semble être au même emplacement.

 

C'est passionnant, on découvre des orthographes différentes, des noms de lieux qui ont disparu officiellement mais que l'on a gardé dans les usages locaux, d'autres pour lesquels demeuraient encore à l'époque des consonances régionales... 

 

Pour un voyage dans le temps, allez-y c'est ICI!

Partager cet article

Repost0
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 20:09

Le confinement, il faut bien l'avouer, cela présente des avantages: passer plein de temps avec sa famille par exemple.

 

Le confinement, il faut bien l'avouer, cela présente des inconvénients: passer plein de temps avec sa famille par exemple.

Partager cet article

Repost0
21 mars 2020 6 21 /03 /mars /2020 16:48

Le confinement en soi c'est déjà difficile et pénible (et moi qui suis à la campagne je plains sincèrement les citadins), et ce n'est pas toujours facile de trouver  de quoi passer le temps tout en supportant ses proches, surtout au bout de plusieurs jours et lorsque l'on sait que ça va durer.

 

Alors on n'a vraiment pas besoin que des catastrophes supplémentaires s'abattent sur nous. Et pourtant. Je viens de lire que durant cette période difficile la chaîne M6 avait décidé de porter un coup qui pourrait être fatal aux plus fragiles: elle va se remettre à diffuser les téléfilms de Noël!

 

Aïe, en plus d'une épidémie on risque une vague de suicides...

Partager cet article

Repost0
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 18:45

À chaque chose malheur est bon. Certes le coronavirus nous oblige à rester confinés chez nous, enfin plus ou moins car mon chef semble me croire indispensable au bureau, ce qui n’est visiblement pas l’avis des clients… qui restent bien tranquilles chez eux !

Mais, tout n’est pas mauvais dans ce qui nous arrive car les conséquences de cette interruption momentanée de nos programmes sont parfois heureuses : c’est ainsi que je viens d’apprendre que le concours de l’Eurovision était supprimé.

 

Vous voyez, il reste toujours des occasions de se réjouir ! Le Covid-19 ? Nos oreilles lui disent merci…

 

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2019 2 31 /12 /décembre /2019 10:17

Dans la série "Ça peut toujours être pire" inaugurée avec le billet précédent sur Noël, voici quelques anecdotes sur la Saint Sylvestre qui vous feront relativiser si comme le quart de nos invités de ce soir vous devez rester chez vous pour cause de gastro...

Sur ce, à l'année prochaine! Si tout va bien...

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2019 4 19 /12 /décembre /2019 17:14

Si l'idée de passer les fêtes en famille vous angoisse, regardez comment ça se passe chez Dropkiks Murphy ça vous consolera de vos dîners désastreux!

Et joyeux Noël chez vous!

Partager cet article

Repost0

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche