Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 07:24

Nous avons eu hier la visite du conducteur dont notre chien a sauvagement agressé le véhicule en début de semaine. Il m'est apparu parfaitement conforme à ce que sa voix me laissait imaginer au téléphone: hirsute, chevelu, velu, passablement aviné, bougon, visiblement peu à jour au niveau de son hygiène corporelle ainsi que dans la tenue de son linge. Bref un homme charmant pour qui le plus élémentaire des "bonsoir" est un accessoire de savoir-vivre parfaitement superflu, j'ai même cru qu'il allait marcher sur le pauvre chien couché sur le tapis de l'entrée, peut-être dans l'espoir de l'achever...?
Néanmoins et contrairement à ce que je craignais il n'a pas essayé de nous refiler tous les pets qu'il y avait déjà sur le reste du pare-choc, il faut dire que mon mari lui avait fait comprendre lors de leur première rencontre que ce n'était même pas la peine d'y penser...Non mais.

Voilà qui clôt je l'espère cette mésaventure. Pour éviter que cela ne se reproduise on envisage installer une cloture "invisible", un système de cable enterré relié à un collier qui envoie au chien un signal assez désagréable lorsque les limites sont franchies. Personnellement je trouve ça un peu sournois et cruel car le chien ne voit pas concrètement les limites de son territoire. En même temps l'idée de le voir attaché ou enfermé en permanence m'est assez insupportable. Quant à clôturer toute la propiété, vu son étendue et la nature du terrain, des bois en pente raide un peu partout, sans compter la traversée d'un chemin public en pleine milieu, ça me semble bien compliqué. Pauvre Kiki, terminée la liberté, et le pire c'est que les autres chiens pourront continuer à venir chez lui! "C'est pô juste "comme dirait Titeuf.
D'ailleurs il faudrait que je demande au vétérinaire ce qu'il a bien pu lui injecter: depuis qu'il est revenu à la maison nous avons la visite incessante de tout un tas de chiens poursuivant des chiennes en chaleur. Qu'il y en ait un qui puisse se tromper et prendre ce mâle castré pour une femelle, passe encore, je me dit qu'il est peut-être encore à la recherche de son identité sexuelle. Mais que tous les chiens du  village (tiens, il n'y a donc pas que le mien qui divague?) viennent jusque devant la porte et essaye de violer ce pauvre handicapé, là je me pose des questions...
Si les animaux se mettent à imiter les perversions humaines, c'est que ça va fichtrement mal.

Partager cet article

Repost0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 13:39

Dylan Brenda et Steve, voici les prénoms de trois enfants d'une même fratrie que je connais et dont on soupçonne les parents d'avoir été jadis accros à une certaine série télé, fleuron de l'a-culture américaine.
Ayons une pensée émue pour tous les pauvres trentenaires affublés des lourds doux prénoms Sue-Helen, JR ou Bobby (si si j'en connais) et dont on comprendra aisément les tendances suicidaires.

Partager cet article

Repost0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 08:26


Au menu de cette rubrique...un vrai chien écrasé: Kiki, notre boulet, a enfin réussi à se faire renverser par une voiture . Résultat une hanche déboîtée que le véto a du remboîter aussi sec, ce qui nous donne pendant une dizaine de jours un chien à trois pattes. Mais le meilleur c'est  quand même de se voir harceler par le poivrot, car c'en est un, qui l'a renversé: deux jours de suite il a attendu de pied ferme mon mari sur son lieu de travail car si nous ne nous connaissons pas, des âmes bien charitables du village, et pour tout dire des râleuses désoeuvrées, se sont fait un plaisir de dire au chauffard en question à qui appartenait ce chien, trop contentes de voir sur le carreau ce chien qui certes a le tort de divaguer (article je ne sais plus combien du code rural) mais qui est bien gentil et ne dérange guère que quelques grincheux/-ses. Et si ce poivrot nous harcèle c'est que notre pauvre Kiki aurait abîmé le pare-choc de sa  voiture sans-permis, vous savez ces pots de yaourts ambulants qui sont de vrais dangers publics: d'après le véto, au vu de la blessure il est possible qu'il y ait eu un accro sur le côté, mais certainement pas un pare-choc complètement déglingué ainsi que le conducteur le prétend. J'ai donc dans l'idée que ce charmant monsieur qui au téléphone m'a paru quelque peu rustique, voire rustre, aurait dans l'idée de nous faire payer pour des dommages déjà présents sur son épave  sa voiture.
En tous cas merci bien à toutes ces personnes toujours si soucieuses de leur prochain et dont la principale activité est de veiller à la tranquillité du village en éradiquant la délinquance canine.

P.S: Pour les âmes sensibles soucieuses du sort de notre voyou local, celui-ci gambade quasiment comme avant malgré sa patte bandée et comme cette mésaventure ne semble pas l'avoir refroidi, il y a fort à parier hélas qu'il reparte d'ici peu semer à nouveau la panique dans les rues du villages. Avis.

Partager cet article

Repost0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 14:04

C'est encore un tout petit peu l'hiver mais j'ai décidé de nous débarrasser de quelques parasites. D'abord sur ce blog ou j'ai réussi à faire disparaître la barre puis le logo de Facebook situé au bas de chaque article et qui invitait les lecteurs à "partager": ça n'est pas que je ne veuille pas partager, loin de là, mais si vous êtes allés voir comme je vous y ai conviés dans l'article précédent  chez Overblaug, vous savez désormais qu'en un rien de temps en cliquant sur cette petite icône vous vous retrouvez sur Facebook sans avoir rien demandé et surtout contre votre volonté. Donc ça c'est fait, bon débarras. J'en ai profité pour coller aussi un petit avertissement en haut de page.
Et puis comme le ménage par le vide c'est ce qu'il y a de plus efficace, dans un autre domaine, on en a profité aussi pour se désabonner de Canalsatellite: j'étais assez inquiète quand on s'est lancés parce que dans les forums je ne lisais que plaintes et doléances concernant la difficulté de se désabonner, certains ayant été victimes d'une certaine malhonnêteté de la part du fournisseur de chaînes. Il faut croire que les choses ont du bien s'améliorer car on n'a pas connu de difficultés.
A quoi nous servait d'avoir toutes ces chaînes pour regarder toujours les mêmes? D'ailleurs mon mari s'endormant systématiquement à la fin du générique de début, et étant le plus gros consommateur de télé, je crois qu'il ne verra pas un grand changement! Quant aux enfants, terminées les chaînes aux dessins animés non-stop, ils regardent beaucoup moins la télé et c'est très bien comme ça.
Bon on a quand même la TNT, faut pas exagérer non plus, le choc aurait été trop brutal...

Partager cet article

Repost0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 13:50


J'ai vu ce midi au JT de F2 (quel bonheur, Élise Lucet est en vacances, hélas sa challenger bafouille allègrement) un petit reportage sur une initiative intéressante des certains acteurs et cinéastes français qui ont tourné un court-métrage sur les sans-papiers qui travaillent. Ces braves gens sontsouvent considérés comme des parasites qui profitent du système. Or, et c'est là tout le paradoxe de cette réalité, alors même qu'ils travaillent et paient des impôts, ces mêmes impôts qui financent notre sécu par exemple, en tantque sans-papiers ils n'ont justement pas accès à ces avantages que les impôts (qu'ils paient, je répète) procurent à tout citoyen muni du précieux (de plus en plus) sésame.  Moi je dirais que c'est plutôt le système qui profite d'eux, et c'est moche.
L'État bien sûr se décharge de toute responsabilité en incriminant les vilains patrons: c'est vrai quoi c'est pas bien d'embaucher des gens qui n'ont pas leurs papiers, par contre il n'y a auncun problème pour le Trésor Public, leur argent est le bienvenu...

Image empruntée au dessinateur breton (encore un étranger!) Fanch Ar Ruz.

Partager cet article

Repost0
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 13:24
 


La course à l'audience, si l'on en croit les gérants de la maison Over-Blog, ce serait donc la seule raison de vivre des blogs. Ça sent bon la mentalité TF1, c'est évident. Pourtant moi je m'en fiche un peu de l'audience, d'ailleurs à ce propos ce serait bien qu'on m'explique comment est calculé ce fameux « blogrank »: le mien a plafonné quelques temps à 70 (oui je sais, je n'ai aucune ambition) pour redescendre à 60-62 ces temps-ci où je stagne alors même que j'ai, il me semble d'avantage de commentaires, donc logiquement j'imagine plus de visites également. Bref je n'y comprends pas grand chose, sans doute dois-je être une autre blonde de l'intérieur qui s'ignore.

Mais passons, tout ça n'a pas vraiment d'importance pour moi puisque ce blog n'a d'autre but que de faire plaisir à moi en premier lieu, et aux éventuels lecteurs en second lieu: je n'ai pas comme certains photographes, artistes ou auteurs, de créations à exposer, ce blog ne me sert donc pas de vitrine, juste un espace d'expression.

Un espace d'expression et de liberté, voilà ce que je croyais être un blog, et c'est d'ailleurs bien ainsi qu'ils le vendent chez O-B, et sur les autres plateformes aussi sans doute. Mais « Naïve » étant mon deuxième prénom, il semblerait que je me sois bien fourré le doigt dans l'œil: il y a eu en effet l'avant-barre et l'après-barre, rien à voir avec ce pauvre Raymond. C'est en essayant, à deux reprises, de me débarrasser de cette barre imposée par les têtes pensantes (?) d'Over-Blog que je me suis rendue compte, à travers les forums, articles et autres commentaires glanés ça et là à ce sujet, que cette liberté était bien surveillée et que l'on essayait de nous imposer quand même un tas de trucs mine de rien, et non des moindres telle cette violation de la propriété intellectuelle et des données personnelles grâce au logo Twitter qu'O-B nous colle un peu partout. Je vous renvoie à l'excellent article du nouveau blog Overblaug qui m'a gentiment été signalé par ses auteurs, ce dont je les remercie vivement. Allez-y et vous pourrez y découvrir vous aussi des choses édifiantes sur la façon dont tout peut être parasité, exploité, vendu à notre insu.

Je me suis toujours méfiée de Twitter, Facebook et autres réseaux sociaux dont je ne voyais pas bien l'intérêt, et je me rends compte que j'y figure peut-être malgré moi alors que j'ai toujours refusé d'aller y mettre les pieds. Ça m'énerve! Je pense que je vais mettre une pancarte comme le « stop-pub » des boîtes aux lettres sur mon blog afin de signaler que je ne veux aucun lien de près ou de loin avec les réseaux pré-cités. Et je me fous de savoir que cela permettrait d'augmenter mon audience, je voudrais juste ne pas me retrouver au travers de ce blog dépossédée de quoi que ce soit.

Certains voisins de portail sont  déjà partis voir ailleurs, moi j'avoue que ça m'embêterais un peu de devoir partir: j'ai mis un peu de temps à faire de ce blog ce qu'il est, avec ses qualités et ses défauts, j'y ai fait des connaissances assez sympa...les déménagements, je trouve toujours ça un peu douloureux. Alors j'attends de voir.

Partager cet article

Repost0
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 10:17

J'ai réfléchi à ça ce matin dans mes toilettes, en effet c'était l'endroit le plus approprié: "La ferme célébrités en Afrique" c'est une manifestation de plus de la délocalisation. Je dirais même plus: c'est la fuite des cerveaux.
Je vous avais prévenu, les toilettes c'était bien le lieu approprié pour ce niveau de réflexion, non?

Partager cet article

Repost0
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 13:22


Dans la série "Je l'ai bien cherché" voici ma petite mésaventure d'hier  soir. Je n'étais pas vraiment dans mon assiette: estomac barbouillé,  nausées, début de migraine, mal aux yeux et même carrément éblouissements...Je me suis dit qu'on m'avait refilé une gastro ou une saleté dans le genre.
Que nenni point du tout: j'étais en train de regarder D&Co sur M6. Évidemment vous me direz: il ne fallait pas. C'est vrai j'avoue, c'est bien fait pour moi : toutes ces couleurs ça me retourne les tripes. Je suis nulle en association de teintes, c'est d'ailleurs en partie pour cette raison que ma garde-robe n'affiche qu'un joli camaïeux allant du gris foncé au noir. Du coup, pour moi, le doublé vert pistache-rose fuschia, je ne sais pas pour vous, mais moi ça a du mal à passer. Hélas il n'y a pas que les couleurs qui percutent: l'accumulation de meubles rococos et les mélanges de styles par toujours des plus heureux là aussi ça heurte un peu mon entendement.
Il est vrai que l'égoût et les couleurs...

Partager cet article

Repost0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 13:40

Nom de nom de b... de m...!!! Je croyais m'être débarrassée de cette p... de barre imposée par Over-Blog et ne voilà-t-il  pas qu'elle est subrepticement revenue, l'air de rien, sans faire de bruit, perfide et sournoise... Mais je m'égare. Il faut que je fasse attention à mon vocabulaire car je dois bientôt participer à une journée du livre, alors pour un écrivain public ça la fout mal! Oups encore une qui m'a échappée!
Mais revenons à nos moutons, enfin à notre barre: grâce à la visite attentive de Marijo de La Colline aux bleuets, je me suis rendue compte que cette ridicule barre dont j'avais réussi à me défaire était en fait toujours là, juste masquée, pourtant j'atais sûre de l'avoir bel et bien supprimée. Et d'ailleurs depuis que je l'ai supprimée j'ai remarqué des lenteurs dans la connexion vers mon administration, on me demande 36 fois mes identifiants et mots de passe. Bref je ne voudrais pas tomber dans la paranoïa mais quand même il y a de quoi se poser des questions. Enfin je suis donc revenue à la charge (quasi Auvergnate je suis un peu têtue) et je l'ai à nouveau supprimée, cette fois définitivement j'espère. Mais avant de cliquer sur la désactivation de cette barre on m'a bien signifié, en rouge, que j'allais forcément y perdre en terme d'audience et de visites: et alors? J'ai rien demandé, je n'ai pas fait un blog pour être lue par la moitié de la planète ni même de mon village, je n'ai pas la prétention de faire le buzz.
 Evidemment, comme il n'y pas non plus de publicité sur mon blog je comprends que ça les embête un peu chez Over-Blog.

Partager cet article

Repost0
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 14:24

L'autre jour en voiture j'entends cette vieille chanson de Gérard Lenormand (en même temps une "nouvelle chanson" de Lenormand...) et j'étais tellement désoeuvrée qu'au lieu de ne l'entendre que d'une oreille distraite en attendant que ça passe, car il faut vous dire que j'étais aussi trop fatiguée pour changer de station, je me suis mise à écouter les paroles. Et là je me suis rendue compte de ce que ce brave Gérard Lenormand était en fait un visionnaire ignoré de tous. La chanson c'était  "Si j'étais président", je vous livre ici un extrait qui va vous prouver que nous sommes tous passés à côté d'un génie doublé d'un médium. Je précise que la chanson date de 1980.

 

"Si j'étais Président de la République

Jamais plus un enfant n'aurait de pensée triste

Un petit malin a transformé ça en "que plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid ",
Je nommerais bien sur Mickey premier ministre
Bon ben ça c'est fait,

De mon gouvernement, si j'étais président

Simplet à la culture me semble une évidence

C'est fait aussi
Tintin à la police et Picsou aux finances

Woerth aussi quand il parle on comprend rien
Zorro à la justice et Minnie à la danse
Au lieu du Grand Z une p'tite MAM et Yade qui rame,

Est c'que tu serais content si j'étais président ?

Tarzan serait ministre de l'écologie

Borloo de liane en liane, j'ai hâte de voir ça, au moins il ne polluera pas
Bécassine au commerce, Maya à l'industrie
Sans commentaires, je plains les Bretons et les abeilles

Je déclarerais publiques toutes les patisseries

Opposition néant, si j'étais Président"
Là hélas tout est dit.


Je vous prie de bien vouloir m'excuser pour la médiocrité des réflexions qui m'ont été ici inspirées mais que voulez-vous, on ne peut pas faire grand chose avec un aussi mauvais gouvernement matériel.

Partager cet article

Repost0

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche