Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 14:27

 De son origine médiévale il ne reste guère du château de Sédières, sur la commune de Clergoux (entre Egletons et Tulle), que les tours à échauguettes et une entrée à pont-levis; il fut entièrement remanié au XV puis au fil des siècles jusqu'à présenter l'aspect Renaissance qui domine aujourd'hui. Après la Renaissance il connaît diverses phases d'abandons, et finalement en 1960 il est racheté par le Conseil Général de Corrèze qui procède alors à sa restauration. Aujourd'hui il accueille des congrès et diverses manifestations culturelles. Malheureusement il était assez tard lorsque nous y sommes arrivés, c'était notre dernière étape de la journée, nous nous sommes donc contentés de faire le tour du château mais c'est dommage car il est situé au cœur d'un grand parc jalonné de bois et de plusieurs étangs, il y a donc de quoi passer toute une journée à flâner, marcher, pique-niquer, rêvasser...il faut qu'on y retourne, c'est sûr!

Ce n'est pas spécialement le type de monument qui me ravit, car comme je l'ai dit précédemment, je préfère les ruines, ça me laisse davantage rêveuse, mais néanmoins ne boudons pas notre plaisir c'est quand même un très beau château. En fait j'ai une telle préférence pour le Moyen-Âge que tout ce qui date d'après le XVIe me semble trop...comment dire? ...beaucoup trop neuf !








Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 10:56

Situé entre Soursac et Lapleau, en Corrèze, le viaduc des Rochers Noirs, appelé aussi Roche Taillade a été inauguré par Poincaré en 1913. Sa construction  en 1911 a permis de placer un pont entre les deux escarpements rocheux bordant la Luzège une centaine de mètres plus bas. Long de 150 mètres on y accède côté Soursac par un tunnel long quant à lui de 123m . De sa construction jusqu'en 1959 il permet le passage du tramway , le "Transcorrésien", reliant Tulle à Ussel, ensuite il est transformé en départementale en 1960, puis en voie uniquement piétonne en 1983 et sera classé monument historique en 2000. Ses câbles ont été remplacés en 1985 mais d'autres travaux sont nécessaires à sa remise en état, d'ailleurs sa dangerosité fait qu'il est fermé par des grillages qui interdisent sa traversée à pied... viaduc fermé, Ventadour fermé, pas de bol!





Je précise que la photo est habilement prise entre les (grosses) mailles du grillage...je ne suis pas suicidaire!



La vallée de la Luzège vue du viaduc ...ho, c'est haut...









Je ne résite pas au plaisir de mettre ces cartes postales anciennes datant de la construction: au sommet des pylones on aperçoit les ouvriers, véritables héros qui travaillaient sans filets et pour un salaire de misère probablement, heureusement tout ça a bien changé (quoique?).











 Comme on le voit sur ce cliché il y avait mêmes des enfants qui travaillaient sur le chantier. Quand on pense que toute cette roche (123 mètres de tunnel!) a été creusée à la main, on peut dire que c'était de véritables bagnards!











Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 09:43

J'ai vu hier aux infos un petit sujet sur la personnalité du président de la Guinée, personnalité à l'origine de la révolte  dans le pays, tout logiquement réprimée par un président militaire (qu'est-ce qu'on peut attendre d'autre?): donc j'ai appris que cet homme avide de pouvoir traitait ses ministres et autres sous-fifres comme des chiens et les tançait en public devant les caméras (son exercice favori) en les humiliant comme des gamins, on l'a même vu humilier et laisser sans voix un ambassadeur de je ne sais plus quel pays qui l'avait interpelé. Bref un type charmant totalement ivre de pouvoir, imbu de sa personne et méprisant envers à peu près tout le monde.
Et là revient en ma mémoire l'attitude de Sarkozy, un vrai démocrate lui, hein, après son interview à New-York qui dans les coulisses s'en est pris à Kouchner, puis à Arlette Chabot et la télévision publique en général à travers elle, l'humiliant telle une gamine pendant un quart d'heure, montrant au passage sa méconnaissance totale de ce à quoi il s'attaquait : de la même façon qu'il avait affirmé que l' Afrique n'avait pas d'Histoire, il a reproché à France-Télévision de ne pas avoir d'émissions politiques...quand l'ignorance et le pouvoir se cotoient en un seul homme. Bref un type charmant totalement ivre de pouvoir, imbu de sa personne et méprisant envers à peu près tout le monde.

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 07:12

Alors là chapeau: la direction de l'entreprise qui a lancé la "mode du suicide" dixit son propre directeur, Didier Lombard, a trouvé la parade pour que le 24e suicide d'un de ses employés soit le dernier, comme relaté dans cet article du Nouvel Obs. Pas plus tard qu'hier j'entendais dire qu'ils allaient trouver une façon plus humaine de manager leurs salariés, et voilà leur réponse: pas de fenêtres qui s'ouvrent ou de passerelles accessibles...il fallait y penser! Sûr que de rester enfermer physiquement dans un bureau où on exerce un boulot où on se sent déjà enfermé mentalement ça va les aider à aller beaucoup mieux! Finalement c'est un placard géant, non? cependant je voudrais alerter la direction sur une faille dans leur système: quid des techniciens qui s'occupent de la maintenance des lignes? Parce que c'est haut un poteau, en se débrouillant bien on peut facilement se tuer...Ah oui mais j'oubliais qu'ils avaient déjà trouvé la parade il y a longtemps puisque ce sont des sous-traitants privés qui s'occupent de ça.
Qu'est-ce qu'ils sont malins chez France-Télécom, un exemple à suivre pour tous les dirigeants d'entreprises...

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 20:43

Après un détour par l'Auvergne pour faire une halte au barrage de l'Aigle nous sommes redescendus de la montagne (pas à cheval) pour aller visiter les ruines du château de Ventadour, en Corrèze. Depuis la route on voit se dessiner, blanche, lumineuse et se découpant sur le ciel , la silouhette majestueuse de ce qui fut sans doute une assez grande construction si l'on en juge par les ruines qui subsistent. Personnellement je suis toujours plus impressionnée par des ruines que par un monument, si beau soit-il, lorsqu'il est entier: quand on est face à des vestiges on peut laisser libre cours à son imagination, écouter les pierres  raconter leur histoire et se mettre à reconstruire les châteaux à sa guise...





Cette place forte datant du XIe siècle a été prise par les Anglais pendant la Guerre de Cent Ans, puis le château fut dépecé à la Révolution Française, comme bien d'autres, et ses pierres servirent aux constructions alentour.

Ce site est lié au plus important troubadour limousin, Bernart de Ventadour, un fils de domestiques du château pour lequel le seigneur Elbles II se serait pris d'affection...les différentes versions romancées de la vie du poète laissent entendre qu'il serait plutôt son "bâtard", voire celui de Guillaume IX d'Aquitaine, un autre fameux troubadour...
Malheureusement nous n'avons pas pu aller nous promener parmi ces vieilles pierres pour entendre résonner au fond des ruines les échos lointains des fêtes médiévales et des ballades occitanes des troubadours et des ménestrels...car le site était fermé. Dommage.

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 19:56

Il paraît que Sarkozy vient de nouveau de recevoir une balle...dommage que ce ne soit encore que par voie postale.

BALLE PAR COURRIER.jpg

Dessin honteusement piqué sur le blog de Chimulus, allez donc y jeter un oeil...

Repost 0
Commis par La Ségaline
commenter cet article
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 13:49

Nouvelle promenade ce dimanche où nous avons voyagé sur pas moins de 3 départements (de l'avantage d'habiter aux frontières!): départ du Lot, passage en Corrèze pour aller boire le café chez nos amis, déjeuner dans le Cantal à Spontour, petite halte au barrage de l'Aigle, tours et détours (merci Riton : et la taxe carbone bon dieu!) du côté de Mauriac, retour vers la Corrèze pour aller voir les ruines du château de Ventadour et dernière visite au château de Sédières...ça s'appelle "optimiser ses déplacements"! On est casaniers, c'est vrai, mais quand on sort, même si on ne va pas loin au moins on en prend plein les mirettes.
















Le barrage de l'Aigle, dit "barrage de la résistance" car il abrita dès le début de la guerre parmi ses ouvriers des prisonniers évadés, des militants anti-fascistes venus d'Espagne et  d'Italie, puis l'équipe du barrage participa à un réseau clandestin.





Le rocher qui surplombe la construction et dont la légende dit qu'il abritait des aigles, d'où le nom donné au barrage: il ne s'agissait peut-être que de gros éperviers, mais "barrage de l'épervier" c'est sûr en ces temps troublés ça faisait moins guerrier, quoique...







D'autres photos en cliquant ICI.




La Dordogne en amont du barrage



La Dordogne en aval du barrage

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Promenades ici et là
commenter cet article
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 12:28
 

Il y a quelques jours je suis allée rencontrer un homme qui m'avait contacté afin de corriger un manuscrit dans le cadre de mon activité d'écrivain public. Je vais donc rencontrer cet homme et je découvre que son livre est parfaitement abouti et prêt à être édité, néanmoins comme il s'agit d'un travail de près de 14 ans retraçant l'histoire de toute sa famille depuis la déportation pour esclavge des côtes africaines ( et aussi bien au-delà puisqu'il retrace l'histoire de toute une partie de l'Afrique depuis l'Antiquité) à l'arrivée, en hommes libérés, dans ce qui deviendra la Guyane française, puis jusqu'à aujourd'hui, il désire le faire relire par un oeil extérieur. Evidemment j'ai été très impressionnée par le sujet, auquel je ne m'attendais pas tant nous sommes, nous pauvres occidentaux, ignorants de l'histoire des autres continents, notamment l'Afrique pour laquelle nous avons bien trop souvent un regard condescendant et paternaliste (vieux restes du passé colonisateur de la France), mais surtout par l'ampleur du travail que cet ouvrage avait demandé à son auteur.

Mais ce que j'ai appris par la suite m'a impressionné d'une toute autre manière. Noel Némouthé, c'est le nom de cet auteur, m'a montré son projet de livre suivant, dont il a écrit une bonne moitié, et qui se présente comme un ouvrage bien plus politique: il y raconte en effet comment il a été passé à tabac par des personnes du service d'ordre de Sarkozy lors d'une visite en Guyane, comment toutes ces péripéties (il risque aujourd'hui de terminer tétraplégique) ont été étouffées, son combat pour faire reconnaître cette agression dont il a été victime. Les faits remontent à 2008 après les élections législatives qui ont vu en Guyane la défaite d'un candidat UMP opposé à Némouthé, c'est là l'origine de son agression. Son interpellation plus que musclée (écrasement de la colonne, genou brisé, sans compter les multiples contusions , un arrêt cardiaque et l'absence volontaire de soins) a eu lieu alors qu'il n'y avait aucune manifestation d'hostilité ni de la part du public ni de la part de Némouthé, tous simplement venus regarder le président pour sa première visite en tant que tel en Guyane. Rapatrié sanitaire en France et examiné par plusieurs médecins qui ont attesté de la gravité de son cas Noel Némouthé a pourtant été mis à la porte de l'Hôpital Européen Pompidou alors que les pompiers, sur l'ordre de pas moins de 3 médecins l'avaient amené en urgence. S'en est suivi toute une suite de péripéties plus consternantes les unes que les autres et qui montrent toutes à quel point cet homme est une double victime: victime d'une agression parfaitement abjecte et inadmissible d'autant plus qu'elle implique le plus haut personnage de l'Etat, et victime de toutes les bassesses de différents acteurs politiques, en France comme en Guyane, afin d'étouffer toute cette affaire qui lorsqu'elle sera révélée, car il FAUT qu'elle le soit, ne manquera pas de déranger en très très haut lieu.
Noël Némouthé a pu récupérer une vidéo de son interpellation prise par un passant, visible ICI.


Cette rencontre avec Noel Némouthé m'a fait connaître un homme très cultivé et chaleureux, passionné autant que passionnant, plein d'amour pour son pays (la France puisque la Guyane est un département français au même titre que le Lot),ses racines africaines, plein d'espoir et de confiance en la justice malgré tous ces malheurs, mais surtout m'a permis de prendre conscience de la gravité de certaines choses que l'on nous cache et du caractère digne d'une dictature que prend parfois le fonctionnement d'un pays que je croyais pourtant être une belle démocratie. Noel Nemouthé a rencontré des journalistes récemment et j'attends avec impatience que l'on se mette à parler enfin de son affaire. Comme je suis d'un naturel sceptique je ne redoute qu'une chose c'est que tous ses efforts soient vains et que tout finisse par être définitivement étouffé, auquel cas j'aurais définitivement perdu toute confiance en la justice et en la démocratie.

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 07:18


3ATHEESAprès la Jungle de Calais les amis de Besson semblent vouloir s'attaquer à la Grotte de Lourdes: au moins, maintenant qu'ils sont prévenus, les pèlerins en provenance de certains pays (rien à voir avec le délit de faciès, hein) sauront quoi faire comme prière...

L'évêque tel Ponce Pilate s'en lave les mains et aurait déclaré qu'il ne voulait pas mélanger la religion et la politique...la charité chrétienne, décidément, ça n'est plus ce que c'était.

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 19:55

Diantre, tout n'est donc pas tout rose dans les ministères, même le plus vert d'entre eux! Jetez-donc un oeil sur cet article et vous verrez qu'à France-Télécom ils n'ont rien inventé!
Toujours à propos de France-Télécom, à voir aussi cet excellent dessin de Karak.
Et comme on n'est jamais au bout de nos (mauvaises) surprises avec des zigues commes les comiques de chez France-Télécom, dans un autre article trouvé sur Rue 89 on apprend que les salariés de la susnommée entreprise ne peuvent pas accéder par l'intranet au site de l'Observatoire du stress et des mobilités forcées...tiens c'est curieux, ils ont peut-être peur que ça leur donne encore plus envie de se passer à l'acte!

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche