Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 14:39

Je ne sais pas pourquoi mais lorsque hier j'ai appris la catastrophe qui s'était produite à Beyrouth, ma première pensée a été pour Stewart Copeland, le génial batteur de The Police, qui a passé une partie de sa jeunesse au Liban à Beyrouth justement. Je ne sais pas pourquoi c'est ce qui m'est venu en premier. The Police c'est le groupe, les artistes, qui m'ont fait les premiers découvrir le monde du rock. Je les ai découverts en 77 avec Roxane, j'avais 7 ans et jusqu'alors ce que je connaissais de la musique c'était la variété entendue à la radio, et encore rarement parce que chez mes parents on n'écoutait pas de musique. Mireille Mathieu, Marcel Amont, Serge Lama ou Chantal Goya, quand j'y pense aujourd'hui je me demande encore comment j'ai pu m'en sortir et parvenir jusqu'à Blankass ou Oasis! Par réaction et esprit de contradiction, à tous les coups. Donc la découverte de The Police a été une révélation, je dirais carrément une planche de salut! Une carrière trop courte, à peine cinq albums mais pourtant un groupe culte et des titres intemporels. Je les ai suivis musicalement durant ma prime adolescence, jusqu'à mes 14 ans, date de leur séparation, et durant ces années grâce à eux aussi j'ai découvert la presse musicale: Best, Rock'n Folk... 

 

Et toujours par esprit de contradiction, alors que toutes les filles étaient folles de Sting le chanteur beau gosse du trio, moi je me suis prise de passion pour le batteur, Stewart Copeland. Le batteur c'est celui qu'on entend tout au long des morceaux, qui donne le rythme, l'impulsion, le battement de cœur de la chanson, et pourtant c'est souvent celui auquel on prête le moins attention. Et moi, les discrets, j'adore ça! 

 

Et c'est parce que j'ai cherché à en savoir le plus sur lui que j'ai lu un jour qu'il avait grandi au Liban. D'où ma première pensée d'hier après l'annonce des événements. Alors pour conjurer quelques minutes, le temps d'un solo, tout le drame qui frappe ce peuple déjà à terre, voici une prestation de ce fantastique musicien. Et en plus c'est un type très simple et toujours prêt à partager sa passion avec les autres. Un chic type. Encore un. Heureusement.

Partager cet article
Repost0
1 août 2020 6 01 /08 /août /2020 07:20

Voilà une petite vidéo sur une espèce invasive, parfois nuisible... On les aime bien quand même chez nous, mais à petites doses... Et surtout on aime bien se moquer.

Avec le son, le commentaire est excellent.

Petit reportage sur un phénomène migratoire bien connu... Mettez le son https://www.youtube.com/watch?v=JrWARkt515I

Posted by Stéphane Semper on Sunday, May 31, 2020
Partager cet article
Repost0
24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 07:14
La culture oubliée

Oubliée du plan de relance la culture est mal en point. En tous cas une certain partie, celle des concerts "en station debout", comprenez la majeure partie des concerts notamment ceux joués lors des jadis nombreux festivals de l'été. Ecouter un récital de musique classique confortablement installé dans un théâtre semble parfaitement compatible avec le respect des distances ou le port du masque, c'est un peu comme être au cinéma, dans un certaine mesure, avec une émotion différente. Mais assister à un concert de rock qui donne forcément envie de se lever (quand on n'est pas déjà débout dans une fosse d'orchestre ou une prairie en extérieur), de chanter et de gueuler en postillonnant évidemment c'est autre chose. La reprise dans ce domaine est pourtant vitale: pour les artistes en premier lieu dont la partie immergée de l'iceberg musical ne vit quasiment que des prestations scéniques, comme pour tous ceux qui gravitent autour, les fameux intermittents du spectacle, sans parler des structures elles-mêmes qui sont condamnées à l'inactivité. Et elle est vitale également pour le public. Car oui la culture c'est vital.

 

Le Syndicat des Musiques Actuelles a publié une mettre ouverte à l'adresse de la nouvelle ministre de la culture, avec une pétition que vous pouvez signer ICI.  

 

Initiative louable et désespérée quand on voit qui Macron a nommé à ce ministère, et quel cas il fait de la culture en général. 

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2020 2 21 /07 /juillet /2020 18:24

Trouvé chez mon voisin Pierre Durand un exemple de communion impossible aujourd'hui. C'est bien dommage.

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2020 7 12 /07 /juillet /2020 21:07

Peu de choses suffisent à créer l'harmonie, et parfois on ne s'y attend pas comme ce soir où je suis tombée par hasard sur une petite chanson de Liam Gallagher, un des Oasis, mes rockers préférés avec les berrichons de Blankass. Guitare, voix et batterie, j'adore ce morceau dont le seul défaut est d'être bien trop court. Qui eut cru qu'une caisse, des fûts, des baguettes et des cymbales puissent créer quelque chose d'aussi harmonieux, doux et quasi hypnotique, comme un battement de cœur... 

Trop court je vous dis... 

Partager cet article
Repost0
28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 07:53

Annulation des festivals, des brocantes et autres manifestations de l'été, il faut croire que l'on s'ennuie à la campagne: des petits malins se sont amusés à peindre des ronds verts un peu partout dans la région. Acte politique, manifeste poétique, esprit facétieux? Le mystère semble rester entier pour l'instant, des enquêtes ont été ouvertes. 

Bon tout ça ne m'a pas l'air bien grave, d'autant plus que les auteurs ne semblent pas forcément mal intentionnés: ils ont pris soin par exemple de ne pas peindre sur les arbres directement mais d'y accrocher leurs ronds verts peints sur une toile. Et je serais pas surprise que les pigments soient d'origine naturelle. 

 

A lire ici dans La Dépêche du Midi.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 21:06

Il m’arrive parfois de succomber à une certaine niaiserie et de me laisser aller à des préoccupations bien futiles et légères. Bah ça mange pas de pain et parfois ça détend. Ainsi l’autre jour cherchant un moyen de maquiller un peu mieux mes paupières en casquette, ne voilà-t-il pas que je me suis embarquée sur la toile à la recherche d’un tutoriel idoine. Eh bien le matériel ne manque pas : pas une esthéticienne, une maquilleuse professionnelle, une fan de mode, une influenceuse ou la moindre nana qui n’ait son avis sur la question et qui ne se soit fendue d’une vidéo sur ce sujet dont j’ignorais qu’il puisse passionner autant de monde… Bref pour faire le tri j’ai ajouté « rapide » dans ma recherche : peine perdu, la moindre vidéo correspondante faisait au moins dix minutes ! Un quart d’heure c’est à peu près le temps que je passe dans ma salle de bain, douche comprise, 4 min 06 étant mon record pour cette dernière, récemment mesuré avec une chanson de Blankass. Alors dix minutes de plus pour un ravalement de façade, non merci, j’ai vraiment pas le temps le matin. Et de toutes façons je déteste passer du temps dans la salle de bain : m’occuper de moi ce n’est vraiment pas mon truc, il y a tellement plus intéressant comme sujet ! Et puis essayer de me faire belle c’est une cause perdue, à l’impossible nul n’est tenu…

 

C’est fou comme le superficiel et l’éphémère ça prend du temps, on s’imagine pas…

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2020 3 17 /06 /juin /2020 06:39

Attention, c'est du lourd! Je ne sais pas ce qui est le plus admirable dans cette petite vidéo: la volubilité et le talent de Stephane De Groodt que j'adore, ou le vide abyssal incarné par Nabila à ses côtés qui le regarde comme un extra-terrestre. Ou alors Nabila est en fait une super actrice qui joue les nunuches comme personne? Nan, à ce point c'est pas possible, elle aurait déjà eu un oscar...

Un peu de détente, mais ça fait peur...! Ce n'est pas un cas exceptionnel...!

Posted by Robert Slangen on Friday, January 12, 2018
Partager cet article
Repost0
14 juin 2020 7 14 /06 /juin /2020 06:07

Puisque tout le monde a un avis sur la question, pas de raison que Pierre Perret ne vienne pas mettre son grain de sel dans le (pardon "la") Covid-19. Merci à "Accordéon et dentelles au jardin" pour cette découverte qui m'a fait bien rire de bon matin!

Partager cet article
Repost0
1 juin 2020 1 01 /06 /juin /2020 14:27

Eh bien ça n’a pas traîné. Il n’aura fallu que trois petites semaines de déconfinement et quelques jours à peine après avoir appris que les Français allaient pouvoir partir au bord de la mer, même si elle à plus de 100 km, pour que les magazines ne ressortent leur éternelle scie de la perte des kilos. Evidemment ces diktats ne concernent que les femmes, comme toujours. Le sempiternel « Sois belle et tais-toi » a décidément de beaux jours devant lui. Le magazine Elle s’est bien sûr fait le porte-parole de cette injonction faite aux femmes d’être comme ci ou comme ça, mais surtout pas autrement sous peine de voir nier sa féminité, j’aurais même tendance à dire son « humanité » tant il est vrai que la femme vue au travers de ces magazines est réduite à l’état d’objet qu’il faut polir, transformer, améliorer, bichonner, etc. Soit dit en passant c’est ce même magazine qui se fait fort de vouloir défendre les femmes, qui se prétend féministe et qui se fend de temps en temps d’un portrait d’une grande figure histoire de se donner bonne conscience, le tout tartiné entre deux pages de papier glacé pour des marques de maquillage, parfum ou sac à main et autres objets essentiels à toute féminité évidemment.

Défendre les femmes ? Mais contre quoi ? Sans doute contre elles-mêmes en premier lieu, car tant que les femmes continueront de donner du crédit à toutes ces fadaises dangereuses en achetant ces ramassis de conneries, l’image des femmes n’avancera pas d’un iota. Et avec elle l’Humanité car comme le disait Ferrat et avant lui Aragon « La femme est l’avenir de l’homme ».

 

A lire ICI.

Partager cet article
Repost0

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche