Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 11:01

Bon he bien il n'y aura pas de grève des routiers pour les fêtes. Je trouve ça dommage. Oui car imaginez un peu le bordel que ça aurait pu causer dans le pays. Bien sûr je ne parle pas des désagréments occasionnés pour les "petites gens" comme vous et moi avec leur cortège de rayonnages vides dans les supermarchés, de queues devant les stations services et autres rigolades: mais on se serait adapté et on aurait fait contre mauvasie fortune bon coeur au moins par solidarité, si ce n'est par habitude de la débrouille.
Non là où ça aurait été très drôle c'est pour les riches, les grands patrons, les grandes familles, les people et les élites. Imaginez: nous quand on a pas foie gras ou de champagne pour festoyer on se débrouille avec un bon petit pâté qui traînait dans le cellier ou la cave et on pioche dans le Champomy qu'on réservait pour l'anniversaire des gosses. Mais ceux qui sont nés avec une cueillère en argent dans la bouche, dur dur pour eux de sortir des gobelets en plastique et des assiettes en pyrex pour se régaler d'un pâté de porc, même pas une terrine hein, juste un pâté de campagne, quel affront pour leur standing! Imaginez donc toutes ces receptions tombées à l'eau dans les bureaux, les ministères, les ambassades...et à l'Elysée, Carla ôtant de sur ses délicates commisures avec une serviette en soie précieuse...de misérables miettes de rillettes ou un bout de gras de chez justin Bridou chipé au repas du personnel à l'office, ça ça aurait été marrant. Mais il faut croire que porter un tel coup à la consommation en cette période de fêtes c'était un crime de lèse-relance économique, alors finalement les routiers ils ont bien mené leur barque et ils ont choisi le bon moment.

En fait, les patrons ce qui leur a fait peur c'est la perspective de n'avoir comme seule dinde à table le soir du réveillon que la bobine de leur belle-mère ou de leur femme...c'est vrai ça fout les jetons!

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 20:41
 

Aujourd'hui j'ai découvert l'autre école dans laquelle je dois travailler une partie de ma semaine, je suis restée seule dans la classe presque toute la journée à accomplir les différentes tâches que m'avait confiées la maîtresse car elle répétait avec eux le spectacle de Noël qu'ils vont donner dimanche.

Tout en travaillant, je jetais un œil par la fenêtre, et ce que j'ai vu m'a replongé dans l'école de mon enfance: une classe unique avec pour tout voisinage des vaches paisibles broutant juste au-dessus de la salle de cours, le chant de leurs cloches et celui des oiseaux pour tout bruit extérieur, au mur des cartes géographiques, des travaux d'élèves et des rappels grammaticaux bien en évidence de part et d'autre du tableau noir, des tables et des chaises en bois toutes simples. Au fond de la salle, une antique table ovale de salle à manger avec deux petits bancs d'écoliers.

Bien sûr il y a de grandes portes de placards coulissantes au fond de la classe qui cachent un ordinateur, une télé, des DVD, du matériel de sport et des fournitures modernes. Mais malgré ces signes classiques d'un certaine modernité, j'aurais pu tout à fait me croire il y a de cela quelques décennies dans la salle de classe unique de mon enfance, avec ses prairies et ses vaches alentour, son tableau noir et ses pupitres en bois. Et ce n'est pas qu'une question de mobilier, car l'esprit de l'école de campagne est toujours là lui aussi: à midi tous les élèves sans exception mangent à la petite cantine, même ceux qui habitent le bourg , une dame du village fait la cuisine pour une vingtaine d'enfants qui sont comme les siens, ils jouent tous ensemble à la récréation sans être cloisonnés dans leur classe d'âge, CE2, CM1 et CM2 mélangés et en harmonie.

C'est vrai que ça a l'air idyllique, mais je crois que ça l'est et si cela est possible c'est parce qu'il y a encore des enseignants qui acceptent d'ajouter aux difficultés de leur métier celles des contraintes matérielles: c'est sans doute plus facile de faire cours avec un tableau numérique, un ordinateur pour chacun et tous les gadgets que chaque nouveau ministre essaye d'imposer (sans y mettre les moyens), mais ça n'est sans doute pas aussi agréable et gratifiant que dans ces petites classes de campagne si familières, si conviviales. Pour combien de temps encore?

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 17:06


Juste pour le plaisir d'écouter l'une des plus belles chansons du monde.Si si. Je ne vous mets pas d'images, il vous suffira de fermer les yeux et de voir votre sud préféré à vous...

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 14:51


JOHNNY SON DERNIER CONCERT.jpgIl suffit que je ne regarde pas les infos d'une journée et voilà que je passse à côté de THE info essentielle: Johnny à l'hôpital. Je dois dire que c'est tellement important et intéressant comme nouvelle que je n'ai même pas cherché à savoir pourquoi ni comment ni quoique ce soit. Tout ce que j'espère c'est qu'il ne va pas passer l'arme à gauche, non pas que je l'aime, au contraire il m'est insupportable (tout en lui m'est insupportable, ses chansons, sa vie, ses femmes, je m'en cogne ), mais parce que si jamais il venait à mourrir on risque bien de se taper des grands moments de télévision comme lors du décès de Mickael Jackson...alors non merci, deux fois dans la même année je ne sais pas si je vais supporter...

Merci à Chimulus

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 10:32

Pardonnez-moi mes frères car j'ai pêché: oui je dois faire mon MEA CULPA puisqu'hier je me suis laissée aller à regarder Miss France, oh! la fin seulement rassurez-vous! Je suis tombée dessus alors qu'il n'en restait plus que 6, ouf j'avais échappé à tout le reste qui de toutes façons devait être du même style que ce que j'ai pu voir à ce moment-là: de belles poulardes en provenance directe de l'élevage De Fontenay, toutes dents dehors, le sourire crispé et le minois aguicheur, le poil long et bien brillant, la démarche chaloupée, bref de belles bêtes bien calibrées. J'ai eu droit à la présentation de ces bêtes de concours au micro de ce dindon tout aussi formaté de J-P Foucault:  prénom, âge, études et projets professionnels. Etudes de marketing, de finances ou de droit, des études d'esthétique (non non je n'ai pas rigolé en l'entendant, vous me connaissez mal) bref que de grandes intellectuelles à l'esprit probablement très ouvert vous l'aurez compris. Pas non plus une seule ouvrière d'usine, ni même employée de bureau, simple comptable ou même chômeuse. Vous me direz que vu l'âge auquel elles sont recrutées il est normal qu'elles soient encore en train de faire des études (même d'esthétique), mais quand même vous m'empêcherez pas de croire qu'il y a de l'écrémage là-dedans et qu'il y a forcément des candidates, au début des sélections, qui sont plus représentatives de la population, non? Ou alors il est stipulé dès leur inscription dans les sélections régionales qu'elles doivent être étudiantes , je n'en sais rien je ne me suis pas renseignée car je m'en fiche comme de leur première petite culotte. J'ai voulu regarder jusqu'à la fin parce qu'il y avait Miss Quercy-Rouergue mais pendant le peu de temps que j'ai subi ce spectacle j'ai désespéremment attendu que quelque chose se passe: l'innattendu Robbie Williams a bien essayé de les dérider en chantant et se dandinant devant elles mais rien, pas une qui  se soit mise à taper des mains, ni du pied discrètement sous sa robe longue, pas une qui se soit mise à danser frénétiquement histoire de montrer qu'elle avait un peu de personnalité...mais il est vrai que si elles en avait eu une once elles ne seraient pas allées se fourvoyer dans cette mascarade. Même pas une qui se vautre en descendant le grand escalier...pfff, vraiment pas marrant. C'est bien fait pour moi.

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 08:41

Je viens de lire presque dans son intégralité ce trèèèèèès long article posté par un médecin sur la grippe H1N1, article très intéressant, apparemment objectif et sans parti pris et qui démontre une fois de plus que nous sommes bel et bien manipulés par des incompétents...mais ça c'est pas nouveau, même si avec cette histoire de pseudo-pandémie ça a pris une dimension ubuesque! Bref comme je vous aime bien je peux vous résumer les grandes lignes de cet article: en gros on y apprend:
1°/et ça Roselyne ne nous le dit pas, qu'il faudra se faire vacciner tous les ans, comme pour la grippe saisonnière,
2°/ que  ce vaccin construit dans l'urgence ne sera d'aucune efficacité l'année prochaine puisque le virus (de toutes les grippes) mute régulièrement
3°/ que le virus ayant déjà muté il est fort à parier que ce vaccin ne soit déjà même plus efficace,
4°/ que comme, et ça Roselyne ne nous le dit pas non plus, le premier pic de contamination est déjà derrière nous et la vaccination n'étant effective qu'au bout de 15 jours il est donc trop tard pour se faire  vacciner maintenant, même pour le pic suivant,
5°/ qu'au vu de toutes les études menées un peu partout le risque est aussi infiniement faible d'avoir des effets secondaires dus au vaccin, que d'avoir des complications liées à la grippe elle-même, et quant au risque de décès il n'est même pas quantifiable tant il est faible, 
6°/ que l'efficacité du vaccin n'étant que de 40% à 50% la probabilité d'attrapper la grippe A avec ou sans vaccin est à peu près la même...

Allez jeter un oeil sur cet article si vous voulez de plus amples précisions, mais on peut dores et déjà en tirer une conclusion qui va de soi: on nous balade bien, on nous prend pour des cons et l'image de  notre gouvernement y perdra ce que les laboratoires pharmaceutiques y gagneront...

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 21:20

Bon alors ça y est j'ai signé mon CAE et comme toujours c'est après coup que je réfléchis et que je me renseigne. En essayant d'en savoir plus sur ces fameux contrats aidés dont l'Education Nationale semble raffoler je suis allée de déconvenues en déceptions et j'ai fait le triste constat que je m'étais sans doute bien faite avoir, mais je suis un peu masochiste et je savais bien que ça n'était pas l'affaire du siècle. Pour faire simple j'avais le (non)choix entre rester au chômage en touchant 158€ d'ASS pour encore un temps indéterminé mais sans doute très court et signer ce contrat pour une durée tout à fait déterminée de 6 mois renouvelables jusqu'à 24 mois maximum avec au bout...rien du tout en terme de contrat durable.
 Vous me direz que ce n'est pas très important pour moi parce que ce qui me tient à coeur en ce moment c'est d'arriver à développer mon activité d'écrivain public. Certes mais ne nous voilons pas la face: écrivain public ça n'a jamais bien nourri son homme, il faut donc bien essayer de mettre du beurre dans les épinards, surtout quand les épinards on n'en voit déjà pas la queue d'un. Mais non mon deuxième prénom ce n'est pas Cosette, et je sais qu'il y a des gens ô combien plus malheureux.
Néanmoins et comme, je le répète, je suis un peu masochiste, j'ai recherché des infos sur ces contrats CAE: grave erreur car ça va me pourrir mon week-end. En effet j'ai appris en lisant en diagonale des témoignages de travailleurs en postes en CAE, tous dans des écoles ou des collèges, que ces contrats étaient tout ce qu'il y a de plus vicieux, illégal, de vrais pièges à cons: irrégularités au niveau des horaires, des vacances scolaires dont on ne sait pas trop si elles sont payées ou pas, des reconductions qui varient en fonction des budgets ou des têtes des candidats, magouilles entre proviseurs et ANPE, prime de retour à l'emploi à laquelle on a droit ou pas, cumul avec l'ASS ou pas, bref que du bonheur. Evidemment je n'ai pu lire qu'une suite d'informations toutes plus contradictoires les unes que les autres, car il y a visiblement autant de CAE que de candidats et de situations, voilà qui ne m'a pas franchement aidé.
En tous cas je sais dores et déjà une chose c'est que je vais toucher des clopinettes et que finalement je comprends que certains préfèrent rester au chômage, c'est parfois plus lucratif. He ben comme ça ce soir je me coucherai avec au moins une certitude.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 21:11

C'est quand même curieux mais est-ce que vous avez remarqué comme moi que depuis la recrudescence de candidats au vaccin contre le H1N1 on ne nous parle plus du tout de toutes ces morts survenues fort à propos  à cause dudit virus? C'est quand même quelque chose que les coïncidences, non?

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 15:07

A la demande générale de mon public sans cesse plus nombreux (bon on peut rêver, d'ailleurs ce qui compte c'est pas la quantité mais la qualité, et pour moi le compte y est ) voici la suite de mes aventures dans "A la poursuite du poste perdu". Perdu le poste en question il faut croire qu'il l'est encore plus que je ne le pensais puisque le charmant monsieur qui m'a reçu à l'Inspection de l'Education Nationale (je n'ose penser que c'est un inspecteur, rendez-vous compte: il n'avait même pas de cravate et il était en jean) m'a dit qu'il avait reçu des personnes de Saint-Céré, soit à peine à 20mn du poste (oui ici on compte les distances en minutes plutôt qu'en kilomètres, ceux qui connaissent la région comprendront pourquoi!) l'avaient refusé ...car il y avait trop de route, ou les routes n'étaient pas bonnes l'hiver!!!Il y a vraiment des gens qui ne veulent pas travailler c'est pas possible! C'est dingue cette mentalité: les gens "de la plaine" comme on les appelle nous prennent vraiment pour des montagnards et à entendre des réflexions comme ça on croirait qu'on habite au bout du monde...pfff...
Au cours de cet entretien où le "recruteur" a passé une bonne partie du temps à me parler de lui plutôt que de réellement s'enquérir de mes motivations, j'ai eu droit à un petit test informatique pour évaluer mes compétences dans ce domaine: il s'est avéré qu'à l'issue de cette épreuve je me suis révélée capable de sélectionner un paragrape, le mettre en gras et même le copier-coller...c'est pas beau ça? Bon par contre je n'ai pas brillé pour ce qui est de travailler sur un tableau, mais les chiffres, les colonnes et autres bilans ça n'a jamais été mon fort. Néanmoins j'ai réussi à me débrouiller sans faire de bug et tout le monde avait l'air satisfait. Je dis "tout le monde" car il y avait également un jeune homme à l'âge cependant assez indéfini, tout comme la forme de son pull qui hésitait entre la tunique et la robe: de petites lunettes et le cheveu passablement gras voilà l'archétype du bidouilleur en informatique de base.
Il faut croire que ma prestation à défaut de les impressionner leur aura au moins donné satisfaction puisque cet après-midi on m'a rappelé pour me dire que j'étais retenue et que donc je devrais revenir à Figeac signer mon contrat dès que le Pôle-emploi aurait fait passer les papiers nécessaires afin que je puisse commencer le plus tôt possible. Ceci dit s'il faut attendre après le Pôle-emploi à mon avis j'ai encore quelques jours de vacances devant moi!

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 17:06

toboganOuf cette journée de mercredi touchera bientôt à sa fin! Déjà quand le père des monstres qui squattent la maison sera arrivé je serai soulagée: je lui passerai le relai et "débrouille-toi"! Je me disais qu'un boulot qui me laisse les vacances scolaires c'était parfait mais en fait je crois que l'idéal serait d'être en vacances lorsque les enfants sont à l'école.
Le mercredi c'est terrible: ils se lèvent encore plus tôt que les autres jours alors qu'on leur a bien répété la veille avant d'aller se coucher (car il paraît qu'on mémorise mieux avant le sommeil) que le lendemain il n'y avait pas d'école et que donc il fallait qu'ils restent au lit pour se reposer...tout ça reste lettre morte. Et sitôt descendu l'escalier ils sont au top de leur forme, alors que moi tant que je n'ai pas eu mon café, ma douche, voire mon repas du midi, il faut pas me chercher. On n'est pas synchrone, mais alors pas du tout...Ou alors c'est que je cpommence à être un peu vieille. Oui ça doit être ça.
Le reste de la journée est à l'avenant, sur les chapeaux de roues, et vas-y que je te pique ta petite voiture, que je te file un coup de camion sur le coin de la tronche, sans parler des cheveux qui volent et des gros mots qui fusent: bienvenue en enfer! La sieste n'est qu'un moment de répis, de trop courte durée. Après le goûter je finis par les mettre au bain où là ils se tiennent un peu plus tranquille...il faut dire qu'on ferme la porte histoire d'avoir un peu de clame, après évidemment on arrive avec la serpillière mais bon on n'a rien sans rien.
Le soir ils partent au lit de très bonne heure parce que nous ils nous faut bien tout le reste de la soirée pour récupérer avant de dormir. 
Ah quel bonheur d'être parents!

Partager cet article
Repost0

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche