Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 12:42

Il y a quelque jours comme chacun d'entre vous j'ai reçu dans ma boîte aux lettres les professions de foi pour les élections législatives. Sachant déjà pour qui j'allais voter, je m'apprétais à jeter toute cette paperasse au recyclage quand je me suis ravisée et que j'ai soudain été poussée par une certaine curiosité à regarder ce qu'il y avait dans ces enveloppes. Bien m'en a pris car dans celle qui m'était adressée il y avait bien les professions de foi mais il n'y avait par contre qu'un seul et unique bulletin, ce qui m'a étonnée. Mettant cela sur le compte d'un accident de parcours des petites mains ayant confectionné les envois, je ne me suis pas inquiétée aoutre mesure. Mais ça me tracassait quand même, alors bravant mon immense respect pour la vie privée d'autrui j'ai décidé d'ouvrir l'enveloppe de mon mari: et là que vois-je? Exactement la même chose, un seul bulletin de vote. J'ai du mal à croire à une coïncidence...

En plus je ne pourrais même utiliser ce bulletin, c'est celui du candidat FN... Bizarre, vous avez dit bizarre?...

Partager cet article
Repost0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 12:36

Il fallait bien que ça arrive: à force de se dire que le "fait maison" c'est bien meilleur, nous avons réussi à nous faire refourguer des poules pour avoir des oeufs. Le problème avec le matériel d'occasion (elles viennent d'un élevage de pondeuses) c'est qu'il n'y a aucune garantie ni aucun service après-vente (devrais-je dire "après-ventre"?). Ces braves poulettes sont bien mignonnes mais même si elles pondent leur quota leur production n'est quand même pas parfaite.

C'est vrai quoi elles n'ont pas été fichues depuis deux jours de mettre le code et la date de ponte sur leurs oeufs. Franchement...

Partager cet article
Repost0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 08:29

Il y a eu le Printemps de Prague, le Printemps Arabe, et même le Printems d'Érable.

Mais nous on a juste droit au Printemps Péri...

Partager cet article
Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 11:04

J'ai vraiment pas de bol: alors que le gouvernement précédent brandissait le grand âge et la dépendance comme priorité, voilà que le nouveau ne voit que par la jeunesse... 

C'est comme à la SNCF: carte enfant ou carte vermeil c'est bien, mais quand on est entre les deux... Bon allez, vivement la retraite tiens, parce que j'ai quand même plus de chances d'y arriver que de rajeunir.

 

C'était le billet-n-importe-quoi du lundi...

Partager cet article
Repost0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 21:01

Eh oui voilà donc un jour funeste pour ma pauvre personne: une année de plus au compteur, et contrairement à certaines voitures, pas la moindre chance de me voir décerner un jour le titre de "Femme de collection". Bon allez, ce n'est pas bien grave, il me reste de belles années devant moi, du moins j'espère, et de toute façon il y a longtemps que j'ai arrêté de compter.

N'empêche je trouve qu'il y a beaucoup trop de bougies et plus du tout assez de gâteau...

Partager cet article
Repost0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 09:37

Aujourd’hui je suis allée voter et je pensais que mon aîné, 7 ans, m’accompagnerait car il est assez curieux de nature. J’avais bien préparé le terrain et lui en avais parlé bien des jours avant, ce qui était d’autant plus facile que la télé nous ayant suffisamment abreuvé de politique et de sujets sur ces élections, il posait régulièrement des questions. Et puis au dernier moment ce matin, rien, nada, il n’a pas eu envie.... Mais que s’est-il donc passé, alors même qu’hier encore il était super motivé ?! La jeunesse est-elle totalement désabusée ?! A-t-il déjà compris malgré son jeune âge toute la vacuité de la politique ?!

 

Ben non, c’est juste que ce matin il y avait Pokémon à la télé... Sarko et Hollande, ils ne font pas le poids devant les japoniaiseries, c’est dire si ça va mal...

Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 07:09

http://annmah.net/wp-content/uploads/2008/10/aligot.jpgHier nous nous sommes retrouvés entre amis à la bonne franquette autour d’un plat convivial et qui nous a réchauffé : l’aligot. Pour ceux, les malheureux, qui ne connaitraient pas ce plat non pas de chez nous mais de chez nos chers voisins auvergnats, il s’agit de pommes de terre cuites à l’eau et réduites en purée sur lesquelles on fait fondre une quantité égale de tome fraîche, c’est-à-dire de cantal non encore affiné. Simple en apparence, c’est un plat très versatile que l’on peut rapidement « rater » si on le prépare trop à l’avance, si la tome n’est plus assez fraîche, si la cuisinière est de mauvaise humeur ou que sais-je encore. L’aligot est réussi lorsque le mélange colle à la cuillère et qu’en levant celle-ci « ça file ». D’ailleurs je me rappelle que lorsque je suis entrée en pension à Aurillac j’ai été surprise à la cantine de voir mes camarades s’extasier devant un simple plat de purée qui arrivait sur la table au moment où le premier d’entre eux levait la cuillère et que s’étirait le long ruban crémeux...

Bon l’aligot c’est délicieux et avec de belles saucisses ça cale bien pour la soirée. Mais jamais je ne m’étais interrogée sur l’origine du mot et du plat. Je dois à mon ami Jean-Paul présent parmi nous à cette soirée quelques unes de ces explications.

Jadis les moines traversaient l’Aubrac pour aller à Compostelle en empruntant le Via Podiensis, et arrivés sur ce rude plateau ils faisaient halte au village d’Aubrac (ALTO BRACO, lieu élevé) pour se restaurer. Il y avait là une petite abbaye fondée en 1120 afin de guider et recueillir les pèlerins qui avaient tendance à s’égarer sur ce plateau balayé par les vents, la neige... et les brigands. Les moines d’Aubrac y pratiquaient l’élevage d’une race bovine rustique et résistante, la vache Aubrac, si jolie avec ses yeux langoureux cerclés de noir et sa jolie robe fauve. La tome issue du lait de leurs vaches leur servait à fabriquer un plat calant bien les estomacs, un mélange de pain et de tome appelé « patranque » qui devint l’aligot que nous connaissons aujourd’hui lorsque Parmentier eut la bonne idée de ramener la pomme de terre et qu’elle remplaçât alors le pain.

Mais me direz-vous, d’où vient donc ce mot d’ « aligot » ? Les pèlerins arrivés à Aubrac cherchant à se restaurer demandaient juste un petit ALIQUOD (quelque chose en latin) à manger. L’évolution phonologique faisant le reste, le mot devint « aligot ».

Voilà au moins un mystère résolu, mais reste un autre et non des moindres : faut-il mettre de l’ail ou non dans l’aligot ?...

Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 21:25

Le printemps c'est le moment parfait pour la taille de la vigne, et cette année on ne se fera pas avoir comme l'année dernière. Oui car l'année dernière les ceps étaient magnifiques et la vigne pleine de promesses portait de lourdes grappes bien chargées en été, présageant de beaux fruits en septembre. Et que s'est-il passé, hein? Eh bien la cata, la bérézina, rien, nada: pas un fruit au moment de la récolte, tous étaient grillés, séchés, carbonisés sur place, pas même un petit grain pour les oiseaux.

Pourtant nous avions fait appel à une fine gâchette, enfin un fin sécateur plus exactement, ma mère en personne, vielle paysanne du Ségala qui a passé sa vie à soigner la vigne de la famille sans jamais boire une seule goutte de ce vin. On lui avait fait pleinement confiance et elle avait taillé avec dextérité, précision et savoir-faire nos quelques ceps indisciplinés. Alors quoi me diez-vous, maladie? fatalité? malédiction? Pas du tout, simple vengeance divine, car nous avons appris il y a quelques jours où avait été notre erreur: nous avons taillé un dimanche. Si, nous l'avons fait, nous avons osé. Il faut croire que le seigneur ne rigole pas avec le repos dominical.

Alors on ne va pas se faire avoir une deuxième fois, cette année on a taillé... un samedi. En espérant que ce n'est pas Yahvé cette fois qui va nous tenir rigueur de ne pas avoir respecté  Sabbath...

Quoiqu'il en soit on a mis toutes les chances de notre côté en respectant ce vieil adage: "Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars" (ça rime en occitan). Non mais.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 11:36

L'autre jour j'ai rencontré à la sortie de l'école la maîtresse de mon fils aîné, nous rappelant du bon vieux temps, l'année dernière tout de même, où j'officiais dans l'école en tant qu'employée de vie scolaire. Je lui ai raconté la dernière de mon rejeton, dernière dont elle n'était pas au courant car cela s'était passé à la cantine quelques jours plus tôt. En gros mon fils a sorti à une de ses petites camarades une horreur absolue dont je ne sais s'il faut se désoler qu'il en ignore le sens; car enfin qu'est-ce qui est plus affreux: sortir une monstruosité en connaissance de cause et être ainsi parfaitement méchant, ou bien répéter des âneries dont on ignore un traitre mot et faire ainsi état de sa parfaite stupidité? Bref, comme depuis le début de l'année scolaire, il se trouve qu'il n'a fait "que" répéter un extrait du vocabulaire des plus fleuris qui sort régulièrement de la bouche d'un de ses camarades fraîchement arrivé dans l'école. En fait de fleurs le langage en question vous vous en doutez fait plutôt son terreau sur un tas d'ordures (le fumier c'est encore trop noble). La maîtresse m'a donc raconté à propos de ce garçon que lorsqu'elle avait demandé à voir les parents pour discuter des résultats catastrophiques, entre autres choses, de leur petit chéri, la maman n'avait pas trouvé mieux que de s'interroger "Ben alors, qu'est-ce que tu fous, tu glandes rien?" ITE MISA EST, je crois que tout est dit. Au cas où on aurait pu avoir des doutes quant à la source du problème...

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 09:33

Ou la mécanique pour les blondes.

La mécanique ce n'est quand même pas si compliqué que les hommes veulent nous le faire croire. Depuis un certain temps des bruits bizarres se faisaient entendre dans la voiture, bruits suspects présageant d'une panne dans un futur sans doute de plus en plus proche. Point de fouilles à faire les mains dans le cambouis sous le capot, la solution était toute simple: il suffisait de monter le son de l'auto-radio.

 

PS: pour les cas les plus sévères ne pas hésiter à investir dans un bon CD de heavy-metal.

Partager cet article
Repost0

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche