Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 16:13

Lorsque j’ai découvert au bord de la route le sujet de mon précédent article, je n’ai pu m’empêcher de m’interroger. Le texte de la pancarte est en effet très ambigu : le « Fred » en question est-il l’auteur du « Je t’aime » ou bien son destinataire ? S’agit-il d’une femme ou d’un homme ? Si Fred est le ou la destinataire, il aurait été plus judicieux d’écrire « Fred, je t’aime ». Si Fred est l’auteur de la déclaration il aurait fallu le mettre entre parenthèses ou ajouter une indication du style « signé Fred » ou « de la part de Fred ». Quant à savoir si Fred est un homme ou une femme, les protagonistes se reconnaîtront sans doute.

 

 

Tout ça pour dire que la spontanéité et la passion n’empêche pas la rigueur du langage. Non ?

Partager cet article
Repost0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 16:59

Un peu d'amour dans ce monde de brutes. Il y en a qui sont de sacrés veinards tout de même.

 

IMGP3061

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 14:05

Pour les amateurs de patrimoine et de nature, je sais qu'il y en a parmi vous lecteurs réguliers, voici une vidéo sur ma région, le Ségala lotois, diffusée récemment sur TLT, chaîne toulousaine. On y découvre les paysages de Sousceyrac et de Comiac, village voisin de Teyssieu. Une jolie balade d'un petit quart d'heure que je vous saouhaite très agréable.


 

 

Merci à Pierre Durand pour ce lien.

Partager cet article
Repost0
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 07:53

(Parce qu’hélas l’été en Ségala ce n’est pas que cela)


Les camping-cars bien trop gros perdus sur des routes de campagne, les vélos par dizaines qui ne sortent qu’en période de Tour de France, les touristes en tongs et torses nus dans les magasins et la foule qui gâche certains paysages...

Les tondeuses des touristes qui ne respectent pas les coutumes locales notamment les horaires de la sieste (13h-18h, c’est pourtant pas compliqué !).

Les moustiques affamés, frelons, guêpes, papillons de nuit, fourmis volantes et autres pique‑assiettes non conviés aux barbecues.

La chaleur écrasante insupportable des après-midi où la seule perspective de devoir bouger fait déjà transpirer à grosses gouttes.

C’est ne pouvoir profiter du dehors que quelques heures dans la journée : après 10 h il fait vraiment trop chaud, et dès la fin du jour on s’expose à la passion dévorante que les moustiques et autres vampires nourrissent à l’égard des humains.


 

L’été en Ségala c’est aussi parfois rêver de septembre !

Partager cet article
Repost0
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 13:58

100 1299

 

L’été en Ségala, c’est se lever tôt pour pouvoir profiter d’un peu de fraîcheur, boire son café au bord de la terrasse et dans le silence d’une maison encore endormie. C’est écouter le silence de la forêt qui s’éveille peu à peu du concert de tous les oiseaux, les uns après les autres. C’est écouter le silence du village faussement endormi mais que pas un bruit humain ne vient encore troubler. C’est regarder les lumières changeantes du soleil qui arrive bientôt par-dessus les grands châtaigniers et qui filtre délicatement au-dessous. C’est respirer l’odeur de l’herbe fraîchement coupée et de l’humidité de la nuit qui s’évapore déjà aux premiers rayons de l’astre du jour. C’est le tilleul vrombissant des abeilles et des bourdons affairés.

L’été en Ségala c’est la torpeur des vieilles pierres écrasées de soleil, les grands arbres immobiles englués et pétrifiés par la moiteur de la mi-journée, pas un souffle dans les branches. C’est un peu de fraîcheur emprisonnée dans l’obscurité de la maison aux volets clos. C’est le silence de la nature qui attend sans bouger. C’est soudain le bruit des faneuses qui s’activent dans de grands nuages de poussière, et des tracteurs pressés avant l’orage. C’est le rugissement du tonnerre lointain et de la pluie qui arrive de la plaine.

L’été en Ségala c’est alors l’odeur délicieuse de la terre mouillée qui précède et accompagne les premières gouttes. C’est avec cette fraîcheur revenue le frisson qui court sur la peau encore toute moite de l’après-midi, la pluie succédant aux perles de sueur. C’est le retour d’un soleil apaisé au milieu du ciel tout lavé par l’averse.

L’été en Ségala c’est le calme revenu à mesure que s’approche la fin du jour, le bruit seulement lointain des dîners au dehors, sur les terrasses ou sous les arbres.C’est la nature redevenue silencieuse après le coucher des oiseaux, puis des hommes. C’est la danse des chauves‑souris autour de la maison, au son des minuscules crapauds des murets. C’est s’endormir sous un simple drap, les rideaux qui se balancent sous la brise de la nuit, bercé par le bruissement léger des feuilles.

L’été en Ségala c’est rêver qu’on ne vivra jamais qu’ici.

 

 

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 15:18

Il y a quelques semaines les enfants ont observé un drôle d'engin dans le ciel au-dessus du village, juste en bas de la maison. Intrigués nous n'avons pas pu leur donner d'explication, nous nous sommes simplement dit que de grands enfants étaient en train de s'amuser avec des jouets de grands!

J'avais oublié tout cela jusqu'à cet après-midi où j'ai reçu dans ma boîte mail un lien vers une vidéo: Teyssieu filmé depuis le ciel par une belle journée de début d'été. À regarder en plein écran, bien sûr.

 


Partager cet article
Repost0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 08:04

"Il pleut il mouille,

C'est la fête à la grenouille,

Il pleut il fait pas beau,

C'est la fête à l'escargot!"

C'est la jolie comptine que me chantais ma fille ce matin. Voilà donc des conditions climatiques idéales pour observer le petit peuple de l'herbe mouillée, comme je l'ai fait précédemment.

Sirius, fidèle lecteur, y est allé lui aussi de sa petite balade et en a ramené des clichés qui témoignent d'une plus grande variété que les miens. Ceci dit je me suis contentée de prendre quelques photos en allant au point de ramassage scolaire, soit moins de 50m et en terrain dégagé! 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 08:44

Après la pluie vient parfois le beau temps, mais surtout après la pluie sortent les escargots. Voici quelques jolis spéciments rencontrés sur le chemin de la maison, en attendant le bus ce matin.

 

Un gros gris à la coquille un peu cabossée,

IMGP0985

 

 

et des petits aux formes moins ordinaires et qu'on voit plus rarement:

IMGP0986

 

IMGP0988

 

IMGP0993

Partager cet article
Repost0
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 12:28

Petites embardées à droite et à gauche, allure aléatoire, coup de frein surprise pour admirer le paysage ou devant la perspective d'un virage (grande nouveauté pour certains), disparition subite des clignotants, peur panique face à l'absence de marquage au sol... 

Pas de doute, les touristes sont arrivés en Ségala.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 10:21

Teyssieu La croisée des chemins

Partager cet article
Repost0

Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche