Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 19:22

gmsenegalais.jpgLe pauvre Guy Môquet doit se retourner dans sa tombe : pensait-il devenir un martyre de la Seconde Guerre mondiale, un  symbole de la Résistance , pour finir aujourd'hui par être le prétexte à un nouveau coup porté à la démocratie française à travers les propos méprisants du conseiller de Sarkozy? Henri Guaino a en effet envoyé bouler les profs qui osaient envisager l'enventualité de ne pas lire la fameuse lettre du résistant fusillé en 41 ainsi que l'a ordonné le chef de l'Etat. Car oui Il a bel et bien OR-DON-NÉ: les termes n'étaient pas assez clairs il y a quelques jours, preuve que ceux qui s'occupent de l'Education Nationale ne sont pas vraiement des pédagogues, mais tout cela  a été fort bien recadré afin que tout le monde rentre dans le rang: la lecture de cette lettre en ce 22 octobre est donc obligatoire. Point. On aurait même dit à propos des enseignants qui feraient de la résistance qu'ils devaient arrêter de croire "qu'ils exerçaient une profession libérale mais qu'ils n'étaient que des fonctionnaires faits pour fonctionner"...no comment.
Quel est donc ce gouvernement qui méprise à ce point cette profession qui a pour vocation de transmettre des savoirs et les réduit au stade de pions, de simples exécutants censés obéir le doigt sur la couture du pantalon? Que fait-on du libre arbitre de ces enseignants, de leur liberté qui devrait être incompressible à appliquer les programmes en s'adaptant au mieux à leur public? N'est-ce pas une insulte à leur intelligence et à leur amour du travail que de leur dicter la façon dont ils doivent gérer leur enseignement?
Encore un pas de plus franchi vers le formatage des idées, et encore un paradoxe de plus, et non des moindres, pour ce gouvernement que de prôner l'obéissance aveugle quand il s'agit de mettre en avant les valeurs de ...la Résistance!

Partager cet article

Repost 0
Commis par La Ségaline - dans Ça m'énerve!
commenter cet article

commentaires

Sirius 26/10/2009 07:47


Auriez-vous quitté le "cocon" pour recouvrer votre liberté de penser, peut-être même d'agir? Démarche sympathique et courageuse dans un monde de larbins...


La Ségaline 26/10/2009 08:13



C'est en partie vrai, ce "cocon" devenait pour moi de plus en plus une prison, mais j'ai énormément de respect pour ceux qui ont le courage d'y
rester et d'essayer de faire changer ça...



Axel21 24/10/2009 22:05


Au fait, Guaino, cet espèce de prêcheur janséniste, il a été élu par qui pour l'ouvrir? Bon dimanche.


La Ségaline 26/10/2009 07:25


Non, lui aussi? Pas possible...Bon allez, vivement 2012.


sirius 24/10/2009 10:44


Croyez-vous sincèrement que "ceux qui s'occupent de l'Education Nationale" aient jamais été des pédagogues? J'en doute!

Le fils d'un ami à moi, qui est proviseur de l'un des plus grands lycées de France (Savigny sur Orge, dans l'Essonne, avec 3000 élèves), m'a récemment dit que la France, malgré ses quelques 90% de
succès au BAC, n'est pas parmi les premiers en ce qui concerne le niveau général d'éducation, contrairement aux satisfecits dont s'autocongratulent régulièrement les MInistres de l'Education.

En effet ce qui compte, m'a-t-il expliqué, ce n'est pas le taux de succès au BAC, c'est la proportion de bacheliers dans une classe d'âge. Et là, lettre de Guy Môquet ou pas, la France est dans le
peloton de queue, avec des centaines de jeunes qui décrochent à partir de la 3ème, et arrivent à l'âge adulte sans bagage éducatif, ni culture générale!


La Ségaline 26/10/2009 07:24


Tout cela me conforte hélas dans la décision que j'ai prise de quitter l'E.N....


Quezaco?

  • : Le blog de La Ségaline
  • Le blog de La Ségaline
  • : Billets d'humeur ou d'humour, réactions sur l'actu mais aussi grands et petits événements de ma vie
  • Contact

Me, Myself And I

  • La Ségaline
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.
  • Ecrivain public, profondément rurale je revendique mon amour des bonheurs simples ainsi que mon droit à pousser des coups de gueule et des coups de coeur.

Recherche